- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

La Côté d’Uradome, Géoparc du San’In

Après une matinée sur les Dunes de Tottori ainsi qu’au Sand Museum, nous avons repris la route pour nous rendre à 12 km au nord de Tottori, sur la côte d’Uradome.

Cette côte est reconnue comme l’une des plus belles vues du Japon et avec le parc marin de San-in ont été reconnus par l’Unesco et ajoutés au réseau mondial des Géo-parcs.

Cette côte de granite est une pure merveille, avec ses îles, plages et criques. Il est possible de la découvrir en voiture en s’arrêtant à plusieurs points de vue depuis la route puis de prendre ensuite des sentiers pour accéder aux criques et aux plages.

L’autre possibilité, c’est de découvrir la côte en bateau, c’est ce que j’ai fait. La croisière dure une petite heure, on est sur un petit bateau qui permet à tous les passagers d’en profiter et c’était super sympa !

Les aigles et mouettes nous ont suivis pour venir voler de quelques gourmandises jetées en l’air.

Ca bouge un peu sur le bateau, on prend bien le vent et il ne fait pas très chaud mais c’est quand même super chouette avec Jenny [1]& Yann [2]!

Avant la croisière, on a déjeuner sur place, au restaurant Ajiroya [3]. Il est situé dans le même bâtiment que la compagnie qui gère les bateaux de croisière et la boutique sur place. C’est un p’tit restaurant qui ne paye pas de mine et qui propose une cuisine familiale japonaise.

Les plats sont accompagnés d’une fameuse au curry à l’encre de seiche, les seiches étant pêchées dans la mer du Japon tout proche.

C’était délicieux avec du Porc Tonkatsu, une escalope de porc pannée à la japonaise et accompagné de crudités et de riz.

C’était super copieux mais j’ai quand même goûté l’autre spécialité locale, la glace à l’encre de seiche !

Pour continuer la découverte gourmande, il faut également aller dans la petite boutique d’à côté qui propose des échalotes des dunes [3], une spécialité locale. Elles sont conservées dans un liquide doux et sirupeux, qui doit contenir du mirin et sont vraiment très sympa à découvrir.

Pour terminer la journée vous avez ensuite deux possibilités. Pour découvrir les secrets du Géoparc du San’In, il vous pousser à 10 minutes de voiture plus au nord, direction Iwami pour passer un peu de temps dans le Sanin Seaside Geopark Sea and Earth’s Nature Hall [4], un musée très bien fait qui plaira à toute la famille.

On y apprend plein de choses sur la faune et la flore du géoparc, la géologie et la construction du Japon. Tout est en anglais c’est vraiment hyper instructif !

L’autre possibilité et de retourner sur Totorri pour visiter le musée Watanabe [5], consacré aux Samouraï. Il est riche d’une très belle collection d’armures, d’armes et d’objet liés aux Samouraï. Le musée est très grand, mais je n’ai pas accroché pour deux raisons : les visites ne se font pas en anglais, mais en Japonais et aucun panneau d’explication n’existe en anglais. J’y ai appris des choses car j’étais accompagnée d’une guide et d’une traductrice, mais ce ne sera peut-être pas votre cas.

Ce que j’ai apprécié par contre c’est le moment sympa de la visite : pouvoir essayer avec Yann (qui a pris la photo ci-dessus) et Jenny les casques de Samouraï, ce qui a rendu la visite un peu plus fun !

Comment bouger sur place ? 
Si vous arrivez à Totorri en train, il faut se rendre à l’Office de Tourisme de Tottori et profiter de l’offre 2000 yen Taxi [6] mise en place pour les touristes. Pour 3 heures pour disposez d’un taxi qui vous emmène ou vous voulez.

[7]

Plus d'articles sur le Japon sur : Audrey Voyage Japon [8]