Poisson

Bar en croute de sel

J’aime beaucoup cuisiner le poisson, bien que ce soit toujours des cuissons rapides, et surtout facile. Mais là j’ai voulu faire quelque chose de moins ordinaire pour le repas que nous avons fait dimanche.

   

Mon poissonier avait de très beaux bars et m’a conseillé d’en prendre un gros pour 5 personnes, la bête faisait plus de 2 kilos. Il m’a donné l’idée de le faire en croute de sel.

Pour celà, il faut un bar vidé, nettoyé mais pas écaillé, pour que les écailles protègent la chair du poisson de trop de sel.

J’ai mis sur ma leche frite 1 bon kilo de sel sur lequel j’ai posé mon bar rempli de citron en rondelles, poivre, et romarin. Il y avait aussi deux bonnes grosses poches d’oeufs qui prennaient toute la place dans le ventre du poisson. J’ai donc refermé le ventre avec un morceau d’alu sinon le sel serait rentré dans le poisson.

J’ai recouvert d’un autre bon kilo de sel mélangé à deux blancs d’oeufs pour amalgamer le sel qui doit former une croute sur le poisson. Après c’est parti pour une heure de cuisson au four à 210 ° pendant 1 heure.

C’est un peu la cata pour couper le poisson et éviter de mettre du sel plein le salon, mais c’était très bon, très fin, et légèrement salé.

J’ai accompagné mon bar d’une sauce beurre – citron adaptée d’un livre (le jus d’un citron – 25 g de beurre – 3 CS d’huile d’olive – le zeste d’un citron infusé dans la sauce), de brocolis et de pommes de terres vapeur.

Je vous conseille cette recette toute simple 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog Widget by LinkWithin

12 commentaires

  1. Dis donc, il est magnifique ce bar!

  2. La mode est à la cuisson en croute de sel on dirait!

  3. Et oui ! C’est très bon en tout cas

  4. J’avais vu la recette de Débo, maintenant la tienne, ça donne de grosses envies de poisson !

  5. C’est marrant qu’il t’ai conseillé un bar d’un si grosse taille. J’ai toujours entendu que les meilleurs étaient au contraire les petits, que ceux qui étaient trop gros devenaient farineux et bien moins bons. (enfin, c’est vrai, les “ont dit”…)

    Après, je n’ai pas une expérience énorme de ce poisson, j’ai dû le cuisiner une seule fois 😀 (et un petit, pour peu de gens).

  6. c’est vieux comme le monde

    Très bonne technique de cuisson qui permet à toutes les saveurs de rester sous la croute.
    Essayer avec une cote de boeuf, une vrai…

  7. Bar et reproduction

    Le mois de février correspond à la période de reproduction du bar.
    Les ouies bien rouges sont la marque d’une peche au chalut.
    Et en Février, les pros pechent au chalut sur les frayeres, le ou se reproduisent les bars.
    Acheter du bar entre fin decembre et debut avril, c’est participer a sa disparition.

  8. Je cite : Il y avait aussi deux bonnes grosses poches d’oeufs qui prennaient toute la place dans le ventre du poisson.

    Ben oui c’était une maman …

  9. simple ??

    pas si simple que ca ta recette…
    pourquoi mettre des oeufs ?

  10. BAR EN CROUTE DE SEL

    Ne pas écailler!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.