Etats-Unis

Mono Lake sur la route de Yosemite – Road-Trip USA [Californie]

Sur mon dernier article consacré à notre Road-Trip dans l’Ouest Américain, je vous parlais de la Sierra-Nevada et de notre arrivée sur Mammoth Lake. Notre prochaine étape étant le Parc de Yosemite, nous continuons notre route, mais malheureusement nous devons faire des choix et zapper Bodie, une ville fantôme plus au nord mais qui nous éloigne de notre entrée dans le Parc National de Yosemite.

On a bien pesé le pour et le contre, et nous souhaitons privilégier des randonnées en pleine nature dans Yosemite, alors nous ne faisons sur la route qu’une pause à Mono Lake, qui est sur notre route. Voici d’ailleurs notre itinéraire du jour :

Comment s’organiser ?

De Mammoth Lakes à notre arrivée le soir au sud de Yosemite, à Oakhurst, nous avons 4 h 30 de route pour 230 km, uniquement de la route de montagne, sans les pauses, les randonnées. On appréhende un peu, surtout que Yosemite est réputé pour être un peu saturé avec des bouchons.

Notre chemin passe par la Tioga Road, une route de montagne qui est fermée l’hiver, à cause de la neige. Elle n’ouvre au printemps, à une date qui change tous les ans en fonction de la fonte des neiges, il n’est donc pas possible de se faire un itinéraire sur google maps tant qu’elle est fermée. L’été dernier elle n’a ouvert que le 29 juin pour refermer le 14 novembre, il faut donc se tenir au courant avant d’organiser son road-trip, cette route est quand même super pratique car elle évite de contourner Yosemite.

Cependant, l‘avantage que nous avons lors de notre séjour c’est que nous passons par ce parc en semaine, donc les Californiens qui arrivent en masse le week-end ne sont pas (trop) là, c’est déjà un bon point ! 

Nous partons donc assez tôt de Mammoth Lake, sur une route de montagne au milieu des arbres pour nous rendre à Mono Lake, situé à 35 minutes de route vers le Nord. Les paysages changent, nous sommes dans le désert de la Sierra Nevada, à l’Est de Yosemite, l’arrivée sur le lac se fait dans le brouillard, c’est magique !

Ce lac a la particularité d’être rempli d’eau salée, et il est situé tout proche des montagnes, il est très important pour la biodiversité locale, c’est un lieu d’habitat et de reproduction pour de nombreuses espèces d’oiseaux qui y trouvent de quoi se nourrir (mouches et petites crevettes).

Il n’y a pas de poissons dans le lac, l’eau y est trop salée (78 grammes par litre d’eau, alors que les océans ne contiennent qu’en moyenne que 31 grammes de sel par litre d’eau). Il est possible de s’y baigner, on flotte ! Pensez à porter de l’eau pour vous rincer par contre, nous n’avons pas osé (les algues c’est pas notre truc …).

Par contre, on rencontre des formations originales qui donnent tout leur caractère au lac : des tufs, également appelés Tufa, qui sont des formations calcaire aux formes originales. Pour découvrir l’endroit, un naturaliste fait des sorties guidées l’été 3 fois par jour pendant une heure (10 h 00, 13 h 00 et 18 h 00) pour découvrir l’écosystème de Mono Lake.

La visite est gratuite, l’accès à la zone South Tufa est payante par contre, mais vous pouvez y accéder avec la carte America The Beautiful, sinon il faudra payer des droits d’accès (3 $ par adulte).

Comment accéder à Mono Lake ?

En venant de Mammoth Lake, prendre la route 395. Tourner sur la droite sur la route 120 jusqu’à South Tufa. Vous pouvez également vous arrêter juste avant à Panum Crater, pour y voir des volcans.

Quel temps y consacrer ?

Mono Lake est superbe, mais le but de la journée c’est Yosemite. Alors un p’tit tour d’une heure est largement suffisent avant de prendre la Tioga Road direction Yosemite.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *