Restaurant le Café Japonais, Bordeaux

Samedi nous avions prévu avec mon p’tit bonhomme une p’tite matinée Bordelaise pour faire un peu de shopping avant les vacances. Pour le déjeuner nous avions la même envie, un restaurant Japonais.

Je n’avais pas envie d’être possiblement déçue d’une nouvelle adresse, alors nous sommes allés au Café Japonais, situé à deux pas de la rue Sainte-Catherine et de la Place Camille Julian. Ce restaurant je le connais depuis bien longtemps, ils font de délicieux sushis mais également des bentos, ces petits plateaux japonais avec plusieurs préparations pour le déjeuner comme du riz, des salades et des brochettes de poulet ou du saumon par exemple.

Mon p’tit bonhomme n’a pas voulu du menu enfant, qui avait l’air bien sympa avec du riz, des brochettes de poulet, 4 makis, un sirop à l’eau et une boule de glace (proposé à 12 euros) car il a préféré prendre une assiette de sashimi de saumon avec un bol de riz chaud (8,5 euros). C’était très copieux et parfait pour lui, avec 6 beaux morceaux de saumon, du concombre et un peu de salade d’algues.

Je me suis régalée d’un très bon chirashi au thon et au saumon, avec un riz cuit parfaitement et aérien, des morceaux de poissons très savoureux, le tout accompagné de gingembre, d’algues, d’herbes fraiches et de nori émincés. J’ai fais rajouter de l’avocat (2 euros en supplément) et mon chirashi était à 15,5 euros.

J’espère que vous retiendrez cette jolie adresse sur Bordeaux, car il n’y a pas que les nouveaux restaurants à découvrir, il y a aussi les plus anciens, qui restent comme ici des incontournables sur Bordeaux

Le Café Japonais
22 rue Saint Simeon
33000 Bordeaux




Audreycuisine

0 Commentaires

Pas de commentaires!

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant mais vous pouvez être le premier à en soumettre un ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.