A la découverte de L’Ile de Bonaventure (Gaspésie, Canada)

Ile de Bonaventure

Un des incontournables à faire quand on est à Percé, à l’extrémité de la péninsule Gaspésienne, c’est de passer du temps sur l’Ile de Bonaventure pour avoir une vue encore plus belle sur la côte et sur le Rocher Percé, mais également pour profiter de randonnées sur l’île.

Comme je vous l’ai dit sur mes précédents articles, le temps change très vite en Gaspésie et nous avons dû faire avec. Le premier jour de notre arrivée sur Percé, la mer était déchaînée, le vent très fort et la pluie incessante, la navigation était interdite et les bateaux étaient restés au port.

Le lendemain matin, le temps était magnifique, et nous étions assez tôt sur les quais en espérant que les bateaux arrivent pour nous emmener sur l’île de Bonaventure, et même si le temps était plus dégagé, il était encore incertain, les vagues encore bien présentes et nous avons dû attendre jusqu’à 10 h 00 que les autorisations soient données aux compagnies de bateaux. D’ailleurs, il y en a deux, vous pouvez passer par l’une ou l’autre, c’est le même prix et ce sont les mêmes bateaux (a ne rien y comprendre …). Côté budget il fait compter 28 $ par personne, et c’est gratuit pour les moins de 5 ans.

Untitled

Untitled

Selon la météo et l’état de la mer, la montée à bord est assez déroutante … il n’y a pas de passerelle, on est aidé par le personnel de bord qui nous prend par les bras pour nous faire monter, alors qu’il y a des vagues, que le bateau se prend des creux de plus d’un mètre et qu’il faut s’adapter … j’ai un peu stressé pour monter notre p’tit bonhomme à bord, il a fallu 45 minutes pour monter l’ensemble des passagers sur le bateau. Autant dire qu’il faut prévoir de quoi se soigner contre le mal de mer, ça bouge pas mal ! Nous avions même la distribution des poches à l’entrée du bateau :-).

Untitled

Nous sommes partis du quai de Percé pour faire un tour direction le rocher Percé pour le voir de prêt et de tous les côtés puis le bateau a pris la direction de l’île de Bonaventure.

Untitled

Cette île est protégée, et c’est un Parc National (il faut payer les droits d’accès, comme tous les autres parcs du réseau SEPAQ) avec plusieurs sentiers de rando. Il y a également dessus la plus grande colonie au monde de fous de Bassan.

Untitled

Untitled

Après avoir débarqué sur l’île nous avons d’abord vu les maisons traditionnelles des pécheurs qui sont construites depuis le siècle dernier. Petit à petit grâce aux droits d’accès au Parc National les maisons sont restaurées (21 sur 25 actuellement) pour témoigner du riche passé de l’île qui était un poste de pêche important en Gaspésie.

Untitled

Côté sentiers, il y en a 4, qui font soit le tour de l’île, ou qui la coupe pour aller d’un bout à l’autre. Le dénivelé n’est pas énorme (max 135), ce sont des sentiers « intermédiaires » de 5,6 km (Les Colonies), à 9,4 km (le chemin du Roy). Comme la météo n’était pas au beau fixe, on nous a expliqué qu’il serait possible d’avoir à évacuer l’île et dans ce cas là, un seul sentier est ouvert, Les Colonies, car c’est le plus court (1 h 30) et que c’est la durée max qu’ils ont pour faire évacuer l’île et remettre tout le monde dans un bateau pour Percé.

Untitled

Untitled

Le sentier était très agréable, en pleine forêt, avec une très belle vue sur la côte de la Gaspésie et sur Percé. Nous avions pris le porte bébé, toujours top pour les rando, notre p’tit bonhomme de 3 ans n’étant pas encore prêt et motivé à marcher autant que nous …

Untitled

Untitled

Nous sommes ensuite arrivés au bout du sentier et avons découvert l’énorme colonie de fous de Bassan. C’est impressionnant, bruyant (et odorant ;-)). Un guide sur place de la Sépaq nous a expliqué comment ils vivent sur l’île, leurs codes et leurs habitudes, c’était très intéressant.

Untitled

Ensuite nous avons fait chemin arrière, pour revenir au bateau. Nous aurions préféré avoir plus de temps pour découvrir l’île, mais l’évacuation avait sonné, tout le monde était obligé de repartir ! Nous avons donc ensuite profité du reste de notre journée sur Percé … toujours sous la pluie, le temps change vite en Gaspésie 🙂 Mais cela nous a pas empêché d’adorer cette partie de la Gaspésie, les paysages sont sublimes, les gens super accueillants, on a déjà envie d’y revenir.


   

Audreycuisine

7 Commentaires

  1. Avatar
    evaliya cuisine février 06, 2015

    Les paysages sont magnifiques ça donne vraiment envie d’aller au Canada….. Merci pour ses photos magnifiques

    @ de rien

  2. Avatar
    Sonia février 06, 2015

    Que c’est beau, c’est dommage de ne pas avoir pu en profiter davantage…

    @ on ne regrette pas, la météo qui change fait parti du jeu. On le savait avant d’y aller

  3. Avatar
    Hélène Larivière Morin février 06, 2015

    Je suis enchantée des belles images de vacances que vous partagez pour nous. Je me suis reconnue alors que nous étions jeunes et en forme. Je ne voyage plus, je ne regrette rien, j’en ai beaucoup profité. Je n’avais pas très apprécié l’ile Bonaventure, la traversée en mer houleuse m’avais terriblement stressée. Ce fût quand même de belles vacances avec nos quatre enfants. Merci Audrey. J’aime votre blog.

    @ Hélène j’ai pas un très bon souvenir de la traversée, c’était très éprouvant aussi pour nous 3. Par contre les paysages sur l’Ile étaient grandiose on ne regrette pas d’avoir pris sur nous pour y aller

  4. Avatar
    Jacqueline février 06, 2015

    Bonjour Audrey,
    au coeur de l’hiver, quelle bonne idée de partager ces belles images et toutes tes aventures! Ca réchauffe le coeur et ca nous donne des envies de voyages.
    Un Grand merci!
    Jacqueline

    @ merci à toi

  5. Avatar
    Dorothée @MicmatiK février 08, 2015

    Merci pour cette découverte, les photos sont superbes!

    @ merci Dorothée et merci pour la découverte de ton blog, je viens d’y passer un peu de temps pour le découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*