Italie

Entre Scopello & Erice, l’Ouest de la Sicile

Une petite semaine pour découvrir la Sicile c’est court, surtout avec un rythme de vacances très cool. Alors après avoir découvert quelques merveilles du Sud-Ouest, je vous emmène sur le Nord-Ouest de l’Ile. En une à deux journées c’est totalement réalisable côté découvertes !

Voici les points d’intérêts sur la carte :

Castellammare del Golfo

Cette petite ville au bord de la mer est très agréable pour une petite ballade sur son port. Il y a de nombreux bateaux de pèches, des restaurants et des plages assez grandes. Il ne faut pas manquer la vue depuis en haut, très sympa pour avoir un aperçu de la côte.

Scopello

A 80 km à l’Ouest de Palerme se trouve la réserve naturelle de Zingaro, un endroit protégé et apprécié des plongeur. Un peu avant sur la route, nous avons fait une pause à Tonnara di Scopello, une crique réputée pour sa beauté et stop à plongée.

Déjà la vue depuis la route qui surplombe la crique est très sympa. On se gare au parking, payant, avant d’accéder à la crique, payante aussi. Les Siciliens n’ont pas oubliés de tirer quelques profits de touristes !

La Tonnara est un ancien port de pèche au thon, avec de beaux rochers dans la mer. C’est magnifique ! Les couleurs, les constructions qui se fondent dans le décors, la crique, les rochers, l’eau on adore. Malheureusement, nous ne sommes pas les seuls et c’est ultra peuplé dans le coin …

Sous une grande toile un alignement de chaises longues m’interpelle, oui ici les gens aiment bien être les uns à côté des autres. Nous partons sur les rochers poser nos affaires et sortir nos masques de plongée Décathlon le super investissement des vacances.

Et là sous nos pieds, c’est magique. Des rochers, des poissons, de toutes les couleurs et de toutes les tailles. On en profite pendant plus d’une heure et c’est vraiment superbe !

Bon p’tit bonhomme nous a quand même fait une p’tite crise de panique quand il s’est rendue compte qu’il avait d’énormes crabes là sous ses pieds et qu’avec le masque et son effet loupe c’était un peu trop pour lui…

Ou manger ? Nettuno, Scopello

Après une matinée dans l’eau il est temps de trouver un endroit pour le déjeuner, alors sur les hauteurs de Scopello nous nous sommes arrêtés sur une jolie place dans ce restaurant. La terrasse est abritée, le soleil tape fort en plein été en Sicile !

Une carte variée avec des salades, des pâtes, des fruits de mer c’est tout ce qui nous faut. Mon chéri s’est régalé de sa copieuse salade burrata, tomates & roquette et moi d’une savoureuse salade de poulpe aux tomates et pommes de terres.

On a testé également l’assiette de la mer pour découvrir les spécialités locales comme les petites crevettes frites et les sardines farcies à l’orange. J’ai adoré également le tartare de gambas rouges et le poisson cru mariné.

Nous avons ensuite fait un petit tour du village, très sympa avant de reprendre la route.

Nous avons un peu continué vers la réserve, il y avait beaucoup trop de monde nous sommes partis direction Erice, un village médiéval perché.

Erice

Après une jolie route de montagne qui nous offre une vue magnifique sur la côte nous arrivons à Erice. C’est l’un des plus beaux villages de Sicile, perché à plus de 750 mètres de haut et surplombant Trapani et les îles Egades.

 

 

Erice avec ses ruelles pavés et se bâtiments historiques est une visite à ne pas rater. J’ai adoré me promener à pied dans les ruelles pavées, découvrir les maisons, les parcs et le château. Ce village semble être hors du temps, c’était une ballade bien sympa !

Au détour d’une rue j’ai trouvé une pâtisserie artisanale très sympa. On a acheté un p’tit assortiment histoire d’avoir des gourmandises pour le goûter.

J’adore la texture des sablés, la pâte est légère, très friable et pas trop beurrée. Les sablés au citron ou au cédrat était extra ! J’ai bien aimé ceux à l’amande également et le cannoli à la ricotta et pépites de chocolat était top, les Siciliens aiment les pâtisseries !!

En bas d’Erice nous avons une vue sur la ville de Trapani et ses marais salants. Ce sera notre prochaine étape, mais après un tour en voiture en ville nous décidons de ne pas nous attarder, la ville n’a pas vraiment de charme, c’est un port industriel.

Nous faisons un petit tour dans les marais salants histoire de voir les moulins. Le temps change, l’orage se lève, les lumières sont superbes.

Nous nous arrêtons au musée du sel avant de reprendre la route vers Sciacca, en passant par les vignes de Marsala, qui servent a élaborer ce vin sucré apprécié en apéritif.

J’ai bien aimé la Crema mandorla, un vin de Marsala aromatisé à l’amande. Il se sert sur des glaçons mais il est parfait également pour parfumer les tiramisu. J’en ai trouvé à l’aéroport je suis ravie de ma p’tite découverte !

Prochaine destination en Sicile, je vous emmène à Palerme, dès mercredi prochain !



Tags:

4 commentaires

  1. La Sicile est très présente dans un pesto de Trapani !
    Belles photos.

  2. Magnifiques photo et article intéressant comme toujours!! 🙂 🙂

  3. J’ai adoré la pâtisserie de la ville ERICE. Je pense qu’on a fait la même plutôt réputée.
    De notre côté, on s’était baigné dans la réserve Zingaro. L’eau est super bonne et vraiment clair. On a vraiment adoré.
    Pour ce qui est de Trapani, comme vous, on a vu les moulins, on s’y est un peu baladé mais voila pas plus que ça

  4. @Philo les gâteaux étaient top, oui la pâtisserie a l’air réputée il y avait du monde. Pour Zingaro on a pas trop continué il y avait beaucoup de monde, mais l’endroit est très sympa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *