- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Bavarois à la vanille, coulis de fraises et framboises au vinaigre de framboises

[1]

J’adore les magasines de cuisine. J’en achète dès que je fais les courses, et je n’en jette aucun ! C’est pour dire que mon stock est grand ! Mais mon préféré, c’est le Elle à Table. J’ai tous les numéros depuis le premier que j’avais acheté encore étudiante avec mon argent de poche !!! Même si c’est mon préféré, je fais rarement les recettes, il manque toujours un ingrédient, j’ose pas, etc…

Et puis là, dans le dernier, une recette qui m’a tout de suite fait m’arrêter : le bavarois à la vanille. Hummmm qu’il a l’air bon !!!! La recette a l’air très bien expliquée, et je décide de me lancer. J’ai hésité longtemps entre un gros bavarois dans un beau moule à charlotte, ou des petits en forme de briochettes ou de cœur. J’ai quand même préféré les portions individuelles pour améliorer la présentation, surtout que je comptais les accompagner d’un coulis de fraises et framboises, relevé d’un peu de vinaigre de framboise.

Ingrédients : 50 cl de lait – 6 jaunes d’oeufs – 150 g de sucre en poudre – 1 gousse de vanille – 5 à 6 feuilles de gélatine (6 pour moi) – 20 cl de crème liquide bien froide.

Samedi soir, 21 h50, je me lance. Je prépare d’abord la crème anglaise : faire bouillir le lait et la gousse de vanille fendue, et laisser infuser 15 minutes. J’ai bien graté les grains de vanille dans la gousse pour bien parfumer mon bavarois.

Pendant ce temps, je fais tremper 6 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide, et je bat mes jaunes d’oeufs et le sucre. Ayant mon super robot, je l’utilise, et il est à la hauteur, le mélange à bien blanchi et pris du volume. Après il faut y ajouter le lait à la vanille (sans la gousse), bien mélanger, et reverser dans la casserole.

Il faut ensuite faire cuire à la casserole, sans jamais laisser bouillir, et en mélangeant constamment la préparatio pour obtenir une crème anglaise qui doit napper la cuillère. Ne possédant toujours pas de thermomètre de cuisson, forcément ma crème a pris un léger bouillon, et j’ai eu de magnifiques grumeaux. Ayant déjà eu ce résultat, j’ai vite sorti le blender et j’ai mixé mixé jusqu’à ce que ma crème reprenne une texture normale. Ouf ma crème est sauvée ! Je la refais cuire encore légèrement car elle n’a pas encore assez épaissie, et en fin de cuisson je lui ajoute la gélatine égoutée avant de la laisser refroidir.

Le plus dur est fait, j’ai ma crème anglaise !!!!!! Et on ne se moque pas, c’est pas facile de réussir une crème anglaise sauf les sachets alsa alors je suis fière de ma petite victoire 🙂

C’est au moment de passer à la suite de la recette : il faut battre en chantilly les 20 cl de crème liquide. J’ai utilisé de la crème fleurette qui est parfaite pour réaliser des crèmes chantilly.

Lorsque ma crème anglaise est froide (je l’ai refroidie en faisant tremper le saladier dans mon évier plein de glaçons et en mélangeant souvent), je la mélange délicatement à la crème chantilly. Ça y est, la préparations est terminée ! Il reste plus qu’à verser la préparation dans les moules et de les laisser reposer une nuit au frigo. Pour le démoulage ce sera parfait !

Il ne me reste plus qu’à faire le coulis le jour même : j’ai mixé au blender 125 g de fraises, 125 g de framboises, 1 CS de sirop de sucre de canne, 1 CS de vinaigre de framboises.

J’ai servi mes bavarois avec le coulis et quelques fruits rouges qu’il me restait. C’était délicieusement fruité, le vinaigre donne un p’tit goût sympa au coulis, et les bavarois sont parfait ! J’ai déjà d’autres idées pour me servir de cette base, et j’ai même plus peur de réaliser la crème anglaise !!!

[2]

PS : temps de préparation sur le magazine = 20 minutes. Audrey = une heure, mais vaisselle comprise ! Bref j’ai tout terminé en même temps que le foot ! C’est pas bien géré tout ça ?

Imprimer la recette : Bavarois_vanille.pdf [3]

[4]Rendez-vous sur Hellocoton ! [5]

Blog Widget by LinkWithin [6]