- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Mes meilleurs brownies …

shutterstock_252762073 [1]
Photo shutterstock

Mes brownies maison … cette recette elle a du vécu ! De toutes celles notées à la main dans mon petit cahier de recettes depuis que je suis ado, celle ci est un de mes classiques !

Des mercredis après midi au collège avec la bande des 4 pour papoter de trucs-de-filles, des anniversaires dans la cour du lycée entre cop’s, des soirées chez Emilie avant les concerts et autres dédicaces de nos boys-band favoris de l’époque (Words Apart et MN8 ça vous rappelle peut être rien, mais à moi si !) des débuts de semaine difficiles en prépa à Aiguillon, de tous les évènements à fêter quand je bossais en centres de loisirs, et même des ateliers pâtisserie avec mes p’tits bouts de maternelle (seulement pendant un temps, ensuite, interdiction d’utiliser les oeufs), bref mes brownies étaient de toutes les occasions et était connus et reconnus de tous.

Mon chéri a lui aussi craqué pour ces p’tites bouchées moelleuses et chocolatées, que je préparais à la maison, et que j’emportais chez lui, déjà coupés en cubes dans ma belle boite en plastique !

Tout ça pour dire que je me souviens plus de l’origine de la recette, qui avait en plus eu quelques modifications, mais pour les proportions, vous pouvez y aller les yeux fermés, cette recette est testée et approuvée pleinement !

Pour un moule carré de 20 x 20 cm : 200 g de chocolat dessert – 120 g de noix (moitié noisettes et noix c’est parfait) – 2 gros oeufs (ou 3 petits) – 1 sachet de sucre vanillé – sel – 150 g de beurre – 150 g de sucre roux – 80 g de farine (a levure incorporée, sinon 1 pincée de levure en plus) – 1 petite cuillère à soupe de cannelle – 1/2 cuillère à café de vanille liquide (ou en poudre).

Préchauffer le four à 200°.

Dans une casserole, faire fondre le beurre et le chocolat en morceaux à feu très doux (ou au bain-marie). Mélanger.

Dans un saladier, mélanger les sucres, la farine, la cannelle et une pincée de sel. Ajouter les oeufs légèrement battus, mélanger avec une cuillère en bois, puis ajouter progressivement le chocolat fondu et le beurre. Ajouter ensuite les noix et noisettes.

Verser dans un moule beurré et fariné, sauf si vous utilisez un moule silicone.

Enfourner à mi-hauteur, laisser cuire 10 minutes, puis baisser le thermostat à 180 ° et laisser cuire encore 15 à 20 minutes.

Contrairement au fondant au chocolat que j’aime coulant, je préfère que mes brownies soient un peu plus cuits. Donc quand on plante un couteau dans la pâte en fin de cuisson, la pointe est humide mais pas pleine de pâte.

Laisser refroidir dans le moule. Si votre moule est en silicone, vous pouvez ensuite démouler le brownies sans risquer de le casser, sinon, je vous conseille de couper directement des parts en carrés dans le plat et de les sortir à l’aide d’une spatule fine. C’est ce que je faisait, on n’avait pas encore les moules en silicone ! J’utilisais chez maman un basique plat rectangulaire à gratins.

Ces brownies sont extra tièdes, ou un peu plus refroidis.

Pour les conserver, penser à les garder dans une boite hermétique en plastique, en intercalant entre les épaisseurs de brownies des morceaux de papier sulfurisé.

Si vous êtes fan de brownies, vous allez adorer !