- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

A la découverte de la truffe – Oregon Truffle Festival – Eugène I Oregon

shutterstock_208897300 [1]
Photo Shutterstock – Simez

Après plusieurs jours à découvrir la ville de Portland et plus particulièrement ses bonnes adresses gourmandes, il fallait me rendre à l’évidence : mon séjour ici est passé trop vite ! Mais il me restait encore une très belle découverte à faire, le Festival de la Truffe à Eugène. [2]

Untitled [3]

Untitled [4]

Alors après un délicieux et costaud petit déjeuner chez Mother’s Bistro [5], avec mon super plat de pommes de terre aux poireaux, au saumon et à la crème avec des oeufs brouillés, j’ai rejoint le très beau lobby de l’hôtel Lucia [6] ou je séjournais. Je vous en ai déjà parlé ici [7] d’ailleurs.

Untitled

Un dernier p’tit thé de chez Smithea [8], puis j’ai retrouvé Gabi, ma super accompagnatrice pour les deux jours de folie que nous allons passer sur Eugène. Pour vous montrer ou est cette ville, voici la p’tite carte qui va vous aider.

Eugène est au Sud de Portland, sur la route qui traverse l’Oregon pour aller jusqu’en Californie, l’état en dessous. La ville est située à moins de deux heures de route de Portland, et mon plus grand désespoir du voyage a été de passer devant le plus grand centre commercial de magasins d’usines [9] sans nous y arrêter. Comme je vous l’ai déjà dit pas de taxes sur les achats dans l’Oregon !

Untitled [10]

Mais bon, j’ai quand même pu en profiter dans Portland, et j’ai mon super sac à dos Poler Stuff [11] fabriqué dans l’Oregon. Celui-ci il est unique et puis avec sa couleur je ne passerai plus jamais inaperçue  🙂

Untitled [12]

Untitled [13]

Bref, nous avons pris la route avec Gabi. Pendant tout le trajet nous avions sur le bord de la route des champs à perte de vue. L’Oregon est un grand jardin, il y a beaucoup de cultures de fruits et légumes, qui apprécient vraiment le climat. Il y a également beaucoup de fruits rouges, et c’est aussi dans l’Oregon que l’on trouve le plus de champs de cultures de semences de gazon. Et oui toutes les p’tites graines que vous plantez pour avoir de l’herbe dans vos jardins viennent d’ici  !

En fait, les sols de la Vallée de la Willamette doivent leur fertilité à des inondations répétées. En effet la rivière Columbia qui longe la frontière de l’Oregon sur une grande longueur, inonda à plusieurs reprises cette vallée, suite à la rupture de barrages. Depuis c’est une grande zone de production de fruits et légumes, mais également de céréales (blé, avoine, maïs…) avec également de nombreux élevages de boeufs pour les produits laitiers et la viande.

Untitled [14]

Untitled [15]

Arrivées sur Eugène nous nous sommes installées à l’Hôtel Hilton [16] qui abrite toutes les animations pour le Festival de la Truffe [17]. L’hôtel est immense avec plusieurs salles de réceptions, un restaurant, de grandes chambres et une piscine. Il a peu vieillit mais petit à petit tout sera rénové dans un style un peu plus actuel. Nous avons commencé par prendre une p’tite pause au restaurant avant le début des festivités. Ma p’tite salade de pousses d’épinards, betteraves & pistaches au poulet était parfaite, un peu de verdure m’a fait le plus grand bien.

Le Festival de la truffe a lieu sur Eugène depuis 10 ans. Les passionnés de la truffe viennent de tous les Etats Unis et même d’ailleurs. J’ai pu y rencontrer des personnes aussi bien de New-York, que de Seattle, du Texas et de San Diego, mais également d’Australie ainsi qu’un dresseur d’éléphant et de chien truffier américain, énorme non ? Pendant le festival il y a plein d’évènements liés à la truffe : des cours de cuisine, des ateliers pour éduquer les chiens à chercher les truffes, un marché de producteurs, des repas, des soirées de découverte des produits de l’Oregon (accords mets & truffe par exemple), une chasse à la truffe en pleine nature et un grand diner de Gala.

Untitled [18] Untitled [19]

Nous avons donc commencé notre programme pas un cours de cuisine. Un bus nous attendait à l’hôtel pour partir vers le lycée hôtelier pour un cours de cuisine sur le thème de la Truffe, d’une durée de 3 heures. Au programme : une crème fouettée à la truffe noire pour accompagner des dés de mangue, des noisettes à la truffe blanche, du boeuf infusé à la truffe avec son beurre parfumé également à la truffe, une crème au beurre à la truffe blanche et au Cognac, avec une génoise et pour finir une mousse de canard à la truffe blanche.

Untitled Untitled [20]

Untitled [21] Untitled [22]

Il s’agissait d’un cours magistral, le chef cuisinait, nous expliquait et tout était parfait. J’ai appris plusieurs techniques pour donner le parfum de la truffe à la préparation sans mettre la truffe en contact. C’est magique ! Le chef utilisait un infuseur, cela ressemble à un shaker dans lequel il met la truffe tout en haut en suspension et en quelques heures elle donne son parfum à la préparation.

Pour faire des noisettes à la truffe on les a poêlées rapidement avec de l’huile de truffe blanche. C’était tout simple mais vraiment bon, une idée facile à refaire.

Untitled [23] Untitled [24]

Untitled [25] Untitled [26]

Untitled [27] Untitled [28]

Les autres recettes étaient terrible également. La mousse de canard, topissime. Tout comme la crème au beurre au Cognac et truffe blanche, car elle s’accorde très bien aux saveurs sucrées, il ne faut pas utiliser la truffe uniquement dans les recettes salées.

Après le cours, nous sommes revenues sur l’Hôtel Hilton et avons eu un peu de temps pour nous reposer et nous préparer pour la soirée. Moi j’ai profité de la piscine de l’hôtel pour faire quelques longueurs en prévision de la soirée bien gourmande qui nous attendais.

Untitled

A l’origine nous devions aller avec Gabi au “Walk on the Wild Side“, une soirée de découverte des produits de l’Orégon, avec des vins, de la bière et des créations gourmandes des chefs locaux. Sauf qu’au dernier moment on nous a dégoté des places pour le “Oregon Truffle Festival Villa Dinner“, un dîner organisé dans la Winery Pfeiffer [29], dans la maison de la famille Pfeiffer, Danuta et son mari Robin.

Untitled

Tous les deux nous ont accueilli dans leur salle à manger, ou deux grandes tables étaient dressées autour d’une cuisine ouverte ou le chef Dunstin Clark préparait les assiettes.

Le menu était composé de plats tous parfumés avec de la truffe, accompagnés par les vins de la propriété. Ce vignoble est le plus ancien de la vallée, y sont produits des vins de grande qualité dont certains ont déjà été servis à des dîner présidentiels.

3E55DC00-9470-4155-A51E-FB8E6B602305

En tout cas avec Gabi, nous étions ravie d’être là et de pouvoir profiter de cette soirée exceptionnelle car nous étions que 30 personnes sur tout le festival à y avoir droit. Thank you Gabi, I really had a great time with you 🙂

Untitled [30] pfeiffer oregon [31]

Untitled [32]

Après un discours de présentation du dîner par les propriétaires, nous avons commencé les hostilités. Le premier plat était une soupe au crabe et au chou fleur, accompagnée de truite fumée et de truffe blanche. C’était très fin, et accompagné du Rosé de la propriété.

Untitled [33]Untitled [34]

Pour le deuxième plat, j’ai fait ma curieuse … je suis passée côté cuisine pour regarder la préparation des assiettes et discuter avec les chefs. Facile, le deuxième était français :-). Le plat était composées d’énormes noix de St Jacques crues, tranchées en deux dans l’épaisseur, mais pas trop fines pour laisser de la mâche. Elles étaient accompagnées de Tobiko à l’encre de seiche, ce sont de petits oeufs de poisson volants japonais dont les américains sont extrêmement friands, de copeaux de truffe blanche et d’un peu de verdure.

Untitled [35]Untitled [36]Untitled [37]

Je me suis régalée de la première à la dernière bouchée ! Notre plat était accompagné du Grey Cat, un vin de la propriété, mélange de Pinot Gris et de Muscat, plein de fraicheur.

Untitled [38] Untitled [39]

Le plat d’après, un magret de canard farci à la truffe noire et au foie gras, accompagné d’une purée de patate douce au miso et de fenouil confit était créé pour mettre en valeur le vin le plus apprécié dans l’Oregon, celui dont ils sont très fiers, le Pinot Noir. Je ne connaissais pas vraiment ce cépage, issus de Bourgogne alors que moi je suis de Bordeaux et plus habituée aux cépages de ma région. C’est un vin facile à boire, et très agréable.

Untitled [40]Untitled [41]

Le plat était très bien fait, les saveurs fonctionnaient très bien ensemble, j’ai gardé l’idée en tête pour le refaire à la maison.

Untitled [42]

Juste avant que l’on me propose de goûter le Pinot Noir, j’ai eu un grand moment de solitude à table … entre le rosé de l’apéritif, celui de l’entrée, le blanc des St Jacques, j’étais loin de finir mes verres un peu trop remplis. Comme les gens autour de moi avaient une belle descente, ils n’avaient pas mon problème de verres non vides. Il n’y avait rien de prévu pour vider mon (mes !) verres, alors j’ai commencé à utiliser l’énorme verre à vin placé à gauche de mon verre à vin blanc. Pas de bol, c’était celui pour le Pinot Gris et je me suis retrouvée un peu bête quand la serveuse m’a dit qu’elle ne pouvait me servir le Pinot Gris uniquement dans ce grand verre qui est le mieux adapté à sa dégustation !

Untitled [43]Untitled [44]

Pour finir le dîner, nous avions au pain et au potiron, accompagné d’une glace sublime infusée à la truffe blanche et au pop corn. Le crémeux de la glace avec la note de pop corn et de truffe c’était une tuerie, tout comme le Forté, une sorte de Porto local au goût de figue et de caramel.

Untitled [45]Untitled [46]

Nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil avant une matinée de chasse à la truffe dans les forêts. Je vous raconte cela très vite.

Plus d’infos sur :
l’Oregon [47] (en français)
l’Office de Tourisme de la Région des Cascades, d’Eugène et de la Côte de l’Oregon
L’Oregon Truffle Festival
Portland [48]