A la découverte de la Gaspésie (Canada), la vallée de la Matapédia

Gaspésie

Quand on a prévu notre itinéraire au Canada, pour découvrir le Québec, on a très vite eu envie de faire « quelques » kilomètres de plus pour aller tout à l’Est, sur la péninsule de la Gaspésie, pour nous en mettre plein la vue, entre montagnes, parcs nationaux et paysages maritimes. Sauf que la Gaspésie c’est loin, et cela se mérite ! J’ai d’ailleurs appris que le nom Gaspésie vient de Gaspé (une ville d’ici) qui en micmac signifie « fin des terres ».

Voici sur la carte ce que cela donne (cliquez dessus pour agrandir, désolé je ne peux pas mieux faire !!)

1

Untitled

On y va comment en Gaspésie ?

Comme je vous le disais, la Gaspésie est une péninsule, séparée du reste du Québec par le Fleuve Saint Laurent. Depuis Québec, c’est 950 km pour presque 10 heures de route, mais on peut également traverser le Saint Laurent à plusieurs endroits à l’aide d’un traversier pour arriver en Gaspésie, que ce soit au départ de Baie Comeau, Forestville ou Les Escoumins, selon l’itinéraire choisi. Nous on a choisi le deuxième port, même si c’était assez risqué : un à deux départs par jours, 30 voitures maximum sur le traversier et de nombreuses traversées annulées en saison en cas de mauvais temps car le bateau utilisé est un catamaran rapide plus sensible aux conditions météo, qu’un ferry classique.

Mais le grand avantage qu’il a c’est qu’en une heure la traversée est faite. On a donc quitté Tadoussac à 7 h 30 après un petit déjeuner rapide pour nous rendre plus au nord à Forestville. A 9 heures, on était à l’heure pour embarquer pour un départ à 9 h 45. C’est très important de respecter nos horaires, sinon notre réservation est annulée.

Sinon, l’heure de traversée m’a paru très longue … on a quitté Tadoussac sous la pluie et le vent, et la traversée a été épique … ça tanguait vraiment pas mal, mes deux hommes étaient malades ! Côté budget pour une voiture moyenne et 3 passagers, on a payé 93 $, la réservation se fait quelques semaines à l’avance sur internet, règlement sur le bateau.

Untitled

Untitled

Vallée de la Matapédia

Arrivés à Rimouski, on a pas fait comme tout le monde … au lieu de remonter en longeant le Saint Laurent, on a préféré coupé la Gaspésie par la vallée de la Matapédia et suivre sa rivière pour arriver sur la Baie des Chaleurs. La route, de Rimouski a Carleton (notre prochaine étape) fait 270 km, pour une durée de 4 heures. Et oui il n’y a pas d’autoroutes en Gaspésie ! Mais cela tombe bien, cela nous a permis de faire plusieurs haltes bien sympa, et de voir plusieurs ponts couverts.

Untitled Untitled

Untitled Untitled

Auberge La Coulée Douce, Causapscal

Comme le temps n’était pas avec nous, plutôt que de faire un picnic au bord de la rivière, on a opté pour une bonne adresse de Causapscal, l’Auberge de la Coulée Douce. Sans que ce soit une adresse « gastronomique » comme on pourrait l’entendre en France, c’est une halte toute simple et chaleureuse sur la route. On a opté pour le menu du jour, composé d’une soupe de panais rôtis, de pâtes aux brocolis et aux tomates ou bien de crevettes à la sauce aigre douce accompagnées de riz, suivi d’une tarte au citron ou d’une coupe de glace. Le tout servi avec le sourire, un café ou un thé avant de partir pour 16 $ c’était tout a fait convenable.

On a eu la chance d’y rencontrer un pécheur du coin, notre p’tit bonhomme passionné de pèche était aux anges et il a été adorable et a été lui montrer sa canne à pèche sur la rivière pour lui expliquer comment on pèche les saumons.

Untitled

Untitled

Site des Chutes et Marais

On a opté sur les bons conseils de Monsieur le Pécheur, et nous nous sommes rendus sur le site des chutes et Marais (12 km de distance de Causapscal), en bordure de la rivière Causapscal. Près de 500 saumons sont retenus à la fosse Marais dans une réserver et cette barrière de rétention permet de protéger le saumon jusqu’à la période de frai, en octobre. Le site Les Marais est classé sanctuaire et la pêche y est interdite.

Tout a été aménagé pour nous expliquer la croissance et la protection des saumons, il y a un observatoire depuis lequel on peut observer les saumons sauter. Il n’y avait pas grand monde, on a eu une visite guidée un peu pour nous tous seuls et les guides étaient très pro, ils se sont adaptés à mon p’tit bonhomme pour lui expliquer le site sans que ce soit bien compliqué.

Cette occupation nous a pris une bonne heure et demi, ce qui était parfait avant de reprendre la route pour la Baie des Chaleurs.

Tarifs : 10 $ par adulte, gratuit pour les moins de 5 ans.

Conversion Dollars Canadiens et Euros
Enlever 30 % au prix pour avoir l’équivalent en euros. Attention par contre, il faut souvent rajouter les taxes qui ne sont pas incluses dans les tarifs affichés (5 %) ainsi que le service pour les restaurants, bars, etc (15 % en moyenne).

   

Audreycuisine

4 Commentaires

  1. Avatar
    evaliya cuisine janvier 16, 2015

    Ca fait du bien un grand bol d’air le matin avant le boulot… Ca donne envie d’aller au Canada. Merci de partager ton voyage avec nous grâce a toi on voyage un peu toutes les semaines.

    @ merci pour ton gentil message. Le Canada on en revait, on a vraiment adoré ce voyage a changer tous les jours de lieux

  2. Avatar
    reinebienheureuse janvier 16, 2015

    Merci pour le partage; ca fait rêver!

    @ on a adoré ce voyage

  3. Avatar
    a miquet janvier 17, 2015

    merci pour ce beau voyage !

    @ de rien

  4. Avatar
    Christelle janvier 22, 2015

    Un rêve aussi pour moi… J’espère pouvoir y aller dans quelques années, en tout cas merci Audrey pour ces magnifiques photos!

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*