Volaille

Gumbo de poulet

Parmi les copines qui m’ont données envie de découvrir les recettes de pays lointain, il y a Véro pour tout ce qui tourne autour de l’Asie, et Joëlle pour les États Unis.  Jusqu’à il n’y a pas longtemps, pour moi la cuisine US c’était les burgers, et les cheesecakes et puis c’est tout.

Et puis je suis tombée dans “Yes we cook”, ou l’on retrouve une bonne cinquantaine de recettes US, classées par région. Et oui, comme nous, la cuisine du Sud-Ouest est différente de la provençale ou de la Normande, et bien pour les Etats Unis c’est pareil. Et la partie qui m’a le plus parlé, c’est la cuisine du Sud, une cuisine simple et conviviale ou les épices sont bien présentes.

Et ma curiosité m’a donné envie de tester un gumbo de poulet, une sorte de soupe épaisse faite avec des gumbos, ou okras. Ce sont des gousses vertes, des légumes, qui quand on les coupe sont assez gluant et permettent d’épaissir les sauces. J’ai donc préparé un gumbos de poulet, bien relevé, qui est parfait pour un jour de pluie, ou le soleil est loin et ou on a envie de se réchauffer et de s’évader.

Ingrédients (6 personnes)
300 g de gumbos frais (trouvé en épicerie asiatique, rayon légumes)
3 blancs de poulet
1 poivron vert
1 branche de celeri
1 oignon
1 gousse d’ail
1 feuille de laurier
1 cuillère à café de thym
2 cuillères à café de paprika
1 cuillère à café de cumin
1/2 cuillère à café de piment (selon votre goût, de Cayenne ou d’Espelette)
2 cuillères à soupe de farine
50 g de beurre
Sel & poivre

1. Dans une cocotte en fonte, faire fondre le beurre. Ajouter la farine et faire un roux en le laissant brunir.

2. Mixer l’ail, l’oignon et le poivron vert. Ajouter ce hachis dans le roux et mélanger. Ajouter 50 cl d’eau ainsi que le laurier, le thym, le paprika, le cumin et le piment.

3. Laisser mijoter cette sauce pendant 20 minutes.

4. Couper les gombos en tranches épaisses et les ajouter dans la cocotte, ainsi que les blancs de poulet coupés en gros dés. Saler, poivrer, et laisser cuire encore 20 à 25 minutes, à découvert pour faire épaissir et réduire la sauce.

5. Servir avec du riz blanc.

Tags:

19 commentaires

  1. J’adore ce bouquin, je l’ai aussi, y’a plein de très bonnes recettes.

    Et je viens de me prendre le nouveau livre de Jamie Oliver “L’amérique de Jamie” il est top!!

    Je n’ai pas encore fait de gumbo mais c’est au programme…

    Grosses bises

    @Zaza il est génial le bouquin de Jamie, je l’ai eu à Noel dernier, mais en anglais et je me suis régalée juste à le lire

  2. Par mes grands-parents je connais les gombos et c’est vrai que c’est trés bon. Par contre je ne les ai jamais cuisiné mais bel et bien mangés et appréciés chez mes grands-parents et chez mon père qui a repris la relève

  3. ce plat sent bon le soleil et me plait beaucoup

    bises gourmandes et douce journée malgré la pluie
    Delphine

  4. Pour celles ou ceux qui aiment “visualiser” :
    http://www.saveursdumonde.net/produits/legumes/okra-ou-gumbo/
    L’okra poussait à l’état sauvage sur les rives alluviales du Nil et ce sont les Égyptiens qui en firent les premiers la culture dans le bassin du Nil. Il se propagea ensuite à travers l’Afrique du Nord et gagna le bassin méditerranéen et l’Inde. Il arriva ensuite en Amérique au Brésil, en Guinée hollandaise et à la Nouvelle Orléans avant de s’étendre aux États-Unis et remonter jusqu’à Philadelphie en 1781.
    La culture de l’okra est étroitement liée au développement des plantations. C’était la pitance de l’esclave noir.

    @Phill merci beaucoup pour toutes ces infos, j’ai été beaucoup moins curieuse que toi 🙂

  5. Je ne connais pas ce légume… Mais je suis bien tentée par une découverte.

  6. Quant a moi je les ai decouvert par mon mari d’origine orientale en version tres epicee. Pour eviter l’aspect gelatineux je les laisse entiers. Et pour l’epaississement je remplace la farine par du riz (probleme de gluten) !!
    Au plaisir

    @Madeinfrance merci pour tes infos

  7. bonjour,
    je ne connais pas ce légume mais avec du poulet ce doit être excellent à tester tout de suite
    lacuisinedannie

  8. Bonjour ,je viens de lire la recette que je trouve tres bonne ,sauf une seule chose
    que le gombos ne sont pas bouilli avant avec du citron (pour retirer le gluant ),a cuba on les bouilli 4 mnt avant de le mélanger avec les viande ,juste a la fin de cuisson ,(4 mnt ,)pure délices !!
    Mais a essayer alors !!
    Merci sa donne envie !!

    @Brisy merci beaucoup pour ton astuce, c’était ma première recette avec des gombos

  9. J’adore les gombos !
    Avec une petite vinaigrette, c’est délicieux.

    @Creoline merci pour l’info, je testerai en vinaigrette

  10. Ta recette à l’air super délicieuse, elle tombe à pic, en ce moment je suis à la recherche de recettes à la base de volaille 😉

  11. ça me fait bien plaisir de t’avoir donné envie d’aller plus loin que le cheesecake et burger 😉 et je trouve ta photo très jolie! bises

    @Joelle merci à toi 🙂

  12. hou la la, les gombos, j’ai testé ça au Togo et j’ai beau aimer les expériences culinaires, ça ne m’a vraiment pas convaincue !! Du point de vue du goût, c’était pas mal du tout mais ça avait la texture et l’aspect d’épinards mêlés à du blanc d’oeuf cru. J’ai nettement préféré le ragoût de ragondin.

    Je note donc les astuces pour éviter le côté gélatineux !

  13. Je ne connaissais pas mais ça a l’air super! C’est aussi une manière de découvrir de nouveaux légumes sont je raffole!

  14. J’étais persuadée que cette recette venait d’Afrique ! Ca n’a pas l’air compliqué à faire je vais tenter ma chance !

  15. Coucou Audrey!
    Ah, le voilà ce fameux gombo dont tu m’avais “parlé” il y a quelques semaines! Miam, un régal, le gombo…
    Je te mets ici le lien vers le mien http://lacath.canalblog.com/archives/2007/10/06/6439744.html
    C’est celui que j’ai appris à faire là-bas… 😉
    Il y a quelques jours sur cuisineTV je voyais Jamie Oliver en réaliser un à la Nouvelle-Orléans, c’est la même recette que moi sauf pour les tomates qu’il met à mijoter avec au lieu de les ajouter fraîches à la fin (mais on peut très bien les faire cuire avec, voire même utiliser une boîte).
    Bonne fin de semaine,
    Bises
    Cath

  16. hello
    du gombo? jamais entendu parlé! lol
    a tester un soir d’hiver

  17. Que fait on de la branche de céléris ? à quel moment l’incorporer? En même temps que l’oignon, le poivron et l’ail j’imagine. Je vais tenter comme ça(j’ai déjà démarré la recette au moment ou j’écris ces lignes…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *