Hébergements

Auberge de la Truffe à Sorges I Dordogne

Juste avant les fêtes, j’ai été invité par les Logis (nouveau nom des Logis de France) pour un week-end sur le thème de la découverte de la Truffe et du canard gras dans le Périgord. Nous étions donc à Sorges, qui n’est pas qu’un village perdu au fin fond de la Dordogne, car ce village est aussi et surtout la capitale mondiale de la Truffe.

Et donc forcément à l’Auberge de la Truffe, l’hôtel ou nous étions hébergé, elle est mise à l’honneur, par le chef Pierre Corre qui la cuisine merveilleusement bien, j’aurai l’occasion de vous en reparler un peu plus tard. D’ailleurs, il organise aussi des we Truffe, avec un programme bien sympa, toutes les infos sont sur le site de l’Auberge de la Truffe.

Sinon, malheureusement pour moi, mon week-end n’avait pas particulièrement bien commencé … deux heures pour faire 3 km et sortir de Bordeaux pour récupérer Cécile, une pluie de folie sur la route et une jolie punition à l’arrivée (pour avoir sans doute un peu trop fait ma chieuse car je n’avais pas envie de partager une chambre et d’imposer mon rythme à ma coloc’, genre moi je suis debout à 6 h 00 du mat tous les jours we compris, a tapoter sur mon clavier d’ordi).

Sans titre

Pour la peine, presque tous les autres participants avaient bien leur chambre individuelle et étaient trop fiers de la déco cosy et moderne (comme celles que l’on voit sur le site de l’auberge de la Truffe) alors que moi j’avais surement la seule chambre non rénovée de l’hôtel avec porte rose bonbon, mobilier en rotin marron des années 50, dessus de lit & rideaux assortis fushia & orange en tissus satiné avec fleur en relief sur les oreillers, et cerise sur le gâteau salle de bain façon hôpital, plus blanche que blanche et impersonnelle au possible, et je vous épargne les détails. Je sais que je suis exigente mais bon c’est quand même un hôtel 3 étoiles, hein … .

Sans titre

Alors, j’ai pris sur moi, je n’ai rien dit (sauf que le wifi ne fonctionnait pas dans ma chambre et là on m’a dit que je ne savais pas m’en servir … ) et je suis descendue rejoindre le groupe avec le sourire malgrés tout car je savais quand même qu’un chouette we m’attendait. Nous nous sommes retrouvés, avec tous les blogueurs invités et l’équipe qui s’occupe de la communication des Logis, dans la grande salle chaleureuse du restaurant de l’hôtel pour un menu Périgourdin autour des spécialités locales.

Sans titre

A l’apéritif, on a nous servi un délicieux vin de noix avec quelques bouchées salées, puis nous nous sommes instalés autour de la grande table, ou nous avons d’abord dégusté une salade tiède de lentilles du Puy avec son foie gras poché au vin rouge de Bergerac, puis des aiguillettes de canard panées dans de la noix en poudre avec son petit gratin de pommes de terres & cèpes. Une assiette de fromage, puis en dessert un délicieux souflé glacé aux noix, avec sa p’tite sauce au chocolat.

Sans titre

Après ce délicieux repas en bonne companie, Jean-Marie Duprat, Président de l’écomusée de la truffe à Sorges nous a raconté plein de choses sur la truffe, il était temps de retrouver ma chambre n°9 (notez bien le numéro si vous venez dans cet hôtel …) pour me reposer avant une promenade dans Périgueux pour y découvrir ses marchés, et plus particulièrement le marché au gras et aux truffes. Mais ça je vous le raconte plus tard …

Hôtel Logis “Auberge de la Truffe”
24420 Sorges – Tel 05 53 05 02 05
mail contact@auberge-de-la-truffe.com
Hôtel 3 étoiles, 3 cheminées selon la classification Logis
Chambre à partir de 55 euros (1er catégorie) ou 60 euros (chambre supérieur)

9 commentaires

  1. J’ai dû faire une fausse manip, ta chambre était vintage, tout simplement !!! dommage, je suis aller voir les autres, nettement plus accueillantes, et je comprends ta déception !!! le menu, par contre, avait l’air très appétissant, nous irons certainement y faire un petit tour, merci pour l’adresse et bon week-end !!!!

    @ le menu du soir, autant que celui spécial à la truffe étaient très bon. L’avantage d’avoir eu la vilaine chambre, c’est que maintenant si mes lecteurs veulent y aller ils savent laquelle refuser à la réservation !

  2. Génial ce menu à base de truffe…

    Les Logis j’y passe beaucoup de temps pour le boulot ,et je suis que très rarement décue ,tu n’as pas eu de bol sur ce coup là …

    Bon dlmanche…

    @ le menu truffe était extra, j’en parle très vite. Pour l’hôtel, la chambre surtout, je n’ai pas eu de chance, elle n’est vraisemblablement pas représentative de l’hotel, mais elle a malheureusement le mérite d’exister 🙁

  3. Quand on réserve un hôtel avec booking (ou pire) avec Groupon, j’ai toujours peur que notre chambre ne corresponde pas aux photos et soit “la moins travaillée” de l’hôtel, car je pense que ça nous est déjà arrivé quelques fois. Donc je peux comprendre ta déception. Quant au repas, ça avait l’air divin.

    @ c’est vrai ! J’ai eu trop de soucis avec groupon, c’est fini avec eux pour moi. Pour le repas il était extra !

  4. Ahhhh le “vous ne savez pas vous servir du wifi”. ….. j’adore. C’est le genre de phrase qu’on dit à une femme, jamais à un homme ! J’ai juste des envies de goudron et de plumes quand j’entends ça.

    @ et puis c’est pas comme si on avait pas de blogs, qu’on s’avait s’en servir surement plus que nos hommes 🙂

  5. J’ai eu le plaisir de déjeuner dans ce restaurant avec mon fils,qui habite dans cette région, j’en garde un très bon souvenir…!

  6. Bonjour,

    Le week-end à Sorges mérite bien sur des louanges, mais Sorges n’est certainement pas la capitale mondiale de la truffe !!!

    Excusez moi de vous dire que, écrire celà est plus qu’une supercherie car la truffe y est pratiquement inexistante par rapport à d’autres régions de france.

    ne serait-ce que Lalbenque dans le lot qui est, incontestablement, le plus important marché du sud-ouest de la France.
    Sachant que les plus grands marchés sont dans le sud-est.

    je vous invite à venir à lalbenque un mardi l’hiver prochain pour voir vraiment de la belle truffe.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.