ThésJus de fruits et légumes

Comment faire du Kombucha ?

Cela fait maintenant plus d’un an que j’ai arrêté de boire des litres et des litres de coca light, une addiction depuis de très nombreuses années à coup de 5 à 6 litres par semaine.

Mais pour le remplacer, il a bien fallu trouver une autre boisson. J’adore le thé glacé, que je consomme en été, mais il me manquait ce p’tit côté pétillant que j’adore.

Et puis j’ai découvert le Kéfir de fruits et je ne m’en lasse pas. C’est une boisson saine et très facile à faire, acidulée et rafraîchissante. Dans le même genre, j’ai testé le Kombucha il y a quelques semaines, et c’était très sympa !

Kombucha maison légèrement pétillant

Sommaire de l’article (cliquez sur les titres pour accéder rapidement aux sections) :

C’est quoi le Kombucha ?
Comment faire du Kombucha ?
Où trouver la mère de Kombucha ?
Le ferment de Kombucha en poudre
Comment préparer du Kombucha ?
Pourquoi utiliser du ferment en poudre ?

C’est quoi le Kombucha ?

C’est une boisson naturelle fermentée, préparée sur une base de thé sucré. Elle est consommé un peu partout dans le monde, que ce soit en Russie, au Japon, en Corée et dans bien d’autres pays.

Il y a autant de recettes de Kombucha que de consommateurs, car il est également possible d’aromatiser sa boisson en variant les thés et en utilisant des fruits.

Cette boisson naturelle est actuellement “à la mode” en France et en Europe, car elle est saine, faite naturellement et la fermentation lui permet d’être riche en vitamines, en enzymes, faiblement sucrée et elle a la réputation de faire du bien au corps, un peu comme le Kefir.

Comment faire du Kombucha ?

La base du Kombucha est un thé sucré, noir ou vert selon l’origine de la poisson. Il faut ensuite déposer à la surface du thé, dans un bocal, une mère de Kombucha.

C’est un peu comme la mère du vinaigre, la mère de kombucha va permettre la fermentation en se nourrissant du sucre pour former du gaz carbonique qui va faire pétiller la boisson.

On appelle également la mère de Kombucha Scoby, pour l’abréviation anglophone Symbiotic Culture of Bacterias and Yeast : c’est littéralement une culture symbiotique de bactéries et levures. Elle ressemble à un gros champignon, un disque mou et blanc gélatineux.

En quelques jours le thé sucré va changer d’aspect et devenir pétillant. Il faudra le verser dans une bouteille à limonade et le conserver au réfrigérateur pour le savourer. La mère sert à fermenter d’autres litres de thé.

Ou trouver la mère de Kombucha ?

Comme pour le Kéfir, ce n’est pas évident à trouver, c’est un produit qui se donne entre amateurs de Kombucha. Autant dire que pour les néophytes ce n’est pas évident.

Il parait qu’il est possible de faire un scoby en laissant fermenter un litre de Kombucha acheté en magasin bio, à condition qu’il ne soit pas pasteurisé (ce qui est souvent le cas, et donc on perd l’intérêt de la boisson vivante).

Le ferment de kombucha en poudre Nat-ali

Mais heureusement qu’il y a des marques qui pensent à nous faciliter la tâche pour faire du Kombucha maison !

Nat-ali est présente en épicerie bio, et spécialiste des ferments déshydratés pour les yaourts et fromages blancs. Elle vient de lancer un nouveau produit, un ferment pour kombucha facile à utiliser.

Chaque sachet contient deux doses et le produit peut être repiqué pour fabriquer jusqu’à 10 litres de boisson : il suffit de conserver 20 cl de kombucha comme base de ferments et de répéter l’opération.

Comment préparer du Kombucha avec un sachet de ferment ?

C’est ultra simple ! Voici les différentes étapes pour réussir à coup sur son Kombucha :

  • Préparer un litre de thé nature, vert ou noir. Le verser dans un bocal et le laisser refroidir.
  • Ajouter 50 g de sucre de canne blond, mélanger. Ajouter le ferment, mélanger.
  • Fermer le bocal, laisser fermenter à température ambiante pendant 5 à 8 jours.

J’ai réalisé mon Kombucha sur la base d’un thé vert sencha Japonais, il était extra ! En 5 jours il était parfait, légèrement pétillant et très agréable à boire.

Pourquoi utiliser du ferment en poudre ?

Il s’agit d’un produit local, fabriqué en France. Le sachet est à base de ferments actifs donc pas de mauvaise surprise, il y aura forcément fermentation à chaque boisson réalisée. C’est une bonne chose !!

Une dose permet de faire 1 litre de boisson, il est possible de le repiquer ou non, ce qui permet de varier les boissons sans avoir à se soucier d’une soupe de Kombucha.

C’est un produit économique, car il est possible de réaliser 10 litres de préparation avec 1 sachet grâce au repiquage. Le sachet (2 doses, donc 20 litres de boisson) est proposé à 3,60 euros en épicerie bio.

L’avantage de cette préparation, c’est qu’elle permet d’avoir une boisson toujours stable, ce qui n’est pas toujours le cas avec une méthode traditionnelle.

Je me souviendrais toute ma vie de ma première découverte avec un Kombucha un peu trop fait sur un salon bio qui m’a juste donné envie de le recracher … mais ce n’est pas le cas avec le savoureux Kombucha que je viens de réaliser !

Tags:

4 commentaires

  1. Super ! Je vais tester dans les jours à venir. Pouvez-vous expliquer comment on repique la boisson ensuite et où stocker les cellules souches et surtout comment ne pas se faire “envahir” par trop de souches ? Merci.

  2. […] Comment faire du Kombucha ? […]

  3. Peut on faire avec des infusions afin d’éviter la théine
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *