A la découverte de Gaspé et du Parc National du Forillon (Gaspésie, Canada)

Forillon

Après deux jours passés à Percé, et sur l’Ile de Bonaventure, il était temps pour nous de reprendre la route, direction Gaspé, pour voir l’autre pointe la plus à l’Est du Canada, et profiter du Parc National du Forillon.

Voici notre itinéraire pour vous donner une idée :

Untitled

Quand nous avons quitté Percé, la vue sur la côte était très belle, avec ses marais et la plus importante lagune du Québec, à Coin du Banc. Nous avions en face de nous toujours l’imposant Rocher Percé et l’Ile de Bonaventure.

Untitled

Première pause à pointe Saint Pierre pour voir le rocher qui a la forme d’un profil d’indien qui veille sur la halte routière en attendant, selon ce qu’en dit la légende, sa bien-aimée. Un peu plus au nord, nous avions un magnifique coup d’oeil sur la pointe de Forillon d’un côté, et sur l’île Bonaventure et le rocher Percé, de l’autre.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Nous avons ensuite profité d’un endroit magique, pour nous seuls, un barachois entre Gaspé et Percé, c’est une sorte de route de sable qui sépare la mer d’un marais dans lequel il y a une grande bio-diversité. Des oiseaux par centaines, des plantes, du calme, du vent, une belle vue sur la mer. Quitter la grande route pour découvrir ces endroits c’est le top !

Untitled

Nous sommes ensuite arrivés à Gaspé, une ville un peu moins touristique de Percé mais c’est là que le 24 juillet 1534, Jacques-Cartier plantait une croix et prenait possession du Canada au nom du roi de France. Il y a d’ailleurs un musée à Gaspé, mais nous ne l’avons pas fait, avec un p’tit bonhomme ce n’est pas évident.

 Untitled

Untitled

Untitled

Alors pour nous, direction le Parc National du Forillon. Il ne fait pas parti du réseau Sépaq, mais son accès est réglementé également avec des barrières de péage. Nous avons profité d’une éclaircie pour faire un pic nic en plein air et étudier les différents sentiers de randonné pour les 3 jours / 2 nuits que nous passons sur Gaspé.

J’étais ravie aussi d’avoir trouvé un super livre de recettes gaspésiennes, à la librairie dans le centre ville de Gaspé. Il est riche en recettes familiales, toutes me font envie !

Comme le temps n’était pas au beau fixe (il change très vite !) nous avons préféré rester pour l’après midi dans la zone « gratuite » du parc, pour ne payer nos droits d’entrée que pour le lendemain ou nous avons une journée entière à découvrir le parc.

Untitled Untitled

Untitled

Et là je peux vous dire que je ne regrette pas du tout les deux derniers poncho de Décathlon achetés juste avant le départ !! C’était bien pratique pour protéger notre p’tit bonhomme dans son porte bébé, pour qu’il soit bien au chaud et au sec pour faire sa sieste.

Untitled

Par contre, prochaine fois que l’on part faire des randos dans des pays humides, j’achète un pantalon imperméable ! J’étais trempé par nos deux heures sous la pluie …

Info sentier « La Vallée », depuis l’Anse aux Griffons, 9 km aller-retour, durée 2 h 30. Faible dénivelé, longe la rivière.

Untitled

Untitled

Untitled

On a changé nos plans après cette rando bien humide, et nous avons repris la voiture pour faire le tour de la péninsule du Parc du Forillon. Nous avons été voir le Fort Péninsule, qui a servi pendant la 2nd Guerre Mondiale pour protéger la baie de Gaspé avec un filet anti sous-marin, les canons et de puissants projecteurs.

Nous avons été également voir le phare du Cap aux Rosiers.

Untitled

Nous avons fini de nous réchauffer dans un très bon café à Gaspé, le Café des Artistes, qui propose du café torréfié sur place, un grand assortiment de thés et des gâteaux fait maison.

Untitled

Untitled

Nous nous sommes ensuite dirigés vers l’hôtel dans lequel nous avions réservé pour 2 nuits, la Maison Wiliam Wakeham. Pour toutes nos réservations, nous nous étions basé sur les avis sur Tripadvisor de l’été d’avant, nous avions fait la réservation en janvier, et nous aurions du regarder quelques semaines avant de venir … En effet, cet établissement surfe sur sa notoriété d’antan et aurait besoin d’un bon rafraichissement !

Tout est vieux, les tapis usés, cela manque de fraicheur et de propreté et l’odeur de friture ambiante est affreuse car il y a surement de gros soucis de ventilation et de climatisation qui n’arrangent rien, tout comme le service qui se la pète. Bref, nous avons pris soin de mettre notre avis sur Tripadvisor et je suis contente car il y en a depuis plusieurs dans notre sens. Donc, une adresse que je ne peux vous recommander, si l’hôtel ne fait rien pour améliorer les choses, surtout au prix payé !

Untitled

Untitled

Il y a eu quand même deux points positifs dans cet établissement … le pain perdu au lait d’amandes était délicieux et le fait qu’on nous a trouvé le doudou de notre p’tit bonhomme :

1/ dans son lit

2/ alors que nous étions au petit déjeuner et qu’on nous l’a porté dans la salle du restaurant.

Bon d’un autre côté, on l’aurait trouvé, nous n’avions pas encore quitté l’hôtel ni même réglé et notre chambre (dans laquelle il y avait encore nos valises) et ils était déjà en train de la refaire !!!! Au moins ça laisse des souvenirs 😉

Untitled

Untitled

Sinon côté restaurants, nous avions prévu de dîner à l’hôtel car il n’y a que des avis positifs, sauf que le soucis d’odeur du resto dans l’hôtel nous a poussé a annuler notre réservation et à choisir une autre option en ville, ce que nous avons bien fait de faire.

Nous avons diné au Brise Bise, un restaurant bistro qui propose des plats traditionnels de la Gaspésie, mais également des spécialités typiques de la cuisine américaine / canadienne.

Mon chéri a adoré sa Bouillabaisse gaspésienne, à base de poissons locaux, d’énormes St Jacques (on dit Pétoncle ici). C’était copieux, parfumé et très savoureux, bien que pas du tout photogénique.

Untitled

Mon club sandwich au homard était sublime. Très peu de mayonnaise (ouf !) d’énormes morceaux de homard de Gaspésie, des tomates gouteuses et des feuilles de salade croquantes. J’ai adoré ! Surtout que niveau prix, le homard est au prix des crevettes en Gaspésie 🙂

Untitled

Côté surprise dans l’assiette nous en avons eu pour mon p’tit bonhomme. A la carte on voit « moules frites » puis « coques frites » et mon p’tit gourmet prend cette deuxième option. Quand son plat arrive à table, il me demande ou sont les coquillettes … les coques qui sont en fait des palourdes, sont décoquillées, passées dans la pâte a beignets puis frites ! Mais quel malheur !!!

Les produits de la mer sont quand même bien souvent maltraités de ce côté de l’Atlantique … la simplicité, enfin celle qu’on connait, n’apporterait que du plus que de toujours faire frire les poissons et coquillages ! Bon d’un autre côté il a quand même terminé son assiette !

Untitled

Untitled

Le lendemain, nous nous sommes dirigés à nouveau vers le Parc du Forillon. Au programme, une rando vers le Mont St-Alban, un sentier incontournable du Parc. Par le Cap Bon Ami c’est un sentier de 7,8 km, une boucle de 3 h 30, classée intermédiaire. Au programme une très belle vue sur la mer et les falaises et la tour d’observation sur le chemin pour bénéficier de la vue.

Untitled

Untitled

Untitled

Le sentier était très agréable, nous étions sous la pluie mais abrités par les arbres alors ça allait encore, et nous avons pu voir la pointe du Forillon sous les nuages !

Untitled

Et vive la pluie 🙂

Untitled

Heureusement, il y a des abris dans le Parc, pratiques pour les pauses déjeuners pour se mettre un peu au sec.

Untitled

Untitled

Nous avons aussi profité de la super vue sur les falaises du Forillon depuis le Cap Bon ami. Là, on est descendu sur la plage, la pluie s’était calmée, nous sommes descendus profiter des paysages en laissant notre équipement de pluie dans la voiture … ce fut la plus grosse bêtise des vacances !!! On s’est retrouvé trempés jusqu’aux os en moins de 3 minutes quand la pluie est revenue !!! Il ne faut jamais oublier qu’il le temps change très vite …

Untitled

Untitled Untitled

Alors là, les randos c’était terminé pour nous. Nous sommes déçus car nous n’avons pas pu profiter du Parc du Forillon autant qu’on l’aurait souhaité, il sera forcément au programme lorsque nous reviendrons en Gaspésie, car oui nous y reviendrons, en passant aussi par le Nouveau Brunswick, et le Maine aux USA lors d’un prochain voyage. Comme quoi la pluie n’a pas tout gâché car les paysages ici sont sublimes !!

Un p’tit chocolat chaud au Café de l’Anse, une tenue de rechange et hop nous étions prêt pour aller découvrir le port de Rivière aux Renards avec notre passionné de bateaux qui rêvait devant les filets des chalutiers. Par curiosité, je suis passé à la poissonnerie du port, pour rêver devant les poissons péchés et le prix des noix de St Jacques (et leur taille maxi !!) et des homards. J’aurai rêvé d’avoir une cuisine pour les passer à la casserole.

A 7 euros l’énorme homard vivant cela donne terriblement envie !

Untitled

Untitled

Un p’tit tour à Gaspé pour terminer la journée, ou il y a quelques commerces sympa dans la rue principale, comme l’épicerie fine Le marché des Saveurs Gaspésiennes ou j’ai trouvé plusieurs spécialités locales à mettre dans mes valises, comme du sirop d’érable, des épices, condiments des conserves et d’autres produits locaux.

La librairie, située en face, a aussi un très beau choix de livres de recettes Canadiennes, mais également de livres pour enfants. On y a vite trouvé notre bonheur.Untitled

Prochaine étape, nous continuons notre route en Gaspésie, toujours sous la pluie et le brouillard … on garde le sourire et je vous parle de la suite dans un prochain article !

   

Audreycuisine

5 Commentaires

  1. Avatar
    evaliya cuisine février 13, 2015

    Quel périple !!!!! C’est un vrai bol d’air tous les vendredis ….

  2. Avatar
    Sonia février 13, 2015

    Quelle chance vous avez eu de ne pas tomber malades avec toute cette pluie et les pieds mouillés!!! En tout cas, effectivement la pluie ne gâche pas la beauté de ce coin de paradis!!!

  3. Avatar
    nicky février 13, 2015

    SUPER MEME SOUS LA PLUIE J ADORE CES PAYSAGES SAUVAGES. ENCORE UN GRAND MERCI DE PARTAGER CES BONS MOMENTS. BONNE SAINT VALENTIN AUDREY.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*