- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Mes premières vraies truffes

[1]

Je sais que je vais encore faire des envieux, mais dans quelques heures, juste après le boulot je récupère Cécile [2]et nous roulons direction le Périgord pour un week-end à la découverte de la truffe. On  nous a prévu un chouette programme, il me tarde d’y être ! Car la truffe, c’est un produit que j’aime beaucoup, mais que je déguste qu’exceptionnellement. J’aime bien l’utiliser sous forme d’huile de truffe, pour parfumer des pâtes ou des oeufs brouillés, ou sous forme de brisures pour les recettes de fêtes, comme par exemple pour ma purée de topinambour truffé que j’ai publiée récemment.

Mais fraîche, c’était un produit qui me paraissait tellement inaccessible que je m’étais abstenue. Et puis, l’hiver dernier, quand Joëlle [3] m’a dit qu’elle partait un week-end à Brives, pour la fête de la truffe, je lui ai demandé si elle pouvait me ramener dans sa valise une truffe. Une vrai, ma toute première. Faut dire que ces p’tites choses ne sont pas vraiment bon marché, alors tant qu’à faire autant ne pas se tromper. Je suis donc devenue d’heureuse propriétaire de deux truffes (il y en avait pour 40 euros de mémoire), et j’ai cherché quelques astuces pour les conserver, ce qui peut vous être utile car à cette période vous pouvez trouver de délicieuses truffes fraiches.

Et bientôt je vous donnerai pleins d’autres infos, dès que je serai revenue de mon week-end gourmand.

[4]

Entière

J’ai congelé une des deux truffes entière, sous vide, pour l’utiliser en fines tranches ou râpée dans mes recettes. Si vous n’avez pas de machine pour mettre sous vide, vous l’emballez dans plusieurs couches de papier film puis du papier aluminium et ce sera parfait pour lui conserver tous ses arômes.
[5]

En petits dés

J’ai coupé en lamelles, puis en batonnets puis en petits dés la moitié de ma deuxième truffe. J’ai congelé ces petits morceaux dans une petite boite hermétique. Ces petits morceaux sont parfaits pour les glisser dans une sauce, pour parfumer des pâtes ou bien un risotto.

[6]

Dans un beurre à la truffe

Je me suis servie des pelures de ma deuxième truffe, coupées en tous petits dés. J’ai mélangé ces petits dés avec 100 g de beurre doux que j’avais laissé ramollir à température ambiante dans ma cuisine pendant une heure. Ce beurre parfumé peut ensuite être congelé dans des moules à glaçons, servir pour déglacer une sauce, pour parfumer des pâtes, un risotto ou bien des oeufs brouillés.

D’ailleurs le reste de ma truffe a été utilisé pour des oeufs brouillés, avec un peu de crème épaisse. C’était un vrai régal !

Comme quoi avec deux p’tites truffes on peut faire plein de choses et parfumer plusieurs repas !!!