Comment bien cuisiner les pâtes ? 

Cette question a l’air toute bête mais je me suis rendue compte lors de mon séjour en Italie pour le Pasta World Championship organisé par Barilla que j’avais de grosses lacunes sur la façon de bien cuisiner les pâtes au quotidien. Heureusement pendant trois jours j’ai pu découvrir tous les secrets des chefs pour proposer des plats de pâtes très savoureux et je partage aujourd’hui toutes les astuces et conseils que j’ai retenu.

La forme de pâtes

Les formes de pâtes ne sont pas là juste pour faire joli dans l’assiette. Selon leur forme elles seront plus ou moins adapté à une recette, une sauce et le résultat gustatif ne sera pas le même.

Voici ce qu’il faut retenir :

  • Les pâtes creuses (macaronis courts, escargots) -> elles sont à réserver aux plats en sauce car la sauce va se mettre partout autour des pâtes et vont l’emprisonner pour sublimer le plat.
  • Les pâtes coupées (macaronis, penne) -> elles sont parfaites pour accompagner toutes les sauces, aussi bien les épaisses que les légères et sont parfaites pour les gratins et les salades.
  • Les pâtes longues creuses (bucatini) ou les pâtes longues et larges (tagliatelles, fettuccine ou papardelles) -> idéales pour une sauce épaisse comme la sauce carbonara, et les sauces copieuses et épaisses à la crème, au fromage ou aux champignons.
  • Les pâtes fines et longues (capellinis) -> idéales pour les sauces légères comme la sauce tomate, le pesto ou juste un filet d’huile d’olive.




Une grande casserole

Il faut une grande casserole pour cuire les pâtes car elles ont besoin de beaucoup d’eau pour cuire : il faut compter 1 litre d’eau pour 100 grammes de pâtes. Plus elles pourront bouger dans l’eau, plus la cuisson sera homogène. Quand nous sommes nombreux et que je dois cuire des pâtes, j’utilise la cuve de ma cocotte minute, c’est bien pratique. Attention également à avoir une assez grande passoire, c’est plus simple !

Sinon il existe du matériel spécifique, comme ce cuiseur à pâtes de chez Lagostina qui me fait rêver : il est équipé d’une passoire intégrée, quand les pâtes sont cuites on a juste à soulever la passoire du cuiseur c’est plus simple que de devoir égoutter les pâtes dans une passoire.

Par contre, ne mettez jamais un couvercle pour la cuisson des pâtes, elles se cuisent à découvert.

Du sel

Il faut compter 10 grammes de sel pour 100 g de pâtes et donc 1 litre d’eau si vous avez bien lu mon conseil précédent. Pour le sel, le mieux est d’utiliser du gros sel, adapté à la cuisson. Cette quantité va permettre de bien assaisonner les pâtes pour qu’elles ne soient pas fades.

Il faut l’ajouter quand l’eau bout, juste avant d’y plonger les pâtes car le sel retarde l’ébullition de l’eau.

 

Proportions

On compte en général 100 g de pâtes sèches par personne, mais si la sauce est épaisse, pleine de viande ou de légumes on peut diminuer à 80 g par personne.





Temps de cuisson

Les pâtes se cuisent au dernier moment, il ne faut pas les faire attendre, réchauffées elles seront moins bonnes. S’il vous en reste l’idéal est de les intégrer à un gratin, sinon elles vont perdre leur saveur et leur texture, surtout si vous devez les faire réchauffer au four à micro-ondes.

Pour donner le meilleur d’elles mêmes, les pâtes doivent être servies al-dente. Les temps de cuisson sont toujours indiqué sur les paquets, c’est à eux qu’il faut se fier, il est fiable : quand l’eau bout, on verse les pâtes, on mélange et c’est de là que l’on compte le temps de cuisson. Il peut être différent sur une même forme de pâte selon sa marque, alors si vous rangez vos pâtes dans des bocaux pensez à ne pas mélanger les marques entre elles et à indiquer clairement sur votre boîte le temps de cuisson.

N’oubliez pas de maintenir l’ébullition pendant la cuisson des pâtes, et de mélanger de temps en temps pour que la cuisson soit la plus homogène possible.

Pâtes & sauces

Jusqu’à présent, quand je préparais des pâtes accompagnées d’une sauce, je faisais cuire mes pâtes, je les versais dans un saladier et je les accompagnais de la sauce servie dans un autre plat, ou au mieux répartie au centre du saladier sur les pâtes. Et bien j’avais tout faux. Pour que les pâtes et la sauce se lient à la perfection, il faut quand les pâtes sont cuites les verser dans la sauce (dans une sauteuse), ajouter un peu d’eau de cuisson des pâtes qui va permettre de lier les deux préparations ensemble, poursuivre la cuisson une minute et servir.

Cela fonctionne à merveille pour les pâtes au pesto, à la tomate ou à la carbonara.

A ne pas faire

Il ne faut jamais rincer les pâtes après cuisson. Elles perdraient leur amidon qui leur donne leur saveur et qui permet de les lier avec les sauces qui les accompagnent, même si c’est un simple filet d’huile d’olive. Pour les pâtes qui sont destinées aux salades vous pouvez les rincer mais il faut impérativement ajouter de l’huile après, les mélanger et les faire refroidir en une seule couche pour éviter qu’elles ne collent entre elles.

J’espère que ces petits conseils vous seront bien utiles ! En tout cas moi je les applique à la lettre et je suis ravie d’avoir dans mon assiette des pâtes bien plus savoureuses. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à suivre la page facebook Barilla pour découvrir régulièrement d’autres astuces et recettes pour bien cuisiner les pâtes.

Collaboration sponsorisé




Audreycuisine

2 Commentaires

  1. Avatar
    Chrystèle novembre 10, 2017

    Merci beaucoup pour vos super conseils ☺ !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*