VolaillePlats de Noël

Rôti de pintade aux girolles

roti volaille

Il y a quelques semaines, une de mes anciennes collègues de bureau m’a dit qu’elle travaillait maintenant au marché des Chartrons (situé rue Sicard, sur la Place du marché des Chartrons, tout proche du cours Portal), sur le stand de volaille de la Bouyssonnie, que je connaissais déjà car ils sont aux marché des Capucins (à côté de chez Gautier) mais également au marché des Grands Hommes à Bordeaux, et le samedi matin au marché de Bruges plus proche de chez moi.

Alors un samedi matin, avec mon p’tit bonhomme on a pris le tram et la poussette pour aller découvrir ce petit marché couvert que je ne connaissais pas. Il n’est pas bien grand mais on y trouve de tout : un joli étal de fruits et légumes, des huitres, du poisson, des vins, du fromage, une épicerie fine et Maëva qui vend ses produits La Bouyssonnie.

Elle nous propose autant des découpes de lapin, de poulet, que des saucisses de volaille, des farces de volailles, des volailles entières, et la spécialité de la maison, les paupiettes ou rôtis de volaille. Je connaissais déjà ces produits ils sont vraiment délicieux et faciles à cuire : les volailles sont désossées, farcies à base d’une préparation faite avec des cuisses de poulet moelleuses et parfumées avec des fruits, des cèpes, des giroles, ou d’autres gourmandises. Je vous en avais parlé l’hiver dernier avec un rôti de lapin.

Et là, la bonne nouvelle c’est que pour les fêtes vous pouvez commander votre grosse volaille farcie en rôti (plus pratique à couper qu’une non désossée !). Vous avez le choix plusieurs volailles différentes (chapon, oie, pigeon, pintade, canette, magret de canard ), ainsi que 9 farces pour composer votre plat de fêtes (girolles, cèpes, pruneaux, noisettes, figues, abricots, oranges, ananas, raisins, olives, marrons ou nature). Vous donnez le nombre de gourmands, ils s’adaptent à votre demande et vous n’avez plus qu’à faire cuire votre bête qui sera bien plus facile à servir qu’une avec sa carcasse.

J’ai profité de cette p’tite ballade au marché pour acheter plusieurs produits, mon fils m’a demandé des saucisses (de volaille), elles étaient très bonne (surtout celles aux herbes) et pas grasses, les cuisses de poulet étaient moelleuses et j’ai pris également un rôti de pintade pour notre repas du dimanche. Maëva m’a vanté celui aux girolles, c’était un régal ! Je l’ai fait cuire dans ma mijoteuse, avec des échalotes et un fond de vin, accompagné avec des aillets grillés, une poêlée de champignons bruns et une purée de céleri c’est un plat que nous avons tous aimé autour de la table.

Sans titre

Rôti de pintade (5 à 6 personnes)
1 rôti de pintade de 700 / 800 g
2 échalotes
10 cl de vin rouge
1 feuille de laurier, 1 brin de thym
Sel, poivre

1. Faire revenir le rôti sur toutes les faces pendant 5 minutes dans une cocotte dans un filet d’huile d’olive. Ajouter les échalotes pelées et coupées en rondelles, mouiller avec le vin.

2. Ajouter une feuille de laurier, un brin de thym. Couvrir et laisser cuire à couvert à feu très doux pendant 1 heure. Pensez à retourner le rôti toutes les 20 minutes et ajustez le volume de liquide si besoin.

 3. Enlever le rôti de de la cocotte quand il est cuit, enlever la ficelle et la barde. Le couper en tranches et le servir avec les accompagnements.

Au multicuiseur : faire colorer en mode “frire” puis faire mijoter en mode “mijoter” pour 1 heure de cuisson.

Sans titre

Accompagnements (5 à 6 personnes)
1 bouquet d’aillets
8 gros champignons de Paris bruns
1 celeri boule (petit)
1 grosse pomme de terre
10 cl de crème épaisse
Noix de muscade
1 cube de bouillon de légumes
Sel, poivre
Huile d’olive

2. Pendant la cuisson du rôti, rincer puis enlever la peau du céleri et de la pomme de terre. Les couper en morceaux et les faire cuire dans une casserole d’eau bouillante avec le cube de bouillon pendant 30 minutes. Quand les légumes sont cuits, les récupérer avec une passoire, les passer au presse purée. Ajouter la crème tiédie, saler, poivrer et ajouter un peu de muscade râpée. Mélanger.

3. Nettoyer les champignons. Les couper en morceaux et les poêler rapidement dans une poêle avec un peu d’huile. Saler, poivrer et les ajouter dans la cocotte, dans le jus autour du rôti.

4. Nettoyer, couper les pieds des aillets et les poêler dans un peu d’huile d’olive à feu vif pendant 5 minutes en les retournant régulièrement. Ils doivent s’attendrir et légèrement colorer. Saler, poivrer.

Tags:

5 commentaires

  1. à découvrir le rôti de pintade ! ça donne envie ! 🙂

  2. Je ne connaissais pas le rôti de pintade, mais je sens d’ici que cela devait être un délice!! biz

  3. quel beau produit, ça doit être délicieux !

    @ oh oui totalement 🙂

  4. Ta série “En attendant Noël” est super ! Mais il y en a tellement à faire que je n’arrive pas à suivre … 😉 Bon en tout cas, le rôti de pintade, je le tenterai !^^

    @ merci je m’amuses bien à préparer Noël 🙂

  5. moi, il me tarde juste noël , en attendant j’en ai juste l’eau à la bouche…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.