Soupes

La cousina, soupe de châtaigne d’Ardeche

Sans titre

Le week-end dernier, j’ai passé quelques merveilleux jours en Ardèche, ou j’étais invitée par l’Agence de Développement Touristique de l’Ardèche. Au programme un road trip avec deux autres blogueuses, Emilie et Nathalie, et toute notre p’tite équipe qui nous a organisé notre séjour, Cécile et Myrtille, ainsi que Brice notre photographe. Pendant 3 jours nous avons parcouru les routes d’Ardèche à la découverte de la gastronomie locale, de ses petits villages et de ses producteurs.

Sans titre Sans titre

Sans titre Sans titre

Samedi matin, je me suis réveillée aux aurores pour prendre mon avion direction Lyon, puis un train direction Valence ou j’ai retrouvé toute notre p’tite équipe. Au passage ils sont forts ses Lyonnais … gare et aéroport au meme endroit c’est top pour gagner du temps, et l’Ardèche n’est donc pas aussi loin de Bordeaux que je ne le pensais ! Premier défit du we, rentrer nos bagages et nous 6 dans un Scenic, et prendre la direction d’Aubenas, village perché en haut d’une colline de calcaire qui domine la moyenne vallée de l’Ardèche.

Sans titre

Après une ballade dans le village, une découverte du marché et des produits locaux (Emilie la plus courageuse d’entre nous a osé testé du picodon, le fromage de chèvre du coin, de 2 ans d’âge !) nous nous sommes dirigés au Salon Ann’Sophie une délicieuse adresse, un restaurant salon de thé à la décoration féminine et chaleureuse.

Sans titre

Nous avons pris une assiette de dégustation, qui se compose de plusieurs petits plats : une crêpe à la châtaigne au saumon fumé, de la pintade aux coings sur une purée de céleri, un morceau de foie gras, une faisselle d’Ardèche, et une portion de cousina. La cousina, c’est une délicieuse soupe locale, à base de châtaigne. Je l’ai tellement aimée, que je n’ai pu m’empêche de demander la recette à Christiane Brioude, la chef du restaurant qui a bien voulu donner sa recette. Et pour la refaire très vite à la maison, j’ai un peu chargé ma valise avec des châtaignes en conserves !

Sans titre

Cousina de Christine Brioude (6 à 8 personnes)
1 kg de châtaignes
1 litre de bouillon de légumes
1 litre de crème liquide
6 feuilles de céleri
Noix de muscade
Sel, poivre

1. Enlever la première peau des châtaignes et les faire cuire à l’eau. Les égoutter et enlever ensuite la deuxième peau .

2. Réserver deux tiers des châtaignes, et passer le reste au moulin à légumes.

3. Faire bouillir le court bouillon, les châtaignes moulinées, les feuilles de céleri. Saler et poivrer et faire cuire pendant 30 minutes.

4. Ajouter ensuite le reste de châtaignes, la crème et maintenir la cuisson à feu doux pendant 1 heure. Rectifier l’assaisonnement avant de servir la soupe bien chaude.

Si vous n’avez pas de châtaignes fraiches pour cette recette, n’hésitez pas à utiliser des châtaignes en conserves, ou bien des sèches réhydratées.

Tags:

17 commentaires

  1. Je ne connais pas du tout mais ça à l’air tres bon. Bon weekend

  2. Quel article agréable! Tu as vraissemblablement passé de délicieux moments. C’est une destination comme je les aime. Je ne connaissais pas du tout cette soupe, mais elle doit être délicieuse. biz

    @ elle l’est oui !

  3. J’ai vu cette recette et beaucoup d’autres dans l’emission “les carnets de Julie” tournee en Ardeche
    Je vais tester ce week end cette soupe mais en diminuant la quantite de creme!!
    Bon week end

    @ tu me diras ce que tu en penses ?

  4. Le Samedi 20 Octobre à 17 h sur la 3 la Recette de la Cousina avec Julie Andrieu dans sa nouvelle émission “Les Carnets de Julie” où cette fois elle parcoure la France au lieu du Monde … Donc c’est drôle en peu de temps cette recette de Cousina … C’est un signe il faut que je la réalise … Françoise

    @ je n’ai toujours pas trouvé le replay de cette émission mais cette soupe mérite d’etre faite

  5. Tout cela donne vraiment envie ! Des mets qui me donnent l’eau à la bouche 🙂

    @ ah la gourmandise …

  6. Ca m’a l’air délicieux, si je comprend bien les deux tiers (mis de côté) de chataîgnes sont entières dans la cousina ?
    @ oui pour qu’il y ait des morceaux dans la soupe

  7. Bravo Audrey
    Je viens de te voir dans l’émission de côté cuisine avec Julie Andrieu !! Excellent les nems !!

    @ merci 🙂

  8. sympa ce billet !!!
    @ merci Gaelle

  9. Chouette Article Audrey, une belle façon pour moi de revivre ce chouette week-end dans mon beau pays (oui, en Ardèche, on est super chauvin). Petite rectification, je crois bien que “le cousina” est masculin.

    @ Hello Milie ! lol pour le chauvinisme on l’est tous 🙂 Oups pour Cousina je l’ai trouvé partout au féminin, je vais regarder

  10. ha mais c’est peut être une erreur de ma part.
    Il me semblait que Christianne le mettait au masculin.
    Si non, juste en passant, petit couac sur l’adresse du site web de Brice 🙂

    @ oups modifié pour Brice !

  11. Un vrai régal !

    @ merci

  12. Petite astuce pour aller plus vite avec la 2ème peau… 2 minutes au micro-ondes, on attend que ça refroidisse un peu et ça part tout seul.
    Autre recette excellente, cuire les châtaignes dans du lait avec un céleri 20 minutes, on mixe et c’est prêt !
    Goutez l’Ardèche ! 😉

    @ merci pour l’astuce

  13. Cela fait vraiment envie, un bon repas de saison !

  14. Effectivement on dit le Cousina.
    Et c’est vraiment DELICIEUX !
    Tout à fait de saison !

    @ merci pour la précision alors

  15. Je teste ce soir, je me régale d’avance !!!

  16. Un vrai régal mais la prochaine fois je pense que je moulinerai les deux tiers et laisserai l’autre tiers des châtaignes entières.

    @ merci. Pour le mixage c’est selon les goûts de chacuns 😉

  17. Fleur,

    Je suis écœuré que l’on se moque de nos anciens comme ça !
    cette soupe était le fruit de lourd labeur, là on ne mettait pas 1 litre de crème…
    c’était une soupe très simple, qui tenait bien au corps comme il disait…
    Restons dans le respect de nos anciens…
    Disons simplement que c’est un cousina revisité pour le palais des gens délicat…

    @ Faut rester zen dans la vie 🙂 y’a plus grave que de mettre de la crème dans une soupe et trouver ça bon 🙂 la cuisine évolue, se partage, on peut adapter les recettes au goût du jour, à ses envies sans avoir à en être écoeuré comme vous dites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.