- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Soirée de Gala Oregon Truffle Festival – Eugène I Oregon

Oregon Truffle Festival [1]

Les bonnes choses ont toujours une fin, voici aujourd’hui mon dernier article sur le fabuleux séjour que j’ai passé dans l’Oregon [2] (USA, côte Ouest) en janvier dernier. Le Festival de la Truffe [3] était grandiose, entre cours de cuisine, soirée dans une Villa [4], chasse à la truffe [5] dans les bois et pour finir un dîner de Gala pour célébrer encore ce délicieux champignons (car oui la truffe c’est bien un champignon).

Sans titre

J’ai donc retrouvé l’ensemble des participants du Festival dans le grand hall du Hilton d’Eugènes pour cette soirée. La particularité de ce repas est que chaque plat met en valeur la truffe, est élaboré par un des chefs renommés de la Côte Ouest des USA et est accompagné d’un vin de l’Oregon. Un festival de saveurs et de découvertes qui m’a fait découvrir plusieurs chefs !

Sans titre

Chaque plat était présenté par le chef qui l’a créé, les mises en places des plats froids se faisaient sous nos yeux, c’était superbe. Les vignerons étaient également présents pour parler de leurs vins.

Sans titre [6]

Sans titre [7]

Nous avons commencé les festivités par un p’tit cocktail (bien dosé !) au Whisky & curaçao avant de découvrir la salle du dîner.

Sans titre [7]

Sans titre

De p’tites mises en bouche sont servies pour patienter : petit pâté en croûte, saucisson à la truffe blanche, pickles et moutarde à la truffe noire.

Sans titre [8]

Sans titre

Le deuxième plat est préparé par Matthew Accarrino, le Chef de SPQR à San Francisco. Il propose une cuisine d’inspiration Italienne et a été promu “People’s Best Chef California” en 2013 et “Best New Chef” en 2014. Il nous a préparé une salade de quinoa, jeunes pousses, kale, crème de petits pois et ricotta fumé, le tout relevé par une sauce au vin rouge et de la truffe noire. C’était très bon.

Sans titre [9]

 Avec les explications sur l’accord mets & vins c’était top !

Sans titre [10]

 Le troisième plat était surprenant : une noix de St Jacques (énorme) dans un beurre à la truffe et au Dashi (bouillon japonais). Quand on ouvrait la petite cocotte, une odeur de truffe fabuleuse nous chatouillait les narines. J’ai été un peu déçue par ce plat car ce n’était pas facile à manger, et le côté aromatique de la truffe l’emportait sur le goût.

Sans titre

Sans titre

Quatrième plat, une cuisse de caille farcie au foie gras, avec risotto et une sauce au Porto. Un délice, très bien accompagné d’un verre de Pinot Noir de la Willamette Valley.

Sans titre [11]

5ème plat. Je commence à ne plus avoir faim ! J’ai goûté et passé mon tour sur le boeuf, et sa polenta à la truffe blanche, qui n’avait rien d’exceptionnel à mes yeux.

Sans titre

Sans titre

6ème plat, le dessert. Il est préparé par Kristen D. Murray une pâtissière de Portland. Elle a travaillé sur un Opéra à la truffe blanche et noire, accompagnée d’un crémeux au miel et à la truffe blanche, je l’ai regardé longtemps émincer ses truffes c’était superbe à voir. Et à la dégustation, une tuerie ! Elle n’a pas non plus lésiné sur les lamelles de truffe blanche, une somptueuse façon de terminer ce repas avec un vin doux et sucré de l’Oregon.

Sans titre [12]

Sans titre

Après une bonne nuit de sommeil j’ai opté pour un p’tit tour dans la ville d’Eugène pour prendre l’air et découvrir les environs. Le parc qui donne sur les hauteurs d’Eugène, au dessus du Campus qui a vu naître la marque Nike est immense et nous donne une très belle vue sur la vallée.

Sans titre [13]

Ensuite retour à l’hôtel pour un brunch ou la truffe est encore à l’honneur. Pour commencer, un p’tit Bloody Mary : un cocktail ou le jus de tomate rencontre la Vodka et les épices. Garni de brochettes de pickles, de crevettes et de bacon ce cocktail est à boire et à manger 🙂

Sans titre [14]

Sans titre [15]

Je découvre le buffet, il y a énormément de charcuteries Italiennes, des spécialités à la truffe, des fromages, des sauces pour accompagner le tout et de petites tartelettes aux poireaux et à la truffe délicieuses. Cela manque un peu de verdure et de fruits mais tous les convives se régalent, la bonne conscience et ses 5 fruits et légumes par jour ce sera pour demain.

Sans titre [16]

Je me promène ensuite pendant une petite heure dans le marché qui vient de s’installer dans le hall de l’hôtel, ou nous trouvons toutes les spécialités de l’Oregon, aussi bien les vins, les bières, les produits à base de truffe mais également les charcuteries, sucreries et pains.

Sans titre [17]

Sans titre [18]

Sans titre [19]

Sans titre [20]

Les truffes se vendent comme des p’tits pains, tous les participants en profitent les prix ne sont pas excessifs en plus. Il y a plus de truffes blanches que noires car en janvier ce sont les premières que l’on peut trouver.

 Sans titre [21]

Sans titre

Sans titre

Moi j’en profites pour déguster des vins de l’Oregon, et revoir la famille Pfeiffer [4], Danuta et son mari Robin.

Sans titre [22]

Sans titre [23]

Sans titre [24]

Je profite aussi d’un moment sur le stand de Bee Local, le miel que j’avais découvert à l’hôtel Lucia [25] à Portland. J’ai également craqué pour les sels de l’Oregon de chez Jacobsen, ils sont grandioses, subtilement parfumés et originaux. J’ai ramené à la maison un lot de sels, je ne m’en lasse pas, et je les utilise au compte goutte car j’arrive bientôt à la fin de mes pots …

Sans titre [26]

Sans titre

Sans titre

Et puis après cette petite semaine, il était temps de reprendre le chemin vers Portland. J’ai eu une superbe vue depuis l’avion sur le Mont Hood, puis sur Crater Lake, un endroit qui me fait rêver en Oregon et que j’espère découvrir un jour. En tout cas un énorme merci à Travel Portland [27] & Travel Oregon [28] ainsi qu’Olivier pour ce fabuleux voyage !

Sans titre [29]

Et pour continuer à me mettre des paillettes dans les yeux, j’étais ravie de mon escale à Los Angeles, la ville est énorme vue du ciel ! Et l’aéroport est tellement immense, j’ai du changer de hall en passant par dehors et j’ai profité quelques minutes de la chaleur Californienne en plein hiver …

En tout cas ce séjour dans l’Oregon, je l’ai adoré. Fait pour moi sur mesure, il m’a permis de découvrir un Etat que je ne connaissais pas et qui a tout pour me plaire : un côté gourmand avec un attrait pour les produits frais, locaux et de saison, des restaurants fabuleux, des choses uniques et surprenantes comme les Food Carts à Portland, les Winery urbaines, des paysages à couper le souffle, des choses à voir et à découvrir.

J’ai déjà parlé de la destination à mon chéri, la (re) découverte de l’Oregon, groupé à un road trip entre Californie, Arizona et Utah pour y découvrir les Grands Parcs mythiques de l’Ouest Américain (Crater Lake, Yosemite, Grand Canyon, Zion, Monument Valley & Bryce Canyon) nous fait sacrément envie ! J’ai déjà regardé l’itinéraire … presque 4.000 km à parcourir en 3 semaines, à suivre !