- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Amanohashidate, une des plus belles vues du Japon

Ca fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de mon séjour au Japon. Aujourd’hui je vous emmène à Amanohashidate, une baie qui est connue pour être l’une des trois vues les plus célèbres du Japon. Une langue de sable de 3,4 km de long, recouverte harmonieusement de pins, traverse la baie de Miyazu. Nous sommes toujours dans la Préfecture de Kyoto, en bordure de la mer.

Amanohashidate tient son nom de Pont “haschi” vers le Ciel “Amano“. La tradition locale dit que pour regarder la baie, il faut se mettre dos à elle, et regarder la tête entre les jambes vers la mer. Cette position un peu originale pour profiter de la vue s’appelle matanozoki, elle donne vraiment l’impression que cette langue de sable est un pont perché dans le ciel.

Bon j’ai testé, je crois que je n’avais pas bu assez de Saké pour m’en rendre vraiment compte 🙂

Bref, Amanohashidate s’observe depuis les montagnes de chaque côté de la baie. Nous avons pris un télésiège comme je n’en avais jamais vu (un siège suspendu dans le vide ! avec juste un petit filet en bas …) pour nous rendre au Kasamatsu Park et observer la jolie vue sur la baie. Il y a aussi un monorail pour ceux qui ne sont pas tentés par ce moyen de locomotion qui permet surtout pour la descente de nous en mettre plein la vue !

Tout en haut, il y a même un parc d’attraction, qui semble désert car tout le monde profite de la vue plutôt que de la Grande Roue.

Nous ensuite sommes redescendus sur la ville, pour découvrir la grande rue commerçante qui propose des spécialités locales, comme le chie-no-mochi, un gâteau de riz recouvert grossièrement d’une purée de haricot azuki sucrée.

C’est une version un peu différente que celle que j’avais pu découvrir le midi au restaurant du musée.

Pour les becs salés il y a de petits poissons séchés sinon à grignoter !

J’ai adoré passer les deux ponts qui peuvent s’ouvrir pour laisser passer les bateaux, et me promener le long de la baie, tout est aménagé pour que ce soit hyper agréable.

L’été c’est une plage qui très appréciée. On a pu y croiser un couple qui se mariait en tenue traditionnelle c’était trop beau à voir ! Et comme souvent on peut les prendre en photo, il suffit de demander les gens sont toujours très gentils et acceptent avec plaisir :-).

Sinon, il y a des temples et sanctuaires à découvrir également, comme le temple bouddhiste de Chion-ji, qui est situé à pied à 5 minutes du mono-rail et juste à côté de la rue commerçante.

Comme chaque temple, on vient prier pour une raison précise. Ici, les étudiants sont nombreux à prier pour réussir leurs études et leurs examens et accrochent des petits papiers dans les arbres. Je vous avais déjà un peu expliqué tout cela sur mon article sur le temple du lapin blanc.

Il y avait énormément de monde autour du temple, à se promener dans les allées profiter du lieux en toute tranquillité, les gens sont calmes et pas speed ici, c’est apaisant et reposant ! Avant d’entrer, les visiteurs faisaient brûler un morceau d’encens pour diriger la fumée vers eux (elle aurait des vertus purificatrice) avant de le planter dans la vasque à l’entrée du temple. Une dame nous en a proposé un bâton et avec Jenny [1] nous a expliqué comment faire.

De l’autre côté de la baie, Kono-jinja est un temple shintoïste énorme que j’ai adoré découvrir. Il est interdit d’y prendre des photos, je me suis contentée de son entrée qui était impressionnante avec son énorme Tori en bois.

Nous avons pris un bateau pour la traversée de la baie, mais il est également possible d’y aller à pied, c’est une petite balade sous les pins d’une petite heure.

J’ai adoré cette belle après midi sur Amanohashidate ! Nous avions un hôtel qui donnait sur la Baie, Hadhidate Bay Hotel [2]et qui était très confortable. Ce n’est pas un Ryokan, ces hôtels traditionnels Japonais, mais il n’était pas dénué de charme.

Cependant, j’avais une jolie vue sur la baie depuis ma chambre, des petits pliages en origami déposés sur mon lit et un repas savoureux, à base de produits locaux servi dans la grande salle du restaurant.

 

Le crabe Matsuba était encore superbement cuisiné et mis en valeur dans des recettes très savoureuses. Pour changer du Saké ou de la Bière Japonaise (très bonne !) on a testé le vin blanc d’Amanohashidate, je ne savais pas qu’on faisait du vin au Japon :-).

Le petit déjeuner était également fabuleux avec un large choix de spécialités japonaises, autant sucrées que salées, c’est donc une belle adresse à vous recommander sur Amanohashidate.