- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Un week-end dans le Pineau des Charentes

[1]

Le Pineau, c’est pas une nouveauté pour moi. Avec une famille d’origine Charentaise, j’en ai toujours une bouteille au frigo pour les apéritifs. Mais quand j’ai reçu une invitation de la part du Comité National du Pineau des Charentes [2] pour le découvrir un peu plus lors d’un week-end à Cognac, je n’ai pas hésité. J’ai d’ailleurs passé un excellent week-end à la découverte du Pineau, et c’était l’occasion de rencontrer en vrai plusieurs [3] blogueuses [4] et [5]blogueurs [6] qui [7] se [8] reconnaitront [9] surement [10], et [11] d’en [12] retrouver [13] d’autres [14].

[15]

Samedi dernier, avec Joelle [14] nous avons donc pris la route, direction la campagne profonde Charentaise pour retrouver le groupe à St-Palais de Phiolin, au Domaine du Chêne, pour découvrir la distillerie et les chais de Jean-Marie BAILLIF, qui a passé toute l’après midi avec nous pour nous expliquer toute ce que nous devions savoir  sur le Pineau.

[16]

C’est quoi le Pineau ?

J’aime beaucoup la légende du Pineau … au 16ème un vigneron charentais, au cours des vendanges, versa par mégarde du moût de raisin dans une barrique qui contenait de l’eau-de-vie de Cognac. Pas content de sa bétise, il abandonna quelques années ce fût et un jour, lors d’une récolte abondante, la précieuse barrique lui devint nécessaire. Il eut alors la surprise d’y découvrir un merveilleux breuvage, limpide et ensoleillé comme la terre des Charentes. Le Pineau des Charentes était né.

Le Pineau est donc un assemblage de Cognac et de jus de raison que l’on laisse vieillir, c’est donc un vin de liqueur, qui détient l’AOC.

[17]

Comment on fait le Pineau ?

Comme je vous le disais, ce vin de liqueur est un savant mélange de Cognac et de jus de raison. Cependant, ces deux éléments doivent provenir des raisins d’une même exploitation viticole, dont une partie a été préalablement transformée en cognac. Le vin ainsi obtenu est donc issu d’un même terroir, d’un même vignoble et du savoir-faire des mêmes hommes, dont l’art consiste à élaborer un vin de liqueur harmonieux qui allie puissance et complexité aromatique, rondeur et fraîcheur en bouche. Tout un programme !

Pendant les vendanges, en septembre, les grains de raisins sont pressés. Les blancs, juste après la récolte, et les rouges après une macération de plusieurs heures, afin que les jus obtiennent la couleur souhaitée, pour en faire du Pineau rouge ou rosé. Après le pressurage, les moûts de raisin obtenus sont mutés avec l’eau-de-vie de Cognac, titrant au moins 60% volume et âgée d’au moins un an. Cette phase va interrompre le cycle de fermentation des moûts. En fin d’élaboration, le Pineau présentera un titre alcoolique de 16% à 22%. Le vieillissement s’effectue obligatoirement en fûts de chêne Franças, et si on laisse vieillir du Pineau pendant 5 à 10 ans on obtiendra un Vieux ou très Vieux Pineau des Charentes (un délice !).

[18]

Comment de déguster ?

Le Pineau se déguste frais, à 8 / 10°. Servez le dans un verre tulipe pour mettre en valeur sa jolie robe et son bouquet, le vieux Pineau dégage une odeure de noix et de vanille. Un Pineau jeune est parfait en apéro, alors qu’un vieux Pineau peu accompagner quelques plats, comme du foie gras, un poisson ou un dessert. Vous pouvez en faire aussi des cocktails, mais c’est un peu dommage, on perd un peu ses arômes.

[19]

Comment le conserver ?

Une fois mis en bouteille, le Pineau des Charentes n’évoluera plus. Ne gardez pas 10 ans un Pineau jeune pour espérer en faire un vieux ! Après ouverture, le Pineau se conserve au réfrigérateur, debout et bouché, mais pas trop longtemps (1 mois) pour qu’il ne perde pas ses qualités. Et puis si le Pineau est bon vous verrez que la bouteille partira bien vite !

[20]

Toute une gamme …

Le Pineau des Charentes blanc

C’est mon préféré, issu principalement de raisins de cépages ugni blanc, folle Blanche, colombard, sémillon ou sauvignon. Il doit vieillir 18 mois minimum, dont 12 mois en fûts de chêne. Il a une jolie couleur jaune doré, et des arômes de fruits frais.

Vieux et Très Vieux Pineau Blanc

Avec sa jolie couleur vieil or, c’est mon autre préféré ! Il a des arômes de miel, vanille, pruneaux, cannelle et des notes de noix. Il existe aussi en Rosé ou Rouge

Le Pineau des Charentes rosé ou rouge

Le Rosé est parfait pour les apéros d’été, léger et fruité avec une dominance de fruit rouge.

Et pour terminer cet article, et avant les prochains (vous ne croyez pas que je vais vous raconter un we en une fois !) un grand merci à …

Emilie de Tendance Com [21] pour avoir superbement organisé ce week-end,
Claire FLOCH, Directrice du Comité du Pineau des Charentes [22]pour nous avoir accompagné et guidé tout le week-end dans le Pays du Pineau
Jean-Bernard DE LARQUIER, Président du Comité du Pineau des Charentes qui a dîner pour la première fois avec 15 blogueurs qui ont (presque) tous live-twitté leur repas
Jean-Marie BAILLIF, viticulteur Domaine du Chêne à St-PALAIS de PHIOLIN pour nous avoir si bien accueilli dans son Domaine et nous expliquer le Pineau de A à Z
Olivier FERRAN pour m’avoir mis la chanson du Pineau dans la tête !