- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Jambon caramélisé

[1]

Cette année c’est moi qui invite pour le réveillon. Je n’ai pas du tout envie de faire le traditionnel chapon ou oie ou dinde… et l’idée d’un jambon rôti au four germe dans ma p’tite tête.

Un petit tour chez mon boucher préféré (chez Ludo – Avenue d’Eysines, au Bouscat), je lui explique ce que je veux et un jambon de 3,5 kg est commandé. Il me le prépare désossé, et le gras quadrillé en losanges.

Je n’ai pas trouvé de recette qui me plaise totalement, alors j’ai fait un mélange entre une recette d’un vieux C&F de France de 1998, d’un HS Cuisine Actuelle Spécial Viandes et d’un mini Marabout sur les rôtis.

[2]Vendredi matin, j’ai donc piqué mon jambon de clous de girofle sur les intersections des croisillons sur le gras, puis je l’ai posé dans un grand plat. J’ai préparé la marinade : 1/2 litre de rhum blanc (oui autant…), 200 g de miel d’oranger, 1 CS de cannelle, 1 CC de piment d’espelette, sel, poivre, une pincée de piment d’espelette, 6 gousses d’ail haché et j’ai laissé le jambon mariner dedans un jour et demi à le retourner souvent.

Puis j’ai préparé le glaçage. Là il est de moi toute seule ! Car j’avais peur que mon jambon ne soit pas suffisamment glacé avec tout le rhum qui a dilué ma marinade…. J’ai mélangé 100 g de miel, 2 CAS de sauce soja, piment, cannelle, poivre et 4 CAS de rhum et j’ai laissé reposé.

Pour la cuisson, il fallait qu’elle soit longue et douce. J’ai donc mis mon jambon égoutté dans un plat à four, ficelé pour ne pas qu’il se défasse, arrosé d’une louche de marinade et hop à 150 ° au four. Je l’ai arrosé tous les 1/4 d’heures du jus rendu plus d’une louche de marinade. Au bout d’une heure j’ai commencé à le laquer au pinceau avec mon glaçage sur toutes les faces. j’ai alterné pendant 2 heures laquage et arrosage à la marinade. Donc au bout de 3 heures il est cuit !!!!! Je l’ai emballé dans le l’alu le temps de manger le foie gras, de le filtrer le jus rendu pour enlever la graisse.

[3]Je l’ai coupé en tranches fines, servi avec la sauce réchauffée et une poêlée d’ananas frais (2 ananas en morceaux passés au beurre, un peu de poivre rose, de sésame grillé et une CAS de kecap manis et nous nous sommes régalés. Il en reste beaucoup, on aurait pu y manger à 15 ! Mais c’est original, bien parfumé et pas trop lourd. La photo est pas top mais j’avais pas envie de manger froid et j’ai pas préparé les assiettes à la cuisine, tout le monde s’est servi à table.

[4]Rendez-vous sur Hellocoton ! [5]

Blog Widget by LinkWithin [6]