- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

J’ai testé le four vapeur …

[1]Depuis quelques semaines, je teste en direct live de ma cuisine le nouveau four vapeur combiné-vapeur de chez Neff [2]. J’avais eu un premier aperçu de ses possibilités, lors d’un atelier cuisine [3] organisé au siège de la marque fin septembre. J’avais découvert qu’on pouvait y faire cuire des viandes pour qu’elles restent moelleuses à cœur, qu’on pouvait y faire cuire aussi des gâteaux qui gagnaient en légèreté et qu’on pouvait même y faire cuire un foie gras, sans la galère de la terrine.

Depuis, j’ai reçu gratuitement le four, je lui ai trouvé une place dans ma cuisine, et je m’amuse comme une folle avec mon nouveau joujou. Au départ je ne savais pas que le four vapeur pouvait révolutionner ma façon de cuisiner avec un four, et je pensais qu’on se servait d’un four vapeur pour remplacer une cocotte minute, et si c’était pour cela je n’y voyais pas spécialement un grand intérêt. Alors qu’en fait, c’est la vapeur, combinée à d’autres modes de cuisson qui apporte vraiment un plus.

[4]Je n’étais pas spécialement pour les fours « intelligents » non plus, j’avais mon basique four multifonction, sans thermostat électronique, sans programmes prédéfinis, sans gadgets et je m’en contentais. Mais sincèrement, après avoir découvert tout cela je me dis que maintenant je ne pourrais plus m’en passer, même si c’est vrai que financièrement, c’est un investissement lourd.

J’ai testé par exemple quelques fonctions qui pour moi sont les plus bluffantes, pour nous faciliter la cuisine de tous les jours. Pour que mon test puisse avoir une vraie valeur de comparaison avec mon four classique, j’ai refait les recettes les plus basiques que je fais à la maison.

La fonction « CircoSteam » (chaleur tournante combinée à la vapeur)

[5]

C’est LA fonction qui fait toute la différence. J’ai testé mon cake aux carambars cuit de cette manière, et il était impeccable, encore plus moelleux que d’habitude. J’ai baissé la température de cuisson à 160° et rajouté 10 minutes de cuisson par rapport à mon four habituel.
C’est aussi avec cette fonction qu’on obtient des rôtis ultra moelleux. J’ai par exemple testé la cuisson d’un rôti de veau, que j’ai badigeonné de moutarde (au cassis) avant cuisson, et il n’était pas sec du tout, et la viande particulièrement fondante. Et je ne peux même pas dire que c’est parce-que j’ai un bon boucher, justement j’ai acheté ce rôti en supermarché.

La fonction cuisson programmée, yaourts
[6]

Si je vous dis qu’on peut faire des yaourts dans un four vapeur ? Il y a plein de programmes enregistrés, autant pour les viandes, les poissons, les légumes que la pâtisserie. Alors quand j’ai vu qu’on pouvait faire des yaourts dans le four, je me suis lancée. La préparation est la même que pour la yaourtière, on mélange un litre de lait et un yaourt, du sucre et l’arôme au choix, on verse le tout dans les pots qu’on ferme et zou au four pendant 5 heures, alors que c’est 10 dans la yaourtière. Et résultat impeccable ! Même s’il fait froid ou chaud dans la cuisine, cela n’influe pas sur la texture des yaourts qui sont bien protégés avec une température constante dans le four. Bon et bien maintenant j’ai une yaourtière à donner …
J’ai aussi testé la cuisson du riz au lait. Le type même de recettes que je ne fais jamais car il faut passer son temps au dessus de la casserole pour mélanger tout le temps. Et là même pas besoin (bon j’ai quand même ouvert mon four et mis un coup de cuillère). Ce mode de cuisson est parfait, et sera a tester pour du risotto.

La régénération

[7]
La fonction vapeur du four est aussi une merveille pour le pain. Par exemple, la baguette de la veille passée en mode CircoSteam pendant 5 minutes, va redevenir croquante et moelleuse, tout ça a cause de la vapeur. Et même la baguette congelée aura une très belle deuxième vie : quand on la passe aux micro-ondes pour la décongeler, on obtient souvent un produit mou et caoutchouteux, avec cette fonction, elle décongèle parfaitement à cœur, en parfumant au passage la maison avec une bonne odeur de pain frais.

La décongélation

[8]

Une des fonctions du four vapeur est aussi la décongélation. Sincèrement cette fonction ne m’a pas bluffée, car j’ai essayé de faire décongeler une grosse pièce (500 g de chair à saucisse surgelée, en un seul morceau). Il a fallu 30 minutes pour que je puisse ensuite m’en servir pour farcir mes tomates, et j’ai trouvé que c’était un peu long en comparaison avec le micro-ondes, même si c’est vrai que là mon produit était décongelé et n’avait pas commencé à cuire comme ca peut arriver au micro-ondes.
Mais comme je suis têtue, j’ai essayé de décongeler des pavés de cabillaud, et là c’était parfait. En plus, les plats qui sont fournis avec le four sont vraiment pratique, car pour la décongélation, j’ai utilisé le plat perforé, et l’eau de décongélation s’écoule et ne reste pas dans le plat.

Cuisson vapeur

[9]

Sincèrement, je ne pouvais pas avoir un four vapeur et ne pas tester la cuisson vapeur … La première cuisson que j’ai testée est celle de filets de poisson. Mes dos de cabillaud que j’avais fait aussi décongeler dans le four. L’avantage du four par rapport à ma cocotte-minute habituelle est que je peux faire cuire plusieurs filets en même temps, alors que dans ma cocotte je me limite à deux personnes. Donc là j’ai pu préparer mon plat pour 6 personnes !
J’ai aussi testé la cuisson des quenelles à la vapeur. Je les avais mises dans mon plat perforé avec des poireaux émincés, j’ai fait cuire le tout pendant 20 minutes, elles étaient toutes moelleuses et gonflées, et je les ais ensuite nappées de béchamel juste au moment de servir mon plat.

Voici déjà les premières possibilités de ce four, que j’ai aussi testé avec des cuissons plus traditionnelles en mode chaleur tournante par exemple. J’ai été vraiment séduite par ce type de four, mais le seul petit bémol que j’aurais est que vu qu’il est légèrement plus petit qu’un four traditionnel (il y a une cassette d’eau sur la droite du four), en cas de repas tout au four pour plus de 8 personnes cela peut poser problème. Mais, ce petit inconvénient est vite oublié : comme il est plus petit et qu’il restait de la place dans la zone d’encastrement du four, j’ai pu y loger un tiroir chauffe plat, et ça c’est le petit plus qui fait toute la différence, dorénavant je ne mange plus froid après avoir pris mes plats en photos, j’ai trouvé comment réchauffer les carambars pour les déballer plus facilement, et j’arrive à faire passer du beurre de dur à moelleux en quelques minutes !

Et pour finir par une touche d’humour à la miss Gwen [10]je rajouterai #Neffachangémavie !   

Billet rémunéré

[11]Rendez-vous sur Hellocoton ! [12]

Blog Widget by LinkWithin [13]