Plats uniques

Quenelles, sauce au vin jaune et aux morilles

Fêter Noël en tête à tête c’est quelque chose que nous avons fait longtemps avec mon chéri. Et quand on prépare un repas de fête pour deux personnes, on oublie un peu la grosse volaille familiale. Alors c’est l’occasion de se faire plaisir avec des p’tits plats bien gourmands, comme des quenelles dans une sauce au vin jaune et aux morilles.

Quand j’ai réalisé cette recette, je me suis inspirée de la sauce vin jaune et aux morilles qui accompagne une poularde, mais moi j’y ai fait gonfler des quenelles dedans. C’était vraiment exceptionnel, surtout que j’avais depuis longtemps envie de tester les morilles que je n’avais jamais cuisinées jusqu’à présent.

J’ai trouvé mes morilles séchées chez Monoprix, c’était une boîte à la taille généreuse. Après les avoir réhydratées dans de l’eau je les ai ajoutées dans une sauce qui était très parfumée.





Ingrédients (2 personne)
4 quenelles natures de qualité
50 cl de vin jaune
50 cl de lait
20 cl de crème liquide
50 g de beurre
2 cuillères à soupe bombées de farine
1 échalote
1/2 bocal de morilles séchées
1 cuillère à café d’huile d’olive

1. Dans un bol, réhydrater les morilles dans de l’eau tiède pendant au moins 30 minutes.

2. Préparer une béchamel en faisant fondre le beurre dans une casserole, quand il est fondu, ajouter la farine et faire un roux. Mouiller petit à petit avec le vin puis le lait pour obtenir une sauce assez épaisse. N’hésitez pas à bien la faire cuire assez longtemps pour lui enlever tout le goût de farine et la rendre bien onctueuse.

3. En fin de cuisson, ajouter la crème, puis saler et poivrer.

4. Peler et hacher l’échalote. La faire revenir dans une poêle dans l’huile d’olive avec les morilles coupées en morceaux.

5. Dans un plat à gratin, déposer les quenelles. Les arroser de la sauce au vin blanc, ajouter les morilles et faire cuire le plat pendant 40 minutes à 180°. Les quenelles sont cuites quand elles sont bien gonflées et dorées.




Tags:

11 commentaires

  1. Une sauce bien appétissante, à manger nature et surtout à saucer !!
    Je te souhaite un bon jeudi
    Valérie.

  2. Voici un bon petit plat qui me plait bien, la sauce a l’air super et ça change de la sauce Nantua

  3. Ces quenelles ont l’air succulentes !!!

  4. Coucou Audrey,
    Une belle recette !!!
    Je suis fan des morilles moi, je les rammassais petite avec mes parents en Savoie, puis avec mon homme … même la puce a fait sa 1ère cueillette cette année !
    Dans le gratin dauphinois c’est un pur régal hmmmmmmmmmmmmmmmm !
    Quelle bonne idée d’associer vin jaune morilles et quenelles !
    Maintenant que tu m’as ouvert l’appétit je file voir le menu sur FB !
    Bisous à la ptite family !

  5. Coucou Audrey,
    Merci pour la belle recette. Je crois que je vais essayer pour le réveillon du 31.
    Pour le vin jaune je dois prendre un en particulier?
    Merci

  6. j’aime beaucoup l’idée ! je garde en réserve ^^

  7. Excellent repas de fête pour deux, original et plein de bonnes choses à déguster les yeux dans les yeux…

  8. Une recette qui convient forcément à la lyonnaise que je suis… Mais avec des quenelles lyonnaises, c’est à dire soufflées !
    Passe d’excellentes fêtes
    Cath

  9. Joyeux Noël. Alors, pour la Belgique, peux-tu me dire ce que sont les quenelles? Non, on connaît les quenelles de brochet ou de volaille mais, sans grossièreté, que sont tes quenelles? Merci pour la réponse.

  10. tres belle réalisation!!!et très gourmand aussi!!merci!!et bon réveillon gourmand !!françoise

  11. Très bonne idée recette..mais pour la sauce..à la place de vin jaune je utilise un savagnin..un peu moins cher..et à la fin de cuisson de la sauce j ajoute un verre de vin jaune, le laissant cuire que très peu..et ça rehausse le goût..et le vin jaune restant je le savour en mangeant!
    Suis jurassienne donc..même principe pour un poulet au vin jaune et morilles..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *