- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Ma version de la poule au pot

poule1 [1]

Comme vous vous en doutez, j’adore cuisiner. Souvent on me demande d’ou vient mon inspiration, si je planifie mes repas avant de faire mes courses, si j’ai des idées arrêtées sur ce que j’ai envie de faire, des recettes que je souhaites impérativement tester ou si je me retrouve aussi prise au dépourvu devant mon frigo sans savoir quoi préparer pour le dîner. En fait, c’est un peu un mix de tout ça !

En fait, je fais mes courses en plusieurs fois : le mercredi matin mon chéri va récupérer nos courses basiques au drive. Produits d’épicerie sucrés et salés, laitages, produits de base qui sont souvent les même et qui peuvent servir pour 1001 recettes. Le mercredi soir nous récupérons ensuite notre panier de légumes à l’Amap, ainsi que des fruits et une volaille. Je complète le tout le week-end par un p’tit tour chez mon boucher, le poissonnier mais également le primeur car nous consommons pas mal de fruits et légumes frais au cours de la semaine. De temps à autre je complète le tout par un peu de Picard, un peu d’épicerie bio voir également un peu de traiteur Italien. Avec tout ça j’ai de quoi m’inspirer pour réaliser les recettes qui me plaisent !

Mais souvent, c’est en faisant mes courses que les idées arrivent. Le week-end dernier, j’ai vu que mon boucher avait préparé quelques poules désossées et farcies pour en faire de la poule au pot. Je n’ai jamais cuisiné cette recette, je me souviens juste d’en avoir dégusté une excellente version il y a très longtemps, dans les Landes dans un restaurant perdu au fond de la forêt avec une grande cheminée. J’ai cherché un peu comment la cuisiner, quels légumes ajouter dans mon bouillon, et voici ma recette qui nous a régalé. L’inspiration est venue toute seule :-).

poule2 poule3

Traditionnellement, la poulet au pot est accompagnée de riz blanc et de champignons ainsi que d’une sauce blanche, faite avec le bouillon de cuisson. Les sauces et moi ça fait deux, alors j’ai préféré accompagner mon plat d’un riz crémeux aux champignons, pour zapper la sauce. Le tout était parfait, un bon plat de saison pour nous réchauffer.

J’ai conservé le bouillon pour d’autres recettes, après l’avoir dégraissé, il était extra !

poule4 [2]

Ingrédients (5 à 6 personnes)
1 poule désossée et farcie (1 kg)
1 oignon
6 carottes
3 poireaux
2 navets longs
1 petite botte de navets ronds
1 céleri rave
3 tiges de céleri
1/2 citron
2 feuilles de laurier
2 branches de thym
Sel, poivre en grains

Riz aux champignons (5 à 6 personnes)
500 g de champignons de Paris
20 g de beurre
2 cuillères à soupe de crème
2 verres de riz

1. Rincer, sécher et citronner la poulet pour que la chair reste bien blanche. La déposer dans une cocotte.

2. Rincer les légumes. Peler les carottes et les navets, les conserver entiers. Conserver le blanc des poireaux, les couper en deux. Peler et couper en tranches épaisse le céleri. Conserver les tiges de céleri entières. Peler l’oignon.

3. Déposer tous les légumes dans la cocotte avec la poule. Ajouter le thym, le laurier. Saler (2 cuillères à café de gros sel), ajouter 4 à 5 grains de poivre.

4. Couvrir largement d’eau. J’ai utilisé ma cocotte minute et j’ai fait cuire ma poule au pot pendant 40 minutes. Si vous utilisez une cocotte classique, comptez 1 h 30 à 2 heures de cuisson.

5. Pendant la cuisson de la poulet, préparer le riz. Faire cuire le riz dans une casserole d’eau salée pendant 15 minutes.

6. Nettoyer les champignons, les couper en morceaux. Les faire revenir dans une poêle avec le beurre.

7. Mouiller avec deux louches de bouillon de cuisson de la poule. Ajouter le riz, la crème et mélanger.

8. Laisser le tout réduire pendant 5 minutes pour donner comme une texture de risotto. Saler et poivrer en fin de cuisson.

moutoncadet1 [3]

J’ai accompagné mon plat d’un Mouton Cadet [4] rouge 2012.

Je ne sais pas si vous connaissez ce vin, mais depuis 1930 Le Baron Philippe, propriétaire de Mouton Rothschild, a créé cette gamme de vins pour les mettre à la portée de tous, tout en utilisant le savoir faire acquis sur les Grands Crus. Ce Mouton Cadet Rouge est issu d’un assemblage de cépages Merlot (81%), Cabernet Sauvignon (14%) et Cabernet Franc (5%). Le Merlot apporte la rondeur et des arômes de fruits rouges bien mûrs. Le Cabernet Sauvignon apporte la structure tannique et des notes de petits fruits noirs. Le Cabernet Franc donne élégance et fraîcheur.

Côté budget on trouve ces bouteilles en Grandes Surfaces et chez les cavistes (en ligne ou en boutique), au prix de 9 / 12 euros selon les années. C’est un vin facile à associer aux plats. J’aime le servir avec toutes les spécialités du Sud-Ouest comme une belle entrecôte ou un magret grillé, un rôti accompagné d’une poêlée de cèpes frais (c’est la saison) ou un plat mijoté.

Vin offert