Tout savoir sur : mes premières vraies truffes

Je sais que je vais encore faire des envieux, mais dans quelques heures, juste après le boulot je récupère Cécile et nous roulons direction le Périgord pour un week-end à la découverte de la truffe. On  nous a prévu un chouette programme, il me tarde d’y être ! Car la truffe, c’est un produit que j’aime beaucoup, mais que je déguste qu’exceptionnellement. J’aime bien l’utiliser sous forme d’huile de truffe, pour parfumer des pâtes ou des oeufs brouillés, ou sous forme de brisures pour les recettes de fêtes, comme par exemple pour ma purée de topinambour truffé que j’ai publiée récemment.

Mais fraîche, c’était un produit qui me paraissait tellement inaccessible que je m’étais abstenue. Et puis, l’hiver dernier, quand Joëlle m’a dit qu’elle partait un week-end à Brives, pour la fête de la truffe, je lui ai demandé si elle pouvait me ramener dans sa valise une truffe. Une vrai, ma toute première. Faut dire que ces p’tites choses ne sont pas vraiment bon marché, alors tant qu’à faire autant ne pas se tromper. Je suis donc devenue d’heureuse propriétaire de deux truffes (il y en avait pour 40 euros de mémoire), et j’ai cherché quelques astuces pour les conserver, ce qui peut vous être utile car à cette période vous pouvez trouver de délicieuses truffes fraiches.

Et bientôt je vous donnerai pleins d’autres infos, dès que je serai revenue de mon week-end gourmand.

Entière

J’ai congelé une des deux truffes entière, sous vide, pour l’utiliser en fines tranches ou râpée dans mes recettes. Si vous n’avez pas de machine pour mettre sous vide, vous l’emballez dans plusieurs couches de papier film puis du papier aluminium et ce sera parfait pour lui conserver tous ses arômes.

En petits dés

J’ai coupé en lamelles, puis en batonnets puis en petits dés la moitié de ma deuxième truffe. J’ai congelé ces petits morceaux dans une petite boite hermétique. Ces petits morceaux sont parfaits pour les glisser dans une sauce, pour parfumer des pâtes ou bien un risotto.

Dans un beurre à la truffe

Je me suis servie des pelures de ma deuxième truffe, coupées en tous petits dés. J’ai mélangé ces petits dés avec 100 g de beurre doux que j’avais laissé ramollir à température ambiante dans ma cuisine pendant une heure. Ce beurre parfumé peut ensuite être congelé dans des moules à glaçons, servir pour déglacer une sauce, pour parfumer des pâtes, un risotto ou bien des oeufs brouillés.

D’ailleurs le reste de ma truffe a été utilisé pour des oeufs brouillés, avec un peu de crème épaisse. C’était un vrai régal !

Comme quoi avec deux p’tites truffes on peut faire plein de choses et parfumer plusieurs repas !!!


Audreycuisine

10 Commentaires

  1. Avatar
    Domi décembre 14, 2012

    J’ai acheté lors d’un salon gourmand (Mer et Vigne) du sel à la truffe de Saint Jean fabriqué par la Maison de la Truffe à Uzès. C’est facile à conserver et facile à utiliser, sur des pates avec de la crème fleurette, Mmm !!

    @ ca a l’air très sympa comme produit

  2. Avatar
    RoseAndCook décembre 14, 2012

    Ah oui lors ça, ça me fait envie ! 🙂

  3. Avatar
    valérie décembre 14, 2012

    Tu peux aussi ranger dans ta truffe directement dans une boite hermétique avec du riz et des oeufs. Comme cela tu n’utiliseras pas 1 g de truffe et tu feras pourtant un risotto ou des oeufs au sublime goût de truffe. De toute les recettes du monde, la meilleure à mon sens, c’est une tartine beurrée, de la truffé râpée et une pointe de fleur de sel, miam !!!

    Profite bien de ton week-end !!

    @ Ah que ca me donne faim ta tartine !!! Bon we également

  4. Avatar
    Vovone décembre 14, 2012

    Hmmmmmmmmmmmm merci beaucoup pour ces astuces Audrey 😉
    Passes un excellent we !
    Bisous !

    @Merci Vovone bon we également

  5. Avatar
    Roxane décembre 14, 2012

    Miam ! Depuis quelques années, le 31 décembre nous achetons une truffe, c’est un régale. Nous avons la chance d’habiter dans une région truffière… et que tous les ans à Brive, nous avons 5 foires grasses avec canard et truffes (je fais la publicité pour ma ville…!!) Audrey, tu es la bienvenue en Corrèze pour découvrir le fameux marché de Brive-La-Gaillarde, je me ferai un plaisir de te servir de guide.

    Bonne journée

    @ Merci Roxane ca me tente beaucoup 🙂

  6. Avatar
    sonia m décembre 14, 2012

    Coucou! Bon et bien je suis ravie de voir que la truffe fraîche peut être congelée sans aucun soucis. Si j’ai l’occasion d’en avoir une, je saurai comment optimiser sa conservation! Merci Audrey!

    @ de rien Sonia

  7. Avatar
    Famille Bonheur décembre 16, 2012

    J’adorerais tester la truffe, mais je ne sais pas ou en trouver.. Et l’acheter en bocal, je ne suis pas sure que cela vaille le coup…

    @ la fraiche a un goût vraiment plus intense que celle en conserve, mais si tu prends un produit de qualité il n’y a pas de raison d’être déçu

  8. Avatar
    Barnier décembre 17, 2012

    Savez vous que la Drôme Provençale est le plus inportant bassin trufficole d’Europe, plus de 4000ha. Nous proposons des week ends truffes tout compris Cavage de la truffe sur la propriété, hébergement, repas truffes, visites des marchés truffes et musée….
    visitez notre site web pour plus d’information. Voius pourrez déguster des truffes FRAICHES.

    @ merci pour l’info

  9. Avatar
    LORANDI Marie février 14, 2014

    Je possède une truffe mise dans un bocal en verre depuis 15 jours,puis-je encore l’utiliser ou la mettre au congélateur? merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*