- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Dans ma p’tite cuisine je teste … le Soup’Master de Russel Hobbs

Sans titre [1]

Même si j’ai de la chance d’avoir (presque) tout ce qu’il me faut dans ma cuisine, je suis toujours curieuse de tester les nouveautés qui sont faites pour nous faciliter la vie dans la cuisine. J’ai depuis deux ans un thermomix dans ma cuisine qui combine des fonctions de chauffe et de mixage pour réaliser toute sorte de préparations comme des purées, soupes, crèmes et sauces.

Le prix de ce robot est totalement indécent, alors quand j’ai vu depuis l’hiver dernier que commençaient à sortir sur le marché des robots qui sont des sortes de mixeur chauffant pour réaliser des soupes (et d’autres plats qui ont besoin d’être mixés / mélangés / cuits en même temps), j’ai trouvé l’idée géniale surtout qu’ils sont proposés à des tarifs beaucoup plus sympathiques.

Là, j’ai donc dans ma cuisine depuis quelques jours le Soup’Masteur [2] de chez Russel Hobbs. Les arguments de ce robot sont qu’il va réaliser en un temps record toutes sortes de préparations chaudes (sauces, soupes…) ou froides (gaspachos, confiture, …) y compris la cuisson vapeur grâce à ses différents niveaux de mixage, son choix de température et son accessoire “mélangeur”, le tout pour 101 euros (sur Amazon [3]).

Sans titre [4]

Côté technique

Ce robot, très compact, prend à peine plus de place sur le plan de travail qu’un gros blender. Il est équipé d’une cuve inox d’1,5 litres, idéal pour réaliser des recettes pour 4 à 6 personnes. Il a un programme automatique de 30 minutes pré-réglé pour les soupes de légumes, ainsi que 4 températures réglables (40° C, 80° C, 100° C, 120° C), une position OFF pour les préparations froides, 2 vitesses de mixage ainsi qu’une fonction “mélange”. Les temps de cuisson sont réglables de 1 à 90 minutes et on peut le programmer jusqu’à 24 heures avant le lancement de la cuisson.

Côté fonctionnement

Avec le programme automatique, on dépose les légumes nettoyés et coupés en morceaux dans la cuve, on ajoute de l’eau jusqu’au niveau I, on rajoute le couvercle et on appuie sur le bouton du programme auto. C’est donc pas très compliqué ! Ensuite le programme se lance pour 30 minutes, au début ça chauffe, ça mélange de temps en temps et puis petit à petit ça mixe de plus en plus pour obtenir au terme de la cuisson un délicieux velouté.

Pour les autres types de cuisson, on adapte le temps de cuisson, le mixage plus ou moins fort ainsi que la température selon ce que l’on souhaite cuire. Il y a des astuces dans le livret joint avec le robot.

Côté Utilisation

Avant la première utilisation, j’ai pris le temps de bien lire le mode d’emploi, et j’ai bien fait sinon j’aurai fait une grosse bétise. Attention, la cuve inox ne doit pas être plongée dans l’eau pour la nettoyer, a cause des connections pour la faire fonctionner.  Pour la nettoyer il faut donc y faire très attention ! Il y a un accessoire pour la nettoyer, mais sincèrement une éponge, du produit vaisselle, un rinçage minutieux de la cuve sans en mettre partout et c’est parfait.

J’ai trouvé la prise en main de la bête très facile, le programme automatique est parfait ! J’ai cuisiné dedans plusieurs types de soupes de légumes, le résultat est top aussi bien pour les légumes verts avec des fibres, que les légumes qui demandent beaucoup de cuisson (carottes) que les soupes à base de légumineuses (lentilles corail). Pour la dose d’eau à rajouter il ne faut pas toujours se fier aux indications du bol, mais adapter selon les légumes que l’on utilise, car on a besoin de moins d’eau dans un velouté de courgettes qu’un de lentilles.

Sans titre [5]

J’ai cuisiné avec :

Les + :

Les – :

Produit offert