- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

L’atelier des Pasteis

Vous connaissez les pasteis de nata, ces petites pâtisseries ultra gourmandes d’origine portugaise ? Je les ai découvert au printemps dernier pendant les quelques jours que j’ai passé à Lisbonne, ou j’ai pu me régaler.

Mon amie Dina avait bien raison, les Pasteis goûté à Lisbonne étaient très différents de ceux que l’on peut déguster en France : une pâte feuilletée très fine avec un feuilletage aérien sur les bords des pasteis, et une garniture crémeuse et moelleuse, pas un flan figé, car souvent ceux que nous pouvons trouver en France correspondent plus à des flans pâtissiers que des vrais pasteis de nata.

Et puis pendant la Chasse au Trésor organisée dans les commerces Bordelais à laquelle je participais, j’ai pu découvrir la jolie boutique l’Atelier des Pasteis [1], située au 44 rue des 3 Conils.

J’ai été merveilleusement bien reçue par Emilie. C’est une affaire qui a été lancée en famille, avec Nelson son mari et ses beaux-parents afin de proposer aux Bordelais ces petites douceurs portugaises.

Nelson s’est formé au Portugal pour maîtriser la recette, secrète, qui ressemble fortement à la version originale mais qui a été adaptée pour satisfaire aux papilles des Bordelais : la pâte feuilletée est étalée à la main pour obtenir un feuilletage aérien et croustillant, la crème est légèrement moins sucrée et comporte moins de cannelle mais elle est très crémeuse.

Le résultat est tout simplement parfait ! Sans aller à Lisbonne on régale nos papilles. Les Pasteis de Nata sont cuits tout au long de la journée et partent comme des petits pains ! Comme la boutique ouverte rue Saint Rémi fonctionne à merveille, ils viennent tout juste d’ouvrir une deuxième boutique rue des 3 Conils.

On s’y sent super bien, la déco est soignée, tout comme le packaging des Pasteis pour en faire de très beaux cadeaux gourmands et il est possible de prendre place dans la salle pour une pause gourmande en savourant un Pasteis de nata avec un café ou une boisson froide.