- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

L’huitrier-Pie, restaurant Gastronomique à Saint-Emilion

Quelques jours avant mon anniversaire, en regardant le blog d’Assiette Gourmande [1], je découvre le restaurant l’Huitrier-Pie [2], à Saint-Emilion et là à la vue des infos et des photos, gros coup de coeur, j’ai envie de tester cette adresse, tenue par Camille et Soufiane un jeune couple de cuisiniers qui ont repris cette adresse au printemps dernier.

Ils proposent une cuisine moderne, gastronomique, avec des produits du terroir, des cuissons parfaites et des associations originales, le tout avec un dressage ultra soigné.

Plusieurs menus sont proposés, à partir de 28 euros le midi en semaine (2 plats), 48 euros pour le menu 3 plats et de 72 à 105 euros pour des menus dégustations.

 

Nous avons profité d’un dimanche pour déjeuner en famille dans ce restaurant, dans la petite salle qui donne sur la rue. La salle est petite toute en longueur, ce n’est pas le coup de coeur. Je suis un peu déçue également du service de table, Maison du Monde c’est top pour la maison, mais ça fait pas gastro. D’un côté c’est moi qui doit être chichiteuse, chez Julien Courège [3] à Bordeaux, elles venaient d’Ikéa ! Bref, nous découvrons la carte pour passer commande.

Pour accompagner une p’tite coupe de Champagne pour fêter ma nouvelle année, nous dégustons des petites mises en bouche bien gourmande avec une madeleine au poivron, une sphère à la brandade et un papadum avec une crème à l’anchois (si je me souviens bien).

 

Avant les entrées nous dégustons le risotto de pommes de terre, beurre fumé, croquette canard foie gras et citron confit. C’est moelleux, parfumé, vraiment une délicieuse mise en bouche pour nous mettre dans l’esprit de la cuisine du restaurant.

 

Le petit beurre au vin est également très sympa, tout comme le vin rouge Cadet-Bon, un Saint-Emilion Grand Cru de 2003 qui accompagnera notre repas.

Pour l’instant la magie n’a pas encore totalement opérée, le service est un peu balbutiant, p’tit bonhomme s’impatiente avant de découvrir son menu (poisson ou volaille, glace, 26 euros) et se régale de son blanc de poulet accompagné de pommes de terre et d’une délicieuse sauce.

Et là, on nous emmène les entrées et c’est magique, youpi ça commence ! Des étoiles dans les yeux de tout le monde autour de la table, c’est beau, ça sent bon et c’est délicieux à chaque bouchées. Les entrées sont toutes très différentes, mais toutes fabuleuses. Nous nous régalons, c’est vraiment ce que j’attendais à la vue des photos, des plats super bien faits, des saveurs différentes et très gourmandes, une belle harmonie dans l’assiette.

Composition autour de la courge, chèvre frais, sauce légère au lait d’amandes et butternut,
zeste d’orange, cappuccino de potimarron et cumin

Duo de la mer en chaud froid, huitre juste raidie au jus de pomme granny,
maquereau en escabèche, crème d’artichaut, hollandaise au sudashi

Escalope de foie gras poêlée laquée au yuzu et soja, bouillon dashi, raviole de céleri,
énoki et truffe, émulsion au foie gras, brioche feuilletée au wakamé

On continue sur la même lancée pour les plats, tout était beau, fin, savoureux. Le service du pigeonneau était superbe, servi sous cloche avec la fumée qui s’en échappe et les jus et sauces servis au dernier moment.

Noix de St Jacques, semoule de chou-fleur, bouillon de bardes safrané

Variation autour du poulet label rouge : cuisse farcie d’une mousseline de volaille et laitue de mer, suprême rôti au beurre de corail, carotte en texture, orange brûlée, jus de volaille aux senteurs de baie de la passion 

  

Suprême de pigeonneau rôti sur coffre, tartelette aux abatis et cerises, compotée au vinaigre de vin rouge, cuisse confite, réduction de carcasse au porto

Après ces délicieux plats, nous passons directement aux desserts (zut, je me fait aux pré-desserts dans les restaurants gastro !). Coup de coeur pour le dernier, le plus fin de tous. Celui à la clémentine n’a pas été apprécié, ni par ma maman, ni mon chéri.

 

Le Saint-Emilionais : chocolat de Tanzanie, crème légère aux fleurs,
chasselat, sorbet raisins, confiture de merlot

La clémentine et coriandre : gelée de clémentine, crémeux de coriandre,
émulsion champagne rosé, sorbet clémentine, tuile aux agrumes

 

Le café et whisky : mousse café whisky, coeur caramel beurre salé, biscuit joconde
au grué de cacao, glace à la confiture de lait

Nous terminons ce délicieux repas par un café et des mignardises avant de profiter de Saint-Emilion sous le soleil. J’adore ce village avec ses rues qui grimpent, ses petites boutiques et ses vieilles pierres.

En tout cas, pour le restaurant l’Huitrier Pie c’est une belle adresse à découvrir pour tous les amateurs de cuisine gastro, avec un menu d’un très bon rapport qualité prix (48 euros). Bon forcément ils alignent un peu sur les a-côtés (14 euros la coupe de Champagne, pas de vins au verre sur la carte des vins, menu enfant à 26 euros), mais c’est une belle adresse que je referai avec plaisir.

L’huitrier Pie
11 rue de la porte Bouqueyre – Saint-Emilion
Ouvert du jeudi au lundi (midi et soir)
Fermeture annuelle du 15 novembre 2018 au 14 février 2019