Jambon blanc grillé, sauce au Porto

jambon grillé

Concilier plats gourmands avec un brin d’exotisme et d’originalité avec goûts bien arrêtés d’un enfant de 4 ans c’est la galère. C’est simple en ce moment il n’aime rien, il chipote pour tout. Vive la cantine et ses plats sans aucun goût ni originalité. Comme nous sommes en plus dans un cercle vicieux rentrée / fatigue / les microbes / les repas qui durent trop longtemps et que je n’ai pas envie de retomber tous les jours dans la « facilité » de cuisiner un plat pour lui et un autre pour nous, j’ai autre chose à faire que passer une heure à cuisiner et autant de temps à ranger ma cuisine et faire la vaisselle. Alors, je repasse aux grands classiques.

Viandes grillées, légumes de saison en gratin ou poêlés, pâtes, poulet au curry (mais pas trop relevé), sauces bolognaise, haricots verts et jambon blanc. Rien qu’à énumérer ces plats j’ai envie d’un bon wok avec plein de gingembre, de coriandre et de piment !

Bref, j’ai eu envie de renouveler le jambon. Une tranche de jambon blanc pour accompagner une assiette de pâtes ça n’a rien d’excitant pour la blogueuse culinaire que je suis … mais si on troque le jambon blanc du supermarché par de belles tranches épaisses de bon jambon du charcutier (sur le marché d’Eysines, le dimanche matin), qu’on bricole une p’tite sauce avec un fond de bouteille de Porto et de la bonne crème d’Isigny c’est quand même bien mieux pour accompagner des pâtes fraîches du traiteur Italien du marché.

Comme quoi en quelques minutes on renouvelle le jambon blanc / pâtes avec un peu plus de gourmandise. Et ça c’est bien 🙂

Ingrédients (4 personnes)
2 belles tranches épaisses de jambon blanc
2 échalotes
10 g de beurre
1 tasse à café de Porto
10 cl de crème épaisse d’Isigny
1 belle pincée de fond de veau en poudre
Sel, poivre

1. Enlever la couenne des tranches de jambon blanc, les couper en morceaux (plus facile à faire griller).

2. Faire griller les tranches de jambon dans une poêle avec un léger filet d’huile. Quand elles sont colorées, les enlever de la poêle et réserver au chaud.

3. Peler et hacher au couteau les échalotes. Les faire revenir dans la même poêle avec le beurre sans les faire colorer.

4. Mouiller avec le Porto pour déglacer, ajouter le fond de veau et la crème, mélanger.

5. Rajouter les morceaux de jambon dans la poêle, saler légèrement, poivrer. C’est prêt ! Un peu de ciboulette, des pâtes fraiches et le repas est prêt 🙂

Audreycuisine

6 Commentaires

  1. Avatar
    Marielle octobre 06, 2015

    Coucou très bonne idée cette recette vintage est excellente (très à la mode dans les années 70 avec sa variante au madère elle est un peu tombée en désuétude ce qui est dommage car cela plaît à beaucoup).

    Quand j´étais au lycée on en avait même à la cantine par contre donc j´en déduis qu´on mangeait mieux dans les cantines avant que maintenant… :-/

  2. Avatar
    Fraise octobre 06, 2015

    Intéressant!

  3. Avatar
    Nanot octobre 06, 2015

    Très bonne recette que je fais souvent ,mais au madere

  4. Avatar
    Sonia octobre 06, 2015

    Je pourrais reprendre mot pour mot le commentaire de Marielle!! J’ai un souvenir délicieux du jambon madère de notre cantine(qui avait été récompensée à l’époque [90’s] pour sa qualité et ses repas équilibrés!! )Ta recette me plait d’ores et déjà en version porto, il faut que je la case dans mes prochain menu, j’en ai déjà l’eau à la bouche!!!

  5. Avatar
    Kat octobre 06, 2015

    Malgrés son côté classique,je n’ai encore jamais eu l’occasion de goûter le jambon cuisiné ainsi…Elle me tente drôlement cette recette !.Je sens que je vais la tester trés prochainement!, avec des épinards en branche pour ma part ! 😉

    @ c’est délicieux tu vas voir

  6. Avatar
    Stéphanie novembre 07, 2015

    Recette approuvee par toute la famille. Simple mais excellent. Merci Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*