A l’abordage ! Des vacances en Bourgogne sur un bateau, sur le canal de Roanne à Digoin

Bateau

Bon j’avoue j’ai un peu honte mais la vie de blogueuse « influente » (ce mot me fera toujours rire …) c’est quand même super cool à vivre. Alors quand on m’a proposé, après avoir profité pendant 12 jours d’une croisière sur la Méditerranée, de repartir sur un bateau en vacances (mais un beaucoup plus petit là) pour une croisière fluviale depuis Digoin j’étais ravie. Cela tombait bien, nous avions prévu une semaine de vacances tous les 3 au milieu des ponts de mai et comme je n’avais rien encore organisé à ce moment là, j’ai proposé l’idée à la maison. P’tit bonhomme m’a dit « on part que tous les deux mamans » car quelques semaines plus tôt je lui avais dis qu’on irait jamais sur un bateau avec son père qui est toujours malade et qui ne peut survivre sans sa cocculine. Et puis mon p’tit marin adorait trop l’idée, son père a craqué et j’ai rameuté la famille au passage, un bateau c’est bien mais il faut au moins deux capitaines à bord et tant qu’à faire autant faire plaisir à mes proches.

Le gentil organisateur de ces p’tites vacances familiales, c’est FPP Travel. C’est une agence de voyage spécialisée dans le tourisme fluvial dans toute la France et qui propose des séjours pour tous les budgets et tous les types de clientèle (couple, famille, groupe d’amis, personnes à mobilité réduite, etc) partout ou nous pouvons naviguer sur les fleuves et canaux en France. Au départ, j’avais bien envie de partir sur le Canal du Midi, et puis chez FPP Travel ils ont réussi à me convaincre de partir dans le grand-nord en Bourgogne. Et la Bourgogne c’est la campagne et les vaches (je vous ai déjà dis que j’ai une phobie de ces bêtes là ?).

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

On nous a donc prêté un bateau, à la base Canalous de Digoin, le Tarpon 37 N, construit par cette agence (car ils font aussi des bateaux), de la gamme « classic ». Bon j’avoue j’espérais que les bateaux « premium » ne seraient pas loué pour la même période pour être surclassé, mais ça n’a pas été le cas. Pour éviter les soucis, j’ai pris en plus une assurance, et j’ai loué des vélos pour que l’on puisse visiter les alentours sans être toujours à pied.

Et comme je suis un peu chieuse et exigeante sur les bords, et que le camping et moi ça fait deux, j’appréhendais quand même pas mal ce séjour. En fait, pour vous expliquer voici le plan de notre bateau.

tarpon-37N-9-2_486_325_100

Sans titre

Il comporte une pièce principale, avec une table et une banquette, une petite cuisine et à l’avant une chambre (un grand lit, un lit enfant en hauteur), un wc, un espace douche / lavabo et à l’arrière une chambre enfant (un lit superposé), une chambre avec un grand lit et un lavabo ainsi qu’un espace douche / wc / lavabo tout en un (on rentre plein de choses dans 1m2 ;-). Côté rangement, c’est réduit au strict minimum. D’un côté sur une croisière fluviale à la période ou on est parti c’était jean / tee-shirt / polaire / k-way …

Et le truc qui me faisait le plus peur c’est qu’un bateau comme le notre n’est pas aussi autonome que cela … en gros il faut naviguer au moins 5 heures par jour pour recharger les batteries qui permettent de faire marcher la pompe à eau, de chauffer le ballon d’eau chaude, de faire tourner le frigo et recharger la batterie pour les lampes. Il y a deux prises sur le bateau, mais elles ne fonctionnent uniquement quand le bateau est branché à quai dans un port ou l’on peut se brancher sur une prise de courant. Et l’autre chose hyper importante c’est que la réserve d’eau n’est pas non plus énorme et que dès que tu as moyen de faire le plein dans un port il faut le faire.

Alors les douches qui durent une plombe, le séchage et lissage des cheveux, les lumières allumées partout, les ordis, téléphones et autres choses branchées à recharger et bien c’est pas aussi simple que dans la vie de tous les jours ! Mais sincèrement, je l’ai bien vécu. La seule chose que je n’avais pas pensé c’est que j’allais tuer mon forfait de données sur mon téléphone a passer mes fin de soirées à me regarder des Greys Anatomy en streaming 😉

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

On a donc récupéré notre bateau en fin d’après midi le samedi à la base les Canalous puis après une prise en main rapide, le rangement de nos affaires, un relevé des compteurs (pour compter et nous facturer le carburant nécessaire, on paye des « heures de navigation » à environ 8 euros de l’heure), un p’tit tour dans le port de Digoin on était prêt à partir. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a pas mal de passages d’écluses sur les canaux, et que les écluses sont ouvertes de 9 h à 18 h, alors nous avons préféré resté au port (avec de l’électricité !!) le temps de profiter de la voiture pour faire les courses et remplir le bateau pour la semaine puis partir le lendemain matin après avoir refait le plein d’eau après les douches. On a aussi acheté à la base de départ des casquettes de capitaines pour les marins à bord, p’tit bonhomme était aux anges !!

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Moi je n’en avais pas besoin j’avais mon rôle de blogueuse / testeuse de concept de vacances / photographe à tenir 🙂

Et notre première surprise matinale a été la température … 0° en Bourgogne le dimanche 4 mai ! Et quand je dis 0° dehors, sur le bateau on devait peut être à 10°, pour un réveil c’est vivifiant, surtout quand le chauffage est hors service sur le bateau (mais ça a été réparé lors d’une escale).

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Après 3 thés, une douche, et quelques manœuvres, on était enfin prêt à partir en navigation sur le canal de Roanne à Digoin, direction Roanne. Ce n’est pas aussi simple que cela à naviguer, mais les capitaines du bateau ont vitre pris leurs repères, et les passages d’écluses n’ont pas été aussi galères qu’on le pensait. Il suffit de prendre son temps, de bien positionner le bateau et comme on a eu régulièrement un éclusier, c’était assez rassurant.

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

La semaine est passée bien vite, au rythme des heures de navigation (5 heures minimum par jour, cela occupe bien les journées !), des sorties en vélo pour visiter les alentours, des pauses déjeuners dans de très bons restaurants (la Bourgogne est une région très gourmande), et de l’étude de la carte de navigation pour ne pas louper les zones ou l’on pouvait se poser pour la nuit, refaire le plein d’eau, se brancher ou faire 3 courses. Je vous raconterai cela dans d’autres billets.

Au final, j’ai trouvé cette expérience très amusante, c’était une belle découverte pour toute la famille. Ce sont des vacances dans la nature, idéales pour ne penser à rien, profiter le tout à un rythme très cool. J’ai adoré l’idée d’amarrer le bateau ou l’on en avait envie pour faire une pause, pour déjeuner dans un endroit qui nous plaisait ou aller découvrir un petit village à quelques kilomètres en vélo. Ce sont des vacances idéales à faire en famille, ou entre amis, par contre pour le confort de tout le monde je penses que le mieux est de ne pas surcharger le bateau en nombre de personnes. Nous étions donc 5 sur un bateau qui peut aller jusqu’à 9 personnes, mais là on aurait été un peu trop les uns sur les autres, enfin chacun fait comme il veut !

Sans titre

Sans titre

Concernant le fait de faire ce type de vacances avec des enfants, c’est également possible, mais cela demande une attention constante niveau sécurité. Entre l’interdiction de toucher aux commandes, l’espace réduit pour jouer à l’intérieur et la sécurité sur le pont du bateau, lors des repas dehors, des descentes et montées à bord, c’était très bien d’être plusieurs ! Pour les manœuvres lors des passages d’écluses, il faut toujours deux adultes, et les enfants doivent rester dans le bateau, donc c’est bien pratique d’être au moins 3 pour ne pas laisser l’enfant tout seul à l’intérieur ! Mais a part cela notre p’tit bonhomme a adoré, c’est aussi pour lui une expérience très enrichissante.

En tout cas maintenant vous savez tout si vous voulez vous cherchez une location de bateau sans permis en Bourgogne.

 Sans titre Sans titre

Sans titre Sans titre

Sans titre Sans titre

Sans titre Sans titre

Allez très vite je vous parle des bonnes adresses gourmandes que nous avons découvert tout au long de notre navigation, et des chouettes villages dans lesquels nous sommes passés …

Location du bateau offerte


… et un grand merci à Yann et Elza
pour cette découverte du tourisme fluvial
et votre patience 😉 

Audreycuisine

12 Commentaires

  1. Avatar
    Hélène mai 20, 2014

    ca a l air super ! il n y a pas besoin de permis specifique pour naviguer? (j y connait strictement rien !!) mais ca a l air top!
    Ton ptit bonhomme a du adorer jouer les p’tits capitaines !
    Pour ton cheri la coculline a fait son effet ?? pas drole le mal de mer …

    @ alors non ce sont des bateaux ou l’on a pas besoin de permis (personne ne l’avait à bord), c’est relativement facile à conduire, faut juste anticiper ! Et personne n’a été malade car ca ne tangue pas du tout

  2. Avatar
    Sonia mai 20, 2014

    Ahhh j’espère que tu as aimé cette belle région qui est la mienne! 🙂 Un vrai bol de nature, non??

    @ oh que oui ! des vacances bien reposantes en tout cas

  3. Avatar
    amistad mai 20, 2014

    Tu es vraiment chanceuse!Beaucoup de blogueuses « très »influentes ne reçoivent pas de telles offres.Alors profites-en bien,tu as raison.Quels beaux voyages!

    @ merci oui j’en profites à fond dès que je le peux 😉

  4. Avatar
    de Fournas mai 20, 2014

    Je suis ravie de lire votre petit billet sur la Bourgogne. Je suis de Digoin et j’avoue que la région est superbe. Et se laisser glisser au fil de l’eau ce n’est que du bonheur.

    @ merci Chantal j’ai bien apprécié votre région

  5. Avatar
    valou mai 20, 2014

    heureuse aussi que cette région qui est également la mienne t’ai laissé une bonne impression….
    je suis à coté de Digoin et franchement cela me donne envie de faire cette petite croisière… pourquoi allez très loin alors que nous avons de belles activités à coté de chez nous !!!!!

    @ oh comme je te comprends, mais déjà tu as de la chance c’est un endroit sympa pour faire des promenades à vélo le long du canal

  6. Avatar
    madeleine mai 21, 2014

    C’est sûrement une expérience sympa, mais pas à la portée de toutes les bourses.
    Quand on va consulter les tarifs sur le site, il faut compter pour ce modèle de bateau, 2.055 Euros la semaine !!!
    Quand on ajoute tous les autres frais au séjour, cela devient exorbitant !!!

    @ c’est pour cela qu’il y a différents types de bateaux. Autour de nous il y avait des gens sur des bateaux budget et premium, il y en a pour tout le monde

  7. Avatar
    severine mai 21, 2014

    On l’a fait en famille à 5 dont nos 3 enfants (1,6 et 8 ans)et c’est vrai que le passage d’écluse à 2 et sans éclusier est parfois compliqué 1 adulte de plus aurait pu être pas mal. Mais sinon se sont de super vacances pendant lesquelles on peut déconnecter. Et pour occuper les plus grand pendant la journée on peut toujours faire du vélo sur le chemin de halage pendant que le bateau avance.
    Mais c’est quand même cher.

    @ tout dépend du type de bateau et de sa taille, il y en a de plus économiques que d’autres. Mais c’est vrai que c’est un concept de vacances très sympa pour faire du vélo

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*