PoissonEntrées de Noël

Coquilles Saint Jacques gratinées

Depuis toute petite j’aime les bonnes choses. Je me souviens des coquilles Saint Jacques gratinées à la béchamel de mes mamies, et j’adorais ça. La seule fois ou j’ai acheté des Saint Jacques dans leurs coquilles, j’ai gardé les plus belles pour m’en servir pour faire des petits gratins. Mes belles coquilles étaient un peu à l’abandon dans mon cellier, alors j’ai décidé de mes utiliser pour faire de petits gratins inspirés de mes souvenirs d’enfance.

Pour 2 personnes : 8 noix de Saint Jacques (avec ou sans le corail, pour moi avec !) – 1 échalote – 2 pavés d’épinards en branche surgelés – 20 cl de sauce béchamel – 12 cuillère à café de fond de poisson en poudre – sel – poivre – Parmesan râpé.

1. Si vos Saint Jacques sont congelées, les faire décongeler sur du sopalin.

2. Faire cuire au micro ondes dans un récipient adapté les épinards avec un peu de sel et de poivre, selon les consignes de l’emballage (5 minutes pour moi). Les verser dans une passoire pour les égoutter.

3. Garnir les coquilles vides d’un fond d’épinard. Si vous n’avez pas de coquilles vides, rien de vous empêche d’utiliser des ramequins qui passent au four.

4. Faire chauffer une sauteuse avec 1 CAS d’huile. Y faire revenir l’échalote pelée puis hachée pendant 2 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Déposer ensuite à l’aide d’une cuillère à café les morceaux d’échalotes sur les épinards.

5. Refaire chauffer la sauteuse à feu vif, et y poêler les noix de Saint Jacques une minute par faces. Les saler et poivrer. La cuisson doit être très rapide, juste pour les colorer légèrement, car les noix passeront ensuite au four pour gratiner dans la béchamel.

6. Disposer les noix de Saint Jacques sur le nid d’épinards. Réserver.

7. Faire chauffer la béchamel dans la poêle à feu moyen, en y ajoutant le fond de poisson. Bien mélanger, puis verser sur les coquilles. Couvrir de parmesan.

8. Enfourner à mi-hauteur à four préchauffé à 200 °, pendant 5 minutes.

9. Déguster bien chaud.

Cette recette est beaucoup plus légère que les traditionnelles coquilles Saint Jacques gratinées, car il y a très peu de sauce. J’ai beaucoup aimé les épinards avec, qui mélangés à la sauce accompagnent très bien les noix de Saint Jacques. En diminuant les quantités par deux, cela peut aussi très bien faire une belle entrée rapide, qui peut se préparer à l’avance, et passer au four juste avant de la déguster.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog Widget by LinkWithin

15 commentaires

  1. Ce qu’elles ont l’air bonnes !

  2. miam, miam, miam!!! Trop trop bonne ta recette!!!!

  3. Le vin qu’il faut avec

    Belle recette. Je vous conseille 2 vins pour celle-ci : un Pouilly-Fumé (Loire), un blanc puissant et savoureux avec des senteurs minérales et florales ou un Pessac-Léognan (Bordeaux), toujours blanc bien sûr, un vin avec des nuances de noisette comme la coquille Saint-Jacques).

  4. Tu connais mon addiction, je ne peux qu’avoir très envie d’aller racheter des coquilles…

  5. Hum! je retiens cette recette légère que je compte faire lors d’un repas entre amis la semaine prochaine!

  6. Une bien bonne recette, elle a l’air tout à fait délicieuse.Cela fait trop envie. Merci

  7. Recette notée et bientôt essayée !
    Ca m’a l’air extra ! Merci à Patrick pour la suggestion du vin. Pour moi, ce sera Pouilly Fumé n’habitant pas loin de la Loire !

  8. j’en ai l’eau à la bouche !

  9. Merci à tous et à toutes. Cette recette est vraiment facile, je vous encourage tous à tester ! Merci beaucoup Patrick pour l’info sur le vin, à retenir !

  10. super bon! en+ avec les épinards ça change. je ne les ai pas fait dans des coquilles car ça ne tenait pas (trop gourmand!)recette super rapide en 1/4 d’heure tout est prêt. merci pour cette recette

  11. c’est excellent, rien a rajouter!

  12. Bonjour
    Une petite question par rapport aux quantités : il faut 12 cuillères à café de fond de poisson ou est ce une erreur de saisie ?. Je n’en ai mis que 2 car j’ai eu peur que ce soit trop salé. Merci pour votre réponse, bon week-end de Pâques (en Normandie : vent et pluie… Un temps pour cuisiner !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.