Des idées de découvertes et de balades autour de La Baule et Guérande

L’été dernier nous avons passé quelques jours de vacances autour de la Baule, en Loire Atlantique. Je vous avais déjà partagé notre découverte de la Vendée, sur la route avant d’arriver à la Baule, et les infos sur la superbe maison d’hôtes que nous avions choisi, la Villa Davcha.

Aujourd’hui je continue à vous parler de cette chouette destination vacances ou même de grands week-ends. Cela tombe bien les beaux jours vont bientôt arriver il faut penser à se programmer des fin de semaines sympa 🙂

Nous avons adoré cette destination pour quelques jours de vacances en famille. Nous sommes restés sur place trois jours, ce qui était parfait pour découvrir les environs. Voici une petite carte des endroits dont je vais vous parler pour vous les situer. Tout est réalisable en une à deux journées selon le temps dont vous disposez.

La Baule

Cette ville s’étend tout autour de la baie de Pouligen, et vit essentiellement du Tourisme (16.000 habitants l’hiver / 150.000 habitants l’été). La ville est assez prout-prout entre Casino, Palaces, Hôtels de luxe, villas immenses, boutiques de luxes et tout ce qui va avec.

C’est pour éviter tout ça que nous avions choisi un hébergement loin du centre ville, plus tranquille. Forcément, cela nous a éloigné de la baie, mais faire le lézards sur une plage toute la journée c’est pas trop notre truc.

Par contre, si nous avons choisi de loger sur La Baule c’était pour sa facilité d’accès aux autres lieux qui nous intéressaient.

Sémaphore du Piriac

Après une petite balade dans le charmant village du même nom, avec entre autre sa jolie église et ses maisons de pierre nous nous sommes dirigés vers le Sémaphore du Piriac, situé sur la pointe du Castelli.

 

 

Le Sémaphore est situé sur une zone militaire à laquelle nous n’avons pas accès mais il y a un petit sentier tout autour (sentier douanier) qui permet de profiter d’une jolie vue sur la pointe du Croisic, les îles d’Houat, Hoëdic et Belle Ile.

 

Nous avons ensuite profité de la marée basse pour nous promener sur la plage, et partir à la pêche à l’épuisette avec notre p’tit bonhomme qui était ravis de pouvoir chercher des crabes, des bigorneaux et des moules.

J’ai adoré cette plage, très sauvage, en plein vent, idéale pour se sentir loin de tout et en profiter à fond !

La Turballe

Nous avons ensuite repris la voiture, direction La Turballe pour y trouver une p’tite plage sur laquelle nous avons pu nous poser pour faire notre pique-nique entre deux sessions de pêche à l’épuisette !

Non loin de là nous avions trouvé sur la route de quoi faire nos emplettes pour notre déjeuner sur la plage. J’ai adoré cette plage, très sauvage, totalement différente de la grande plage de la baie de La Baule. Le sable est super fin, il n’y avait pas trop de rochers, c’était idéal. C’était juste en plein vent, mais nous avions prévu de quoi nous couvrir !

 

Pointe de Pen-Bron

Notre route (départementale 92) nous a mené ensuite à la Pointe de Pen-Bron, qui est une presque île longue de 1,2 km. Elle s’avance au sud en direction du port du Croisic et forme un détroit avec la pointe de la presqu’île du Croisic.

On peut s’y promener à pied au calme en ayant vue sur le Croisic et sur les Marais de Guérande.

L’eau de l’Atlantique pénètre dans les terres à cet endroit pour alimenter les marais salants de Guérande situé non loin de là.

Marais salant de Guérande

Nous nous sommes promenés ensuite dans le marais salant de Guérande pour expliquer à notre p’tit bonhomme comment on récupère le sel. C’est assez facile de se garer et de prendre le temps d’observer le marais et de voir les oiseaux qui le peuplent.

Il est possible de se rendre à la Coopérative du Sel de Guérande, Terre de Sel , pour profiter de visites découverte commentées et accompagnées, mais sincèrement en plein mois d’août après une matinée au top tous seuls sur la plage à chercher des crabes nous n’avions pas envie de nous mêler au flot énorme de touriste présent dans le secteur.

Sur place vous pouvez également acheter du sel sous toutes ses formes.

Cité Médiévale de Guérande

Comme nous étions tout proche de Guérande, nous avons fait une halte pour visiter cette Citée Médiévale qui au même titre que Carcassonne est protégée par des remparts, conservés dans leur intégralité, avec 10 tours et 4 portes imposantes.

D’avril à novembre, il est possible de visiter les remparts de la cité qui sont ouverts au public, on fait la visite par le chemin de ronde, qui va de la tour Saint-Jean à la tour Sainte-Anne et qui permet également de passer au deuxième étage de la porte d’entrée principale de la ville, la porte Saint-Michel.

Pour rendre la visite agréable aux enfants, on a du répondre à des énigmes sur un petit livret remis à l’entrée, notre p’tit bonhomme a adoré se plonger dans l’époque des chevaliers. C’est ouvert aux visites de 10 h à 12 h 30 puis de 14 h 30 à 19 h 00 et c’est fermé le lundi matin. Côté tarifs, il faut compter 4 euros pour les adultes, 2 euros pour les jeunes de 6 à 17 ans et c’est gratuit pour les moins de 6 ans.

Audreycuisine

3 Commentaires

  1. Avatar
    Sand mars 22, 2017

    Je ne raconterai pas mon histoire personnelle mais merci de m’avoir fait revivre des souvenirs inoubliaux.

    @ de rien 🙂

  2. Avatar
    wlosek avril 19, 2017

    moi aussi merci j ai perdu mon mari et plein s de beaux souvenirs me sont revenus
    a Guérande si joli la cote bretonne si belle et si changeante encore merci

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.