ViandeRecettes créoles

Rougail de saucisses comme à la Réunion (mais plus léger quand même)

Dimanche dernier nous avions à la maison notre “petit” groupe d’amis fidèles. Je dis petit hein, car tout le monde n’était pas là, et petit à petit les enfants prennent le dessus sur les grands et nous nous sommes retrouvés à 16 dans mon salon, 8 p’tits, 8 grands. Quand on est nombreux comme ça, mon chéri me dit à chaque fois qu’un gros apéro repas c’est chouette. Mais sincèrement ce n’est pas pour moi la solution, car c’est faire plein de préparations différentes, gérer les quantités, les goûts de tout le monde et ce n’est pas évident car je n’ai pas non plus 10 h pour tout préparer ! Alors que je trouve qu’un bon plat unique est quand même plus sympa à partager.

En cherchant des idées, j’ai eu envie de faire un rougail de saucisses. C’est ultra facile à préparer, c’est parfumé mais pas trop épicé (quand je le cuisine pour nous deux je force un peu plus sur le piment c’est sur) et ça cuit et se réchauffe sans surveillance. C’était pour moi la bonne idée en attendant les repas sur la terrasse ou la plancha nous aide bien à organiser en un rien de temps des repas pour grandes tablées. Les grandes tables de jardin aussi 🙂

Pour partager la recette avec vous, j’ai divisé les proportions par deux, n’hésitez pas à faire des multiplications si vous êtes plus nombreux. Par contre évitez de faire comme moi pour le riz qui accompagnait notre plat … je ne sais pas comment je me suis débrouillée, mais 1 kilo de riz pour 8 adultes c’est trop. Vraiment trop !

Côté recette, ma version n’a rien de traditionnel alors ne râlez pas. J’ai volontairement allégé le plat en matières grasses, je fais attention à ce que je mange en ce moment. Et je vous promet que cela donne au final un plat très savoureux !

rougail

Rougail de saucisses (8 personnes)
8 saucisses de Toulouse
2 oignons
2 boîtes moyennes de tomates entières en conserve
2 gousses d’ail
1 branche de thym
1 cuillère à café de gingembre râpé
1 cuillère à café de Paprika
1 cuillère à café de Curcuma
1 cuillère à café de mélange d’épices de la Réunion
1 bouquet de coriandre
Sel, poivre

  • Déposer les saucisses sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Les faire cuire pendant 20 minutes à 200° en les retournant à mi-cuisson et en les piquant pour faire partir un peu de gras.
  • Eponger les saucisses dans de l’essuie tout, les couper en quatre.
  • Peler et émincer l’ail et les oignons.
  • Dans une grande cocotte, verser les oignons, l’ail et les morceaux de saucisse. Faire revenir le tout à feu moyen sans ajouter de matière grasse, les saucisses en sont suffisamment riches. Mixer rapidement le contenu des boîtes de tomates, verser dans la cocotte.
  • Ajouter le thym et l’ensemble des épices. Saler, poivrer. Faire cuire le tout à feu doux pendant 1 heure, à couvert. Mélanger en cours de cuisson, rajouter un peu d’eau si la sauce est trop épaisse.
  • Ciseler la coriandre, l’ajouter dans la cocotte, mélanger, c’est prêt. Servir avec le riz, le rougail de tomates et du piment fort au vinaigre.

Rougail de tomates (8 personnes)
4 tomates rondes
2 oignons frais avec leur tige
1 citron vert
2 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
Pâte de piment au vinaigre

Sel, poivre

  • Rincer puis couper les tomates en deux, enlever les graines. Les couper en petits morceaux.
  • Déposer les tomates dans une passoire, saler, mélanger et laisser le jus s’écouler pendant quelques minutes.
  • Pendant ce temps, émincer les oignons frais, les mélanger avec les dés de tomates.
  • Assaisonner avec la sauce soja, l’huile et le jus de citron vert.
  • Rectifier l’assaisonnement en sel, poivre et ajouter un peu de piment. Mélanger, c’est prêt.

Riz parfumé (8 personnes)
500 g de riz basmati
1 morceau de gingembre
2 feuilles de citron vert séchées (Combava)

  • Faire chauffer une grande casserole d’eau.
  • Saler, ajouter le gingembre pelé mais conservé entier ainsi que les feuilles de Combava.
  • Faire cuire le riz le temps indiqué sur le paquet, égoutter puis servir avec le rougail de saucisses et le rougail de tomates.




Tags:

10 commentaires

  1. Les plats uniques et mijotés sont les meilleurs.
    Bonne journée !

  2. Il y a longtemps que je dois faire ce plat et tu m’en as donné envie
    Bonne journée

    latabledeclara.over-blog.com

  3. What kind of spices are in the reunion spice mix?

  4. Super idée! Ca me donne faim… 😉 Version light c’est encore mieux!

  5. Cette recette me donne envie de la tester ,je vais la faire demain .Bonne journée.

  6. Je n’ai encore jamais essayé les rougeails réunionnais.. ta recette donne bien envie d’essayer !

    xxx

    Irène
    http://www.cookinginjune.com

  7. Nous allons râler quand même ! Pas sur les matières grasses mais plutôt sur les epices ! On ne met jamais de curcuma dans un rougail saucisses … pas d’ail …. Pas d’oignon …
    Le rougail c’est saucisses, tomates, huile et piments !

    Quand on met du curcuma on appelle le plat cari saucisses…. La confusion est assez commune en métropole puisque tout le monde reprend la même fausse recette depuis plusieurs années.

    Pour la rougail tomates il faut du gingembre ou du combava. Et il n’y a pas de sauce soja…..

    @ chacun fait comme il veut non ? Comme ca je trouve que c’est bien plus savoureux et surtout à mon goût. Il n’y a pas de fausses recettes il y a plein de cuisinières, de cuisiniers, de goûts et d’envies et de touches perso. L’essentiel était de faire plaisir non ?

  8. Fait ce midi et tout le monde a aimé 🙂
    Seul bémol : il avait un goût de “trop peu” 😉
    Qu’est ce que le melange epices réunionais ??

    @ top ! Pour le mélange d’épices je l’avais acheté sur place il y a dedans du piment, des feuilles de quatre épices et surement plein d’autres choses

  9. Il y a longtemps que je dois faire ce plat et tu m’en as donné envie
    Bonne journée

    http://www.nappedetable.org/

  10. Ca a l’air super bon, le seul truc qui me dérange c’est que je cherchais une recette dans la section Océanie et que je suis tombée sur cette recette ahah. La Réunion est bien loin de l’Océanie !
    Et n’est pas non plus en Amérique d’ailleurs, mais je comprends le rapprochement entre cuisine antillaise et réunionnaise.
    Ne dites pas ça à un réunionnais par contre au risque de vous attirer les foudres (je n’en suis pas une, j’y vis juste actuellement) !!
    Blague à part, merci pour ce joli blog plein de recettes super, je vais m’empresser de reproduire celle ci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.