- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

En savoir plus sur les graines de Lin

Les super-aliments ont toujours la côte pour nous permettre de booster notre santé au quotidien. D’ailleurs connaissez-vous les graines de lin ? On entend souvent qu’il faut en consommer, alors aujourd’hui j’ai eu envie d’aller plus loin pour vous expliquer leur utilité dans notre alimentation.

Riches en omega 3

Pour être en bonne santé, nous avons besoin de consommer des matières grasses, des lipides. Ils nous fournissent de l’énergie, synthétisent les hormones et permettent l’absorption de certaines vitamines appelées vitamines liposolubles.  Ces lipides sont classés selon leur composition chimique et nous apportent donc des éléments différents selon leur composition.

Les acides gras saturés sont pour faire simple les graisses d’origine animales comme le beurre, la crème, le gras du porc et du boeuf, mais également végétales avec la noix de coco. Elles sont importantes pour la constitution de nos cellules, mais une surconsommation augmente le taux de cholestérol.

Les acides gras insaturés sont eux d’origine végétales. On retrouve ici les oméga 3, 6 et 9 qui sont des acides gras dit essentiels car ils doivent être apportés par notre alimentation. Les oméga 9 (huile d’olive, noix, avocat, amandes, …) auraient la faculté de prévenir le dépôt du cholestérol sur les parois des artères en maintenant le taux du bon cholestérol et de faire diminuer celui du mauvais. Les oméga 3 (lin, colza, poissons gras) ont des propriétés bénéfiques pour diminuer les risques de thrombose, pour la régulation de la sérotonine, et le soulagement des maladies inflammatoires chroniques et les oméga 6 (produits laitiers, beurre, viande, huile de pépin de raisin, de tournesol et de maïs) réduiraient les risques des maladies cardiovasculaires et contribueraient à faire baisser le taux de cholestérol.

Mais là ou les choses se compliquent c’est qu’il faut un bon rapport oméga 3 / oméga 6 car ces derniers ont une place trop importante dans notre alimentation et nous devons veiller à rajouter des oméga 3. Et la bonne nouvelle c’est que les graines de lin sont riches en omega 3. Il suffit d’en consommer une cuillère par jour pour équilibrer nos apports.

Riches en fibres

Vous saviez qu’il existe deux types de fibres ? En effet les aliments peuvent nous apporter des fibres solubles ou des fibres insolubles, les deux ne jouent pas le même rôle dans notre organisme.

Les fibres insolubles sont issues des légumes verts, de l’enveloppe des fruits, des céréales complètes. Elles ne sont pas digérées, et gonflent dans notre corps et permettent d’accélérer le transit. Elles permettent également de capter les graisses et permettent de faire baisser le taux de cholestérol tout en améliorant la satiété.

Les fibres solubles sont solubles dans l’eau. Elles regroupent les pectines, les gommes et les mucilages. Lorsqu’elles entrent en contact avec les liquides, elles deviennent visqueuses et facilitent le glissement des résidus. De ce fait, elles diminuent l’absorption des graisses, du mauvais cholestérol sanguin et des triglycérides et permettent de prévenir les maladies cardiovasculaires. Elles sont également plus douces pour l’intestin et ralentissent la digestion en prolongeant la sensation de satiété. Pour améliorer leur efficacité il faut penser à boire suffisamment.

Les graines de lin sont donc solubles, et donc nous apportent tous les bienfaits de ces fibres là, c’est pour cela qu’on dit qu’elles sont intéressantes à consommer en période de régimes ou quand on a des soucis de transit.

Comment les consommer ?

Si vous pensez vous faire du bien en ajoutant des graines de lin entières dans vos assiettes, dans vos pains ou en les saupoudrant sur une salade ou un yaourt vous ne pourrez pas bénéficier de leurs apports. L’enveloppe rigide qui les entoure n’est pas digérée par notre organisme, nous les évacuons donc intactes sans profiter de leurs bienfaits. C’est bête, non ?

Pour profiter des bienfaits des graines de lin, il est impératif de les broyer, de les moudre ou de les écraser… On évite également de les faire cuire, les oméga 3 sont détruits par la chaleur. Les graines de lin s’oxydent également très vite, quand elles sont moulues elles perdent très vite leurs propriétés.

Moulin à graines de lin Isen

Maintenant que je vous ai tout expliqué, vous savez qu’il faut moudre les graines de lin au dernier moment avant de les consommer. Pour nous faciliter la vie, Peugeot [1]a conçu son premier moulin à graines de lin, un moulin sur-mesure, pour une consommation immédiate des graines de lin.

Je suis fan depuis plusieurs années des moulins à sel et poivre Peugeot Saveurs, les miens ont une douzaine d’années et fonctionnent à merveille, et je teste depuis plusieurs semaines le moulin Isen à graines de lin.

Avant tout, je le trouve très beau, son corps cylindrique est façonné dans du bois de hêtre issu des forêts de Franche Comté. Il est également très pratique à remplir et à utiliser pour ne moudre que la quantité de graines dont on a besoin. Son mécanisme a été spécialement étudié pour s’adapter à la consistance et la dureté de la graine de lin. Il est garanti à vie et facile à nettoyer.

Je le laisse sur le plan de travail de ma cuisine, facilement accessible et je m’en sert au quotidien que ce soit sur mon yaourt au p’tit déjeuner, ou bien sur une assiette de crudités, des légumes cuits ou une soupe. J’adore le p’tit goût de noisette des graines de lin moulues et le côté ludique et pratique du moulin. Toute ma p’tite famille l’a adopté, mon fils à un peu de mal à moudre les graines mais il a compris que c’était bon pour sa santé.

Côté tarif, il est en vente au prix conseillé de 65 euros. C’est cher mais c’est vraiment le seul moulin réellement adapté aux graines de lin, et qui permet de ne moudre que la quantité souhaitée (ce que l’on ne peut pas faire avec un moulin à café). C’est un très bel objet, il est vendu actuellement sur Amazon [2], juste ici [2].

Produit offert