Restaurants

Le Bistrot du Grand Louis : restaurant à Mérignac (Gironde)

Untitled

Même si j’adore cuisiner, j’aime beaucoup aussi mettre les pieds sous la table et découvrir de chouettes restaurants. Et quand on me dit du bien d’une table, je note précieusement l’idée dans un coin de ma tête pour la ressortir le moment venue. C’est comme ça qu’un soir on s’est retrouvé au Bistrot du Grand Louis à Mérignac. Dès que l’on passe la porte, on découvre une grande salle, chaleureuse, ou les touches de rouge dans la déco s’accordent très bien avec les jolies nappes blanches, et dans laquelle nous nous sommes installés. Il y avait aussi des tables sur la terrasse, mais comme nous sommes au carrefour d’une route passante, j’ai préféré m’abstenir, je comptais sur le calme de la salle pour que mon p’tit bonhomme s’endorme dans sa poussette (à 2 mois ça marchait, à 10 il préfère regarder ce qu’il se passe autour de lui, zut !).

Untitled Untitled
Untitled Untitled

Nous avons mis un peu de temps à choisir nos plats, la carte était vraiment très gourmande avec des plats très classiques mais certains plus originaux. J’ai bien aimé qu’il y ait une jolie proposition de vins au verre, et j’ai craqué pour la sélection du moment, un verre de l’Esprit de Chevalier un vin que j’adore (4,5 euros le verre).

Untitled

Pour commencer, nous étions 4 et avions 3 plats différents. J’ai longtemps hésité entre la salade de lentilles à l’oeuf poché, réduction de balsamique et copeaux de jambon de pays, et la verrine fraîcheur aux crevettes et guacamole, soja et tartare de tomate aux saveurs asiatiques, et je me suis régalée du deuxième, très frais, parfait en cette soirée d’été. Mon p’tit frère s’est régalé d’un Cabécou sur toast, petite salade à l’huile de noix et crème glacée au cabécou et feuille de roquette. Les deux autres gourmands se sont régalés avec l’assiette de jambon Urkulu (découpé juste avant de nous le porter, dans la salle) et copeaux de Parmesan.


Untitled Untitled
Untitled Untitled

Les plats étaient aussi très bon. Je n’ai cependant pas pu finir mon tartare de saumon aux fines herbes et pignons, et un p’tit cornet de frites aurait été pas mal à côté pour compléter la salade. Sinon les côtelettes d’agneau grillées à la cheminée étaient parfaites, tout comme le confit de canard, bien accompagné de sa tourte de pommes de terres au roblochon et ses petits légumes.

Untitled

Après ces plats délicieux, et copieux, nous n’avons pas eu le courage de tester les desserts maison de la Chef Pâtissière, mais je sais déjà qu’on y retournera. Un restaurant à 5 minutes de chez moi, ou on se régale et on se gare facilement, avec un accueil sympathique et ou p’tit bonhomme a été lui aussi le bienvenue, c’est une bonne adresse à conserver.

Côté budget, il y a un menu le soir à 28 euros, sinon à la carte les entrées sont en moyenne à 9 / 10 euros, les plats entre 16 et 25 euros et les desserts entre 6 et 9 euros. Nous, en optant pour entrée + dessert + boisson c’est en moyenne 30 euros par personnes.

Bistrot du Grand Louis
44 avenue de Saint Médard
33700 Mérignac
Tel : 05 56 47 28 65
Ouvert du lundi au samedi, midi et soir

Tags:

11 commentaires

  1. Beau reportage très complet sur ce restaurant que je connais depuis très longtemps.Je me souviens y être allée à 2 reprises. A l’époque, il me semblait un peu cher pour le déjeuner et….surtout,..j’habite à quelques pas de là!
    Je ne suis pas contre l’idée d’y retourner, cette fois-ci pour un dîner!
    Bonne journée,
    Amicalement,
    Christiane

  2. C’est juste à côté de chez moi et ça fait un moment que j’ai envie de le tester ! Merci Audrey 🙂

  3. Bonjour Audrey,

    Merci pour cette adresse, nous allons en vacances dans cette région cet été, donc pourquoi pas une escapade “au bistrot” ?
    je voudrais savoir par ailleurs si le tirage au sort pour gagner ton livre a été fait. Et oui, je suis toujours intéressée et comme je n’ai rien vu à ce sujet là sur ton blog, peut-être que j’ai encore ma chance…
    A bientôt.
    Laurence

  4. Merci pour cet article, c’est un vrai plaisir de découvrir de nouveaux restaurants bordelais

  5. je note, je note 😉

  6. je note moi aussi 😉

  7. Rien que pour la déco on a envie de pousser la porte et puis pour un petit repas sympa aussi ! Je suis contente que le boulot de l’HÔmme nous ait emmené dans ta région les adresses me pairessent moins virtuelles! Petite question connais-tu Labo et gato? Cours Pasteur, Bdx. Ton avis stp, Merci

  8. Ah chouette, un nouveau resto à tester!!! Merci pour l’adresse Audrey !

  9. Bonjour,
    Suite à votre article, comme nous habitons sur Mérignac, nous avons décidé d’aller dîner un vendredi soir au Bistrot Grand Louis.
    Nous avions réservé pour être sûr d’avoir une place. Bref, après avoir consulté rapidement la carte, nous avions décidé de commandé en entrée l’assiette de jambon Ukulu… Au bout d’une demi-heure d’attente, et après avoir gentiment demandé où en était notre commande, l’assiette nous est servi. Et commence la première déception : du jambon coupé extrêmement fin et avec du gras en grande quantité autour, de minuscules copeaux de parmesan et deux pauvres gressins !! Arrive ensuite la Souris d’agneau cuit doucement, mille-feuille provençale et purée maison, jus corsé « poivre café » pour monsieur, la viande est plutôt bonne mais la garniture laisse complètement à désirer et ne correspond en rien au descriptif de la carte ! Son plat lui est servi avec un risotto qui ressemble plus à du riz avec de la crème, sans saveur et surtout sans la texture du risotto… et je passe la purée de carottes avec l’apparence de déjà préparé… ainsi que quelques légumes coupés ressemblant à une ratatouille ! Mon plat, Pâtes conchiglioni, poêlée de Saint Jacques et brochettes de crevettes aux olives, crème de langoustines arrive et là, arrive bien présenté certes, mais me voici avec une quantité de pâte importante pour 2 noix de saint-jacques très cuites et 2 petites brochettes de 2 crevettes très très cuites !!!! Quel honte de servir un plat à ce prix !!! Prendre des gens pour des idiots à ce point m’écoeure. Nous avons décidé de quitter le restaurant sans prendre de dessert ni café ! Ayant fait part de mon mécontentement, je n’ai senti aucune gêne pour eux et donc aucunes excuses. Pour 66 euros l’addition !Je ne vais certainement pas leur faire de la publicité autour de moi et de mon réseau ! Sous prétexte que c’est une institution, ils jouissent de leur ancienne réputation que j’avais ouï dire.
    En tout cas, je n’y mettrai plus jamais les pieds !

    @ oh zut zut zut 🙁 quelle malheur, désolé que cela se soit passé comme ça pour vous

  10. Bonjour,
    J’y ai dîné hier soir, alléché par le site web de l’établissement (“cuisine traditionnelle et authentique alliée au culte du produit frais régulièrement renouvelé au fil du marché et des saisons”, ça en jette !!) Hélas, je ne peux que confirmer les écrits de Carrette…
    Je ne m’étendrai pas sur la médiocrité des plats (nous avons pris le menu à 25 €) ; ce qui nous a scandalisés, c’est la qualité de l’accueil et du service. D’abord, réservation par téléphone : est-il possible d’avoir une table en terrasse ce soir, si le temps le permet ? Réponse : “il pleut” ; c’est vrai, il pleuvait le matin, mais la réponse aurait pu être plus aimable. Bon, passons. Arrivée au bistrot à 20 h : “J’ai réservé pour 3 perso….” “on va s’occuper de vous” ; 5 mn à poireauter devant le comptoir, avant qu’une serveuse condescende à s’occuper de nous. On se pose. Retour de la serveuse, fort jolie ma foi, mais totalement coincée des zygomatiques. Nous demandons en quoi consistent l’entrée du jour, le plat du jour, le poisson du marché ? quelques réponses laconiques : nous commençons à penser que nos têtes ne lui reviennent pas. “Vous buvez quoi ?” “euh, un château Trucmuche rosé” “J’entends pas”.
    Nous prenons l’apéro (vue la dose, j’estime à 250 le nombre de verres servis à partir d’une bouteille)Livraison des entrées (c’est vraiment le mot qui me vient à l’esprit). Bof ! Passons au poisson du marché. Changement de couverts : pas de couverts à poisson ; les fourchettes sont artistiquement disposées sur la table, à droite ou à gauche de l’assiette, selon ce qui arrange la serveuse, qui bien sûr ne fait pas le tour de la table.
    Allez, j’arrête, sinon je vais encombrer ce topic
    Juste pour terminer : au moment de payer, nous laissons tomber un petit commentaire sur la qualité du service. Réponse méprisante : “si vous le dites….”
    J’ai lu qu’ils recrutaient du personnel ; c’est la moindre des choses

    @ aïe 🙁 désolé pour vous

  11. Bjr ,en vacances dans la région,je suis rentrer par hasard au bistrot du grand Louis. Contrairement au commentaire,nous avons ete très bien reçu. Personnel souriant ,nous n’avons pas attendu lgts pour la commande. En entrer poêlé d’encorne, ensuite, onglet sauce au vin bordelais accompagne d’une salade de mâche et cornet de frite maison. Pour faire glisser le tout un bon Bordeaux Michel Lynch dans les 1er prix mais très agréable.bref j’ai passer une très bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.