- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

J’ai testé les couteaux Eden Quality

Sans titre [1]

Quand on aime cuisiner, c’est important d’être bien équipé. C’est fou comme on gagner en temps et en précision pour les p’tites choses les plus basiques, comme couper des légumes, une viande en morceaux, peler un fruit. Par exemple, pendant nos vacances à Barcelone, j’étais super contente de trouver une cuisine super équipée (lave vaisselle, machine à laver, sèche linge, grille pain, bouilloire, Nespresso, etc) mais j’ai pesté à chaque fois que j’ai cuisiné, par exemple tout bêtement pour faire cuire des légumes pour mon p’tit bonhomme.

J’avais à disposition 4 couteaux dentelés qui ne coupaient rien, et même pas un économe. Je peux vous dire que j’ai râlé sur mes carottes et patates douces en disant de vilains mots… Alors, quand en rentrant de vacances et en triant mes (nombreux) mails, j’avais une proposition pour tester des couteaux au tranchant parfait, après quelques jours de frustrations, je n’ai pu refuser !

Ces couteaux, de la marque Eden Quality, et de la série Damast [2], sont vendus sur le site Edenwebshops, directement, sans intermédiaires, c’est pour cela qu’ils sont d’un bon rapport qualité prix (29,95 euros pour le couteau universel en 13 cm, 59,95 euros pour le couteau chef 20 cm). Côté technique, la série Eden Damast est en acier japonais inoxydable Damas, composé d’un noyau en acier trempé VG-10. L’acier Damas se compose de plusieurs couches superposées, pliées et repliées les unes sur les autres à la forge, ce qui lui donne ce bel aspect damasquiné.

Sans titre [3]

Côté pratique, j’ai testé deux couteaux de la gamme : le couteau universel de 13 cm, la taille de couteau que j’utilise pour couper finement mes oignons, émincer des tomates, peler les gousses d’ail et couper en morceaux des blancs de poulet par exemple, ainsi qu’un couteau Santoku de 18 cm, que j’utilise pour couper les viandes, trancher un rôti, couper en fines lamelles les carottes, aubergines et courgettes.

J’ai été d’abord agréablement surprise par ces couteaux de cuisine en les voyant. Ils vont “pro”, solides, on a envie de les garder toute la vie ! En plus, contrairement à mes couteaux céramiques que j’adore pourtant, ils peuvent se ranger sur ma barre aimantée de mon plan de travail pour les avoir à proximité quand je cuisine, et ils sont beaucoup moins fragiles, car avec eux je peux couper de la viande encore congelée. Truc tout bête mais couper des blancs de poulet ou du filet mignon encore congelé en morceaux c’est pratique quand on en a besoin que de quelques cubes ou tranches pour une recette ou quand on a pas anticipé sur leur décongélation, en plus p’tits morceaux ca décongèle très vite avant cuisson !

Côté utilisation, ils sont parfaits. Une bonne prise en main, des matériaux agréables, un tranchant parfait ! Un bonheur de couper des poireaux en fine julienne comme un chef, d’émincer en quelques secondes tout un bouquet de persil sans en faire de la purée, de trancher finement un rôti de veau en très fines tranches pour une présentation impecable, bref je suis séduite. Et côté maniabilité, ils sont très bien aussi, malgré leur tranchant je ne me suis pas encore coupée avec.

Et côté durée de vie, comme chez Eden Quality, ils ont mis le paquet pour nous proposer des couteaux de très bonne qualité à des prix sympa, ils garantissent en plus leur couteaux pendant 25 ans. Bon par contre, hein, pour assurer une longue vie à vos couteaux, sachez qu’il sont interdits de lave vaisselle, qu’il faut les aiguiser une fois par semaine sur un aiguiseur en céramique (oupssss je ne le fais jamais !) pour leur conserver leur tranchant, comme pour tous les couteaux.

En tout cas, j’ai viré mes anciens couteaux de mon plan de travail, je leur ai trouvé une p’tite place à tous les deux à côté de mes autres indispensables de la cuisine de tous les jours : épluche légumes, rasoir à julienne, ouvre boites, ciseaux et râpe !

Sans titre [4]

Article sponsorisé