Japon

Hakuto-jinja, le sanctuaire du lapin blanc

Au Japon, il y a des lapins partout, que ce soit dans les dessins animés, sous forme de mascotte, de jouets, en dessin mais également dans les temples, ce qui est le plus surprenant à mes yeux. En fait, ce que je ne savais pas, c’est qu’au Japon il y a deux religions qui sont le plus représentées, le bouddhisme et le shintoïsme.

Dans cette dernière, le lapin est considéré comme un Kami, c’est à dire une divinité. Chaque temple est érigé pour sa divinité, et donc il n’est pas anormal de trouver un temple dédié au lapin.

C’est le cas par exemple de celui d’Hakuto, situé à quelques kilomètres de Tottori et qui est célèbre dans la mythologie japonaise car à l’origine de la légende du « Lapin blanc d’Inaba ».

Cette légende raconte qu’un lapin blanc a été emporté par une inondation sur l’île d’Oki. Prisonnier, il met en place un stratagème pour rejoindre la plage. Il annonce aux requins que les lapins sont plus nombreux qu’eux, et pour justifier son information leur demande de s’aligner jusqu’au bord de la plage d’Hakuto pour monter sur leur dos et les compter et rejoindre la plage en douce. Les requins acceptent et lui offrent leur aide. Mais sur le dos du dernier requin il se félicite de sa ruse et ce dernier en colère lui arrache sa peau.

En chemin, il rencontre les frères d’Okuninushi (le kami de la Magie et de la Médecine), à qui il demande de l’aide, ces derniers lui conseillent de se baigner dans la mer, ce qui n’arrange pas ses douleurs. Okuninushi, le dernier des lapins,  lui dit alors de se baigner dans l’étang Mitarashi-ike, c’est ce qui a  permis au lapin blanc de guérir. Pour remercier Okuninushi, le lapin, qui est en fait un kami, prédit que ce dernier épousera la princesse Yagami, ce qui était son voeux le plus cher et qui se réalisa.

A l’endroit ou le lapin blanc s’est baigné a donc été construit au 17ème siècle le temple dédié au Lapin Blanc, Hakuto-jinja, connu dans tout le Japon. Les visiteurs viennent prier dans ce temple pour deux raisons, car il aide à guérir les maladies de la peau ainsi que les brûlures, mais également pour trouver l’amour.

Quand on arrive sur le parking à proximité du temple, l’esprit Kawaï japonais a envahi les lieux et s’est approprié le thème du lapin blanc et de l’amour. Entre la statue de Okuninushi et de la princesse Yagami, la jolie boîte aux lettres rose pour envoyer un souvenir d’Hakuto à son(sa) bien-aimé(e), le vendeur de gaufres en forme de lapin c’est plein de mignonnerie japonaise !

Tout est ensuite très codifié dans les sanctuaires, qui sont toujours situés proche d’une forêt. On remonte ensuite le chemin pour accéder au temple, le sando, toujours en ligne droite avec ici de nombreuses statues en l’honneur du lapin.

Au pied des lapins, il y a des petits cailloux blancs ou musubi-ishi, ce sont des sollicitation au lapin kami afin que ce dernier réalise les vœux des visiteurs.

Il y a sur le chemin un torii, c’est un portail qui définit l’entrée dans le monde sacré, il y en a un devant chaque temps shintoïste.

On trouve ensuite un chozuya, c’est un petit bassin d’eau qui permet de se purifier les mains et la bouche avant de rentrer dans le temple.

Tout proche du temple, se trouve le Shamusho, c’est le bureau administratif. C’est ici que les visiteurs sont accueillis et qu’on peut acheter tous les produits dérivés qui servent à venir prier (ils ont tout compris !!) comme les omikuji, ces petits papiers qui affichent des prédictions et qu’on doit accrocher dans des arbres.

J’ai trouvé le temple très beau, avec son shimenawa, cette énorme corde qui le protège et montre que le Kami est présent dans ce lieux sacré.

Juste à côté du temple, se trouve une ema-gakari, c’est un sorte de mur sur lequel on accroche une ema, une petite plaque de bois sur laquelle on écrit son vœu, on peut l’acheter auprès du Shamusho.

J’ai adoré voir ce temple et découvrir toute la mythologie japonaise autour du Lapin Blanc, c’est très différent de notre culture et j’ai trouvé cette visite vraiment très enrichissante, je vous la recommande !

Voici d’ailleurs une petite vidéo pour vous donner d’autres explications :





Plus d'articles sur le Japon sur : Audrey Voyage Japon
Tags:

2 commentaires

  1. […] Hakuto-jinja, le sanctuaire du lapin blanc […]

  2. […] Hakuto-jinja, le sanctuaire du lapin blanc […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *