La Sierra Nevada [Californie, USA]

Quand on arrive de Las Vegas ou de Death-Valley pour rejoindre la Californie, on se retrouve tout proche de la plus grande chaîne de montagnes de Californie, définissant les limites orientales de l’État, la Sierra Nevada. Elle s’étire sur 700 kilomètres, avec entre autre du Nord au Sud le Lac Tahoe, Le Parc National de Yosemite, Mammoth Lakes et les parcs nationaux de Sequoia et de Kings Canyon.

La Sierra Nevada a un climat montagnard. Les hauts sommets (le mont Whitney culmine à 4.421 mètres, c’est le sommet le plus haut des USA) bloquent les précipitations de l’Ouest et assèchent la zone occidentale de la Sierra Nevada, donc d’ou nous venons de Death-Valley.

  

En gros pour faire simple, nous sommes partis de Death Valley avec plus de 35° à 7 h 00 du matin pour nous retrouver à Mammoth Lake en début d’après midi en short les pieds dans la neige. Oui oui, tout ça en Californie au mois d’août.

Voici notre itinéraire du jour :

Comment s’organiser ?

Pour résumer, nous avons une journée pour parcourir un peu plus de 300 kilomètres entre Death Valley et Mammoth Lake. Nous avons prévu sur notre route plusieurs pauses pour découvrir :

  • Death Valley : la zone située au dessus de Furnace Creek
  • Lone Pine : plus précisement la zone des Alabama Hills, une formation rocheuse située sur le versant est de la Sierra Nevada et ayant servi de lieux de tournages à de nombreux westerns.
  • Le site géologique de Hot Creek : une zone avec des sources, geysers et fumerolles.  Dans ce même secteur, absent des guides touristiques, il y a quelques piscines naturelles, des Hot Spot, un peu comme en Islande. Nous avions adoré les découvrir dans ce pays, nous sommes partis à leur recherche aux USA (et vive Google Map pour les situer !!)
  • Mammoth Lakes : découverte de cette station de montagne, ses lacs et Devils Postpile et ses colonnes de Basalt

Death Valley

Nous avons pas trop passé de temps dans le Parc, la route est longue, nous avons beaucoup de choses à faire / a voir sur la journée, donc on découvre principalement de la voiture, en s’arrêtant de temps à autre pour nous émerveiller des lieux.

   

On a pu observer qu’il y a de la vie dans Death-Valley, que ce soit le Coyote qui a émerveillé p’tit bonhomme, ou l’énorme rapace qui volait au dessus de nous, mais également les cactus aux formes bizarres.

Lone Pine

Nous quittons la Vallée de la Mort pour nous retrouver à Lone Pine sur la route 395. Aucun intérêt de s’arrêter sur cette route qui borde sur a peine quelques kilomètres l’autoroute 395, si ce n’est pour faire 3 courses, boire un café ou faire le plein d’essence.

Par contre, la vue sur la gauche sur la chaine des montagnes est superbe, on aperçoit le mont Whitney, le plus haut sommet des États-Unis.

Alabama Hills

Pour accéder à Alabama Hills c’est très simple. Quand on vient de Death Valley, on prend la Highway 395 jusqu’à Lone Pine. Sur Main Street, il faut tourner  à gauche sur Whitney Portal Road pour rejoindre les collines.

Ce parc naturel d’environ 120 km2 est géré par le Bureau of Land Management. Voici le plan qu’on peut trouver au Visitor Center pour découvrir le Parc :

Vous pouvez faire Picture Rock Circle, une boucle qui permet de découvrir les nombreux rochers qui ont tous un nom et essayer de retrouver les formes de chacun, ou bien après Elephant Rock tourner à droite pour vous rendre sur Movie Road pour découvrir le lieux de tournage de nombreux westerns (La Conquête de l’Ouest, La Ville Abandonnée, Maverick, Tremors, La Charge de la Brigade Légère

Ce n’est pas un parc national ni un parc d’état, et l’accès aux Alabama Hills est gratuit, vous pouvez y circuler en voiture même si la majorité des pistes ne sont pas goudronnées (nous étions ravis d’avoir notre 4×4). Si vous partez vous promener, attention à la chaleur, écrasante, prenez de quoi vous protéger du soleil et de l’eau.

Si vous continuez sur Movie Road pendant a peut prêt 2,5 km vous pouvez également trouver un parking pour faire un trail vers des arches naturelles, une boucle qui se fait en 30 minutes, par contre ce n’est pas vraiment bien indiqué, on a pas trouvé !




Bishop

Aucun intérêt de s’arrêter dans cette ville, si ce n’est comme pour Lone Pine pour faire trois courses et le plein. C’est ce que nous avons fait ici, il y avait un grand supermarché au bord de la route (Vons) avec un gros rayon traiteur, fruits & légumes.

J’en ai profité pour faire quelques achats de trucs originaux à ramener des USA, dont les sachets de poudre pour thés glacés ou eaux parfumées que j’adore à verser dans une bouteille d’eau glacée.

Crowley Lake

Sur la droite en bordure de l’autoroute 395, on aperçoit un lac, artificiel, créé en 1941 par la construction du barrage de Long Valley. Il alimente la ville de Los Angeles en eau potable.

Ce lac est connu pour la pêche à la truite. Il a a en allant vers l’Est d’étranges formations en colonnes dues à l’érosion et au fait qu’on est sur une zone volcanique, dans la Caldeira de Long Valley.

Whitmore

Nous venons de le voir juste au dessus, nous sommes en pleine zone volcanique, et on retrouve dans la Caldeira de Long Valley est phénomènes géologiques. Il y a dans le coin une faille géothermique qui donne des sources chaudes, dont certaines se mélangent à des ruisseaux d’eau froide. A certains endroits relativement secrets ont été créés des Hotspot, des sortes de jacuzzi naturels alimentés par les sources chaudes.

Pour y accéder c’est assez facile mais pas du tout indiqué (normal les locaux gardent l’info pour eux), la route n’est pas toujours goudronnée. Depuis l’autoroute 395, il faut tourner avant l’aéroport (minuscule) vers Benton Crossing Road ou juste après l’aéroport sur Hotcreek Hatchery Road.

L’idéal est d’utiliser Google Maps car les HotSpot sont indiqués sur la carte, ça aide à les trouver en pleine nature. Ils sont au raz du sol, il est très facile de passer à côté sans les voir !

On a adoré cet endroit, sauvage, nous étions seuls dans le secteur, idéal pour une pause déjeuner en pleine nature. Par contre attention quand vous trouvez un hot-point. L’eau peut y être chaude, très chaude, selon l’activité géothermique. Si vous trouvez des consignes de ne pas vous baigner dans certaines sources, respectez les consignes et surtout sondez l’eau avant d’y plonger, ce n’est pas une piscine, encore moins un jaccuzi avec une température contrôlée.

Si vous ne voulez pas prendre de risques, optez pour la Whitmore Pool and Rock Tub, située au bout d’une route non pavée sans indication, qui est une piscine naturellement chauffée et proposant six couloirs de nage.

Hot Creek

Nous avons continué la route direction Hot Creek. Cette zone géothermique comporte des bassins d’eau chaude, des fuméroles et de petits geysers. L’accès au site est sécurisé pour éviter les accidents, et la baignade y est interdite.

Cela n’a malheureusement pas empêché une douzaine de personnes de perdre la vie dans le secteur par imprudences (les grillages ont été forcés autour de la rivière).

Sinon, le site est superbe, cela nous a rappelé un peu l’Islande mais également un peu le parc de Yellowstone, autre zone géothermique des USA.

Mammoth Lakes

Nous arrivons enfin dans Mammoth Lake, station de montagne entourée des plus hauts sommets de l’Ouest américain. En hiver, la station est prisée de tous les Californiens pour le Ski, mais en été, une fois la neige fondue, ce sont les activités de pèche, de randonnée et de vélo de montagne qui ont du succès.

La journée étant bien avencée, nous avons pas pris le temps de prendre le téléphérique de Mammoth Mountain pour voir à 3 369 mètres d’altitude une vue à couper le souffle sur les pics environnants.

Une autre chose à faire dans le coin, c’est de prendre une navette pour une randonnée vers Devils Postpile. La zone est interdite aux voitures, il faut prendre la navette pour aller faire une randonnée de 8 km (A/R) pour voir de belles colonnes de basalte et si on a le temps poursuivre encore 4 km plus loin pour voir les chutes Rainbow Falls. Il était déjà 16 h 00, nous nous sommes contenté de les voir de loin aux jumelles. Il faudra revenir !

On en a profité pour se promener autour de différents lacs, de voir la jolie vue sur Twin Falls Overlook, et profiter de Horseshoe Lake.

Ou loger à Mammoth Lake ?

Nous avions opté pour le Westin Monache Resort Mammoth pour notre séjour. J’avais un super souvenir d’un hôtel de cette chaîne à Annapolis dans le Maryland, et celui-ci était parfait. Un très bel hôtel, la chambre très grande avec une vue sur les montagnes, une cheminée, un coin cuisine et une grande salle de bain pleine de produits futiles et agréables (spray sommeil aux huiles essentielles à vaporiser sur l’oreiller !).

 

Il y avait une p’tite banquette devant la fenêtre, notre p’tit bonhomme a adoré cette place pour guetter les animaux dans la forêt.

 

L’hôtel avait également une superbe piscine avec des jacuzzis, très agréable.

 

Le p’tit déjeuner était très sympa, bien que le service un peu long car les prestations étaient à la carte, ce n’était pas un buffet.

Ou dîner à Mammoth Lake ?

La meilleur adresse sur Mammoth Lake (un peu huppée quand même) pour le meilleur rapport qualité prix c’est Burger, un restaurant de Burgers (mais qui propose également des salades et des viandes).

 

Les burgers étaient top, juteux et copieux, les frites très bonnes également et p’tit bonhomme a adoré son Grilled Cheese, sa nouvelle passion les croque-monsieur au fromage. Nous n’avons pas pris de desserts, nous n’avions même pas réussi à finir nos assiettes !

Par contre il faut prévoir un peu d’attente dans la salle avant d’être placés à table, dans une grande salle style cantine très bruyante. Pensez à venir tôt !

Sinon faites un p’tit tour dans le village, très sympa avec ses nombreuses terrasses. Prochaine étape, on part vers Yosemite !

 




Audreycuisine

1 Commentaire

  1. Avatar
    Angèle avril 07, 2018

    Salut Audrey,
    J’adore lire le recit de tout votre périple, si détaillé qu’on a l’impression d’y être… une vraie mine d’info et de bons plans !! Merci
    Angèle

    @ merci Angèle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.