- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

A la (re) découverte de l’Oregon (Portland, Oregon, USA)

avion [1]

Bordeaux – Portland. Je ne sais même pas combien de kilomètres séparent ces deux villes, mais ce que je sais c’est que mon réveil a sonné à 3 h 15 du matin ce mercredi matin, qu’à 4 h je sautais dans un taxi direction d’aéroport de Mérignac.

Dans un monde merveilleux, j’aurai eu un vol direct direction la Côte Ouest des Etats Unis, mais non, il ne faut pas rêver, le Grand Ouest demande quelques sacrifices.

IMG_20150121_041652 [2]

Un hall d’aéroport désert, je me retrouve dans la file d’attente pour enregistrer ma valise. Au programme un premier vol, Bordeaux Amsterdam sur KLM pour ensuite en prendre un deuxième direction Seattle. Il existe des vols directs depuis Amsterdam pour Portland, il faut juste voyager le bon jour, ce qui n’était pas mon cas.

Là, j’avais a peine 2 heures à tuer avant mon prochain vol pour Seattle, j’ai cherché mon terminal, ma porte d’enregistrement (mes bagages suivent jusqu’à Seattle, c’est déjà ça) et j’ai pris mon premier Tchaï Tea Latte chez Starbuck ma façon à moi de mettre un pied déjà de l’autre côté de l’Océan Atlantique.

20150121_093331 [3]

Ensuite, j’ai fait mon p’tit mouton comme tout le monde pour prendre mon avion pour Seattle : une longue file d’attente pour passer tous les contrôles pour rentrer dans l’avion. Et moi qui croyais avoir du temps pour me promener, c’était loupé, cela a pris plus d’une heure. Un jour on finira par passer à poil sous les portiques vu la sécurité mise en place … un p’tit entretien pour connaître ma motivation du jour pour voyager, 5 caisses en plastiques pour séparer le contenu de mon sac. Manteau, pull, chaussures, ceinture, je me sens bien légère ! Sans compter l’ordi a mettre de côté mais également tous ce qui est électronique. Je n’avais jamais vu un contrôle aussi poussé à chercher dans mon sac mes chargeurs de batterie en tout genre, mon appareil photo, téléphone, ordi et même mes cartes mémoires. La prochaine fois j’investie dans une pochette transparente pour y glisser tout mon matériel de blogueuse en vadrouille !

Le vol Amsterdam Seattle dure 10 bonnes heures, comme nous allons à contresens du soleil, on gagne des heures sur la journée, et l’arrivée est prévue à midi, le même jour.

C’est la première fois que je voyages avec Delta Air Lines. Cette compagnie est membre du réseau Sky Team, comme Air France et KLM, c’est bon pour mes miles ! Mon siège contient une prise pour recharger la batterie de l’ordi, c’est top ! Par contre, 10 heures de vol, c’est long, j’avais un peu oublié.

20150121_162804 

Mais les repas rythment le trajet … entre les snacks à grignoter dès le début du vol, le premier repas, un autre snack salé, puis un autre repas, je sature. Je zappe même le dernier, le calzone au fromage ou club au poulet accompagné de son petit pot de glace c’est too much mon estomac fait déjà des bons dans mon ventre …

20150121_162809

20150121_160927

20150121_164615

 Sinon je profites du Paysage. J’ai loupé l’Islande, je tente de dormir pendant son survol, mais je ne loupe pas le Groenland, ni le Canada, les paysages de glace. On a aussi croisé à un moment un avion à la même hauteur que nous c’est assez impressionnant !!!

20150121_202900

20150121_201308

On se rapproche de Seattle, nous passons au dessus de la Chaine des Rocheuses, je profites toujours autant du paysage.

20150121_204413

Nous survolons Seattle, le reconnais le Space Needle [4]que j’avais adoré. Prochaine étape, c’est la course contre la montre. Je n’ai qu’une heure pour quitter l’avion, récupérer ma valise, passer la douane, enregistrer ma valise à nouveau et m’enregistrer pour mon troisième vol de la journée pour Portland. En fait, quand on arrive aux USA depuis la France, on doit impérativement récupérer nos valises et passer la douane avant de prendre un autre vol.

20150121_134018

Et vous savez quoi ? J’ai loupé mon vol de moins de 5 minutes. Attente, comptoir de Delta Air Lines, nouveau billet, nouvelle queue pour passer l’enregistrement et là encore déshabillage dans les règles tout le monde en chaussettes pour passer le contrôle ! J’ai eu droit à mon dernier coup de stress de la journée, 5 minutes pour trouver la porte C, prendre deux shuttles pour y arriver et piquer un sprint à l’arrivée.

Mais au final j’ai le droit de tester une nouvelle compagnie, Alaska, avec un p’tit avion, sans passerelle, et une hotesse de l’air au brushing digne de Dallas.  Bref, ça y est je suis à Portland [5], la suite très bientôt sur le blog, en attendant suivez moi sur Instagram [6] ce sera bien plus facile pour les mises à jour :-).