Fèves au lard et au sirop d’érable

feves au lard

Quand je voyage, j’adore découvrir les spécialités culinaires des pays et des régions que je visite. Pendant nos vacances au Canada, l’été dernier, j’ai pu ainsi goûter des plats que je ne connaissais pas. Bon, j’avoue je n’ai pas testé la poutine, les frites recouvertes de sauce brune et de fromage en grains cela ne me faisait pas du tout envie, mais par contre les glaces molles à l’érable ou au bleuet c’était plus dans mes goûts ! Une autre spécialité que j’ai goûté, ce sont les fèves au lard et au sirop d’érable. C’est assez déroutant de premier abord, quelle idée de mettre du sirop d’érable dans un plat de légumes secs, mais le mélange fonctionne à merveille.

Au Canada, quand on parle de fèves, on parle de haricots secs, blancs. J’ai donc tenté de reproduire la recette à la maison, et j’ai quand même bien diminué les quantités de sirop d’érable, nos goûts ici (en tout cas les miens) sont moins poussés vers le (trop) sucré et le (trop) gras.

Untitled

Ces haricots sont parfaits pour accompagner une viande, moi un p’tit magret de canard au piment d’Espelette, bien du Sud Ouest, mais également pour en faire un accompagnement à des oeufs, du bacon et des toasts pour un brunch bien garni. Côté haricots, j’ai utilisé des haricots blancs demi-sec congelés, ceux du jardin de mon papi, mais vous pouvez très bien les remplacer par les mogettes de Vendée de chez Picard.

Untitled

Ingrédients (6 personnes)
600 g de haricots demi-sec surgelés
10 cl de sirop d’érable
10 cl de ketchup
6 tranches fines de lard fumé
1 oignon
1 gousse d’ail
1 cuillère à soupe de moutarde
Sel, poivre

1. Peler et émincer l’ail et l’oignon, couper en petits dés le lard fumé.

2. Dans une cocotte, faire revenir l’ail et l’oignon avec le lard fumé, à feu moyen pour faire fondre le lard. Ajouter les haricots.

3. Verser le sirop d’érable, le ketchup, la moutarde et rajouter de l’eau pour couvrir les haricots. Laisser mijoter à feu doux, à couvert, pendant 1 h 30. Si vous avez un mijoteur, n’hésitez pas à l’utiliser, pour la même durée de cuisson.

4. En fin de cuisson, goûter puis ajouter si besoin un peu de sel et de poivre. Servir bien chaud les haricots, avec une viande grillée ou rôtie. S’il en reste ils sont très bon réchauffés.

D’ou vient ma vaisselle ?

Cocotte Revol Révolution, modèle 19 cm

   

Audreycuisine

6 Commentaires

  1. Avatar
    evaliya cuisine février 05, 2015

    Je suis curieuse savoir quelle saveur ça peut avoir. Le goût salé sucré n’est pas trop prononcé ?

    @ non pas tant que ca, cela change et c’est très bon

  2. Avatar
    La tendresse en cuisine février 05, 2015

    J’imagine que cela doit être très savoureux, le côté un peu farineux des haricots avec le goût de châtaignes légèrement sucré du sirop d’érable. Un très joli mariage. Merci

    @ de rien

  3. Avatar
    kali février 05, 2015

    Elle est très intéressante cette recette.
    A tester avec de la mogette.

    @ super idée !!

  4. Avatar
    reinebienheureuse février 05, 2015

    J’ai bien envie d’essayer avec le magret de canard qui est dans mon frigo.

    @ tu me diras ce que tu en penses mais avec le magret c’est parfait

  5. Avatar
    Martine février 05, 2015

    Habitant dans le sud-ouest je suis bien tentée par cette recette avec un bon magret.
    En plus un plat de saison qui réchauffe ! Merci Audrey pour cette découverte :))

    @ de rien

  6. Avatar
    Sonia février 05, 2015

    Bon, je ne suis pas trop sucré/salé, mais en dosant modérément je suis convaincue que c’est délicieux! à tester volontiers!

    @ adaptes en ne mettant qu’un peu de sirop tu verras ce sera délicieux

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*