Soupes

Une des dernières soupes de l’hiver …

Je l’espère ! C’est pas gagné … normalement à cette période l’année, j’aime beaucoup finir la semaine par un belle assiette de crudités le dimanche soir, tranquillement en regardant un film. Sauf que là il fait encore froid, et il pleut trop. Et dimanche dernier, j’ai eu envie d’une bonne soupe.

Il me restait quelques légumes et herbes qui sont passées directement à la cocotte minute pour une soupe simple mais terriblement goûteuse.

Ingrédients : 3 poireaux – 1 oignon – 3 pommes de terres moyennes – 1 bouquet de cerfeuil – 1 morceau de gingembre – baies roses (1/2 cc) – 1 cuillère à soupe d’huile d’olives – 1 filet de crème liquide – 1 cube de bouillon de légumes – 1 cube de bouillon de poule

1. Peler et couper en rondelles les pommes de terres.

2. Peler et émincer l’oignon finement.

3. Nettoyer et émincer les poireaux.

4. Peler le gingembre.

5. Verser tous les ingrédients préparés dans une cocotte, et faire revenir dans la cuillère d’huile d’olive pendant 5 minutes en mélangeant souvent.

6. Mouiller avec 1,5 litre d’eau, ajouter les cubes de bouillon. Ajouter le bouquet de cerfeuil, fermer la cocotte et laisser cuire sous pression pendant une dizaine de minutes.

7. Mixer la soupe au blender, et la servir avec un filet de crème liquide et quelques baies roses.


Aujourd’hui sur “Mes p’tits Bento”
un nouveau bento dans ma boîte isotherme


Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog Widget by LinkWithin

4 commentaires

  1. Puisque c’est la dernière de l’hiver, tu pourras toujours la proposer froide même glacée pour l’été… parce que des soupes comme celle-ci, c’est un plaisir toute l’année…
    Bonne journée…

  2. Moi aussi, je me suis remise aux soupes! J’ai trop froid! J’aime beaucoup la tienne!!! Ça réchauffe le coeur!

  3. Super !

    Salut Audrey,
    Je viens de visiter ton blog et je le trouve vraiment chouette ! J’ai déjà retenu quelques recettes à tester … je reviendrai bientôt voir ce que tu nous a mijoté de bon !

  4. Une bonne soupe de temps en temps ça fait vraiment du bien.
    A vrai dire, même si pour des raisons climatiques, j’en ai pas spécialement besoin, des fois, j’en fais juste pour le plaisir réconfortant et régressif ou pour satisfaire mon cher et tendre qui a adoré les soupes de ma mère lors de nos vacances en France…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.