PoissonPommes de terre

Brandade de morue

Vous saviez que la morue c’est le nom qu’on donne au cabillaud quand il est séché et salé ? Et moi j’adore ! Bon le plus long c’est d’anticiper … car la morue il faut prendre le temps de la faire tremper et de changer régulièrement l’eau pour la faire dessaler et qu’elle soit mangeable.

Et une recette que j’aime beaucoup en hiver, pour changer des plats de viande mijotés, c’est la brandade de Morue. Cette recette est une spécialité Nimoise, et normalement elle ne comporte pas de pomme de terre, c’est de la morue mixée avec de l’huile mais c’est pas très léger et l’ajout de purée de pomme de terre compense le gras !

Au final on a un plat délicieux et parfumé qui plait à tous les gourmands. Moi ce que j’adore, c’est comme ici la servir dans des p’tits plats individuels, c’est plus joli (j’ai utilisé mes mini plats à gratin gris de chez Revol), avec quelques feuilles de salade verte bien croquante.

Ingrédients (4 personnes) :
400 g de pavés de morue salés et séchés
400 g de pommes de terres farineuses
40 cl de lait entier
10 cl d’huile d’olive
2 gousses d’ail
4 cuillères à soupe de chapelure
Sel, poivre

1. Faire dessaler les pavés de morue dans un grand saladier d’eau froide, au réfrigérateur, pendant 24 h en changeant l’eau toutes les 3 ou 4 heures.

2. Au bout des 24 heures, faire cuire les pommes de terres dans une grande casserole d’eau. Les peler et les ecraser en purée au presse purée.

3. Dans une autre casserole, verser le lait et ajouter l’ail. Y faire pocher la morue à feu doux pendant 15 bonnes minutes. Enlever ensuite la peau et les arrêtes.

4. Dans un mixeur, réduire en purée la morue avec l’ail cuit et le lait de cuisson. Ajouter l’huile d’olive puis la purée de pommes de terres. Ne mixer pas longtemps sinon la purée va devenir élastique.

5. Si la brandade est trop épaisse rajouter un peu de lait tiédi, et la goûter pour ajuster l’assaisonnemt en sel et poivre.

6. Verser la brandade dans 4 plats à gratin individuels, saupoudrer d’un peu de chapelure et enfourner pour 30 minutes de cuisson à 180°. Servir bien chaud avec un peu de salade verte.

Tags:

15 commentaires

  1. ça fait longtemps que je n’en ai pas manger, pourtant c’est très bon. Bonne journée
    @ merci Daphné

  2. Jamais fait mais maintenant envie d’essayer !
    Bonne journée !

    @ c’est pas compliqué et en plus c’est délicieux !

  3. Hummm comme d’habitude, un plat que j’adore et pourtant je n’en fais jamais, surtout parceque je n’y pense pas!! Heureusement qu’il y a un super blog (lequel, hein ? 🙂 )qui reveille mes neurones engourdis!!
    Merci qui? Merci Audrey!

    @ de rien Sonia 😉

  4. Finalement, nous n’irons pas chez Flunch non plus. Alors la brandade sera maison, et nous saurons ce que nous mangeons! Merci Audrey.

    @ le fait maison c’est pas compliqué et c’est très bon 🙂

  5. j adore la brandade mais je la mange surgelée :/celle ci doit avoir un goût nettement supérieur!

    @ elle est délicieuse oui

  6. En fait pour éviter le coté collant de la purée, il vaut mieux mettre tout brulant pommes de terre et poisson et mélanger au batteur en versant un peu de lait chaud, un peu d’huile d’olive,puis lait, huile jusqu’à bonne consistance, et le mieux c’est quand les fibres du poisson restent présentes. Normalement on met dans une casserole et on monte à feu très très doux, mais c’était la façon de faire de ma belle mère, maitenant on est mécanisé.
    Et en saison avec un poil de truffe c’est !!!!!!!!
    Au fait j’habite à Nîmes, la meilleure morue est chez daniel aux halles.
    @ merci pour les infos

  7. Miam ça me rappelle mon enfance!
    @ moi aussi

  8. Tiens j’ai fait une brandade de colin dans la semaine. Tout le monde a adoré. La morue, j’adore mais je n’ai pas la patience de la faire désaler

    @ tu en trouves chez Picard en déjà dessalée sinon de mémoire

  9. Morue a désalé 😉 Demain c’est brandade!!

    Bon week-end

    @ tu vas adorer !

  10. Petite précision : dans la brandade originelle de Nîmes, il n’y a pas de pommes de terre, sinon cela s’appelle une brandade parmentier. En Languedoc on sert la brandade sur des toasts, en accompagnement. C’est trop bon 🙂 http://gourmandisesansfrontieres.fr/2012/07/jai-teste-la-vraie-brandade-de-morue-nimes/

    @ moi je préfère avec des pommes de terres sinon c’est trop lourd

  11. super recette, bien expliquée et en plus on apprend plein de chose sur la morue.

    super blog plein de recette originales !

    @ merci Laura

  12. Ben oui, la morue c’est du cabillaud !
    La VRAIE brandade de morue ne contiend pas de pommes de terre, c’ est l’industrie agro-alimentaire qui en a ajoutées et la commercialise avec la mention “parmentière”.
    Essayez le vraie : http://amafacon.canalblog.com/archives/2011/09/01/21911547.html vous serez étonnée.

    @ moi j’aime pas la vrai, c’est trop gras à mon goût, car il faut beaucoup d’huile pour la monter. Avec des pommes de terres pour moi c’est mieux 🙂

  13. J’ai testé il y a 2 semaines et cela a fait succés.
    Je connais les deux versions et j’aime les deux.
    Pour la version nîmoise : je fais souvent des toasts pour l’apéro ou bien avec une salade.

    @ je n’y penses jamais pour les toasts apéro c’est une bonne idée

  14. Bonjour,
    Une recette bien savoureuse!!
    A tester!!
    bon week-end gourmand

  15. Il y à quelques étés passées, j’ai mangé de la morue salée. J’ai détesté!!!!!Alors que tous en mangeait pourquoi moi qui n’est pourtant pas une gueule fine????

    Ta recette Audrey se prépare t’elle avec de la morue non salée parce que j’aime ce poisson?

    @ la morue c’est tout simplement du cabillaud salé et séché pour le conserver. Quand on la cuisine il faut la plonger longtemps dans l’eau pour déssaler le poisson. Et ensuite c’est très bon, mais si cette étape n’a pas été faite ce n’est pas bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.