- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Pourquoi faire ses yaourts maison ?

Cela fait plus de 14 ans maintenant que j’ai eu ma première yaourtière pour pour me lancer et faire mes yaourts maison. J’ai réalisé pas mal de recettes, j’en ai loupé certaines, j’ai pu découvrir les secrets des yaourts maison et comprendre pourquoi des fois cela fonctionne et des fois non, et depuis je n’ai pas arrêté d’en faire ! C’est toujours un plaisir de faire mes yaourts et de les déguster en famille.

Petit à petit mon équipement à changé. Ma première yaourtière était la très classique Seb, qui ne se fait plus et qui fonctionnait très bien et dont j’étais totalement satisfaite. Ensuite j’ai eu un four qui a une fonction étuve et qui fonctionnait super bien pour faire mes yaourts, alors je me suis séparée de ma yaourtière. Et l’an dernier j’ai eu la chance de pouvoir tester la yaourtière Multi-Délices Express [1] qui n’a pas quitté ma cuisine, je l’adore ! 

Article à découvrir sur mon blog -> test de la yaourtière Multi-Délices Express 6 pots [2]

Depuis plusieurs semaines, je reçois pas mal de questions en mails ou commentaires sur l’intérêt ou non d’acheter une yaourtière et de faire ses propres yaourts. Alors je me dis qu’en ce début d’année c’est le moment de vous faire un p’tit article complet autour de la question.


– Mon expérience –

Il y a 14 ans quand j’ai eu ma première yaourtière, c’est le côté ludique qui m’a donné envie : je n’avais pas mon p’tit bonhomme, j’avais beaucoup plus de temps de faire des expérimentations sur tout ce qui peut se faire à la maison, plutôt que de l’acheter. J’étais à fond avec ma machine à pain, et l’idée de faire moi-même mes propres yaourts, d’expérimenter des saveurs différentes, des textures, de m’amuser m’a donné envie de m’intéresser au sujet.

La première chose que j’ai adoré, c’est la simplicité de la chose : pour faire un yaourt nature il faut mélanger du lait avec un ferment (un yaourt nature ou un sachet de ferment), verser dans les pots et laisser incuber pendant au moins 8 heures. Trop facile ! 

Ensuite je me suis fait plaisir en réalisant des recettes parfaitement adaptées à mes goûts et envies du moment, en variant les laits, les arômes, les produits sucrants. 

Petit à petit, ma motivation à faire mes yaourts maison a évolué, car c’est très sympa de faire ses yaourts maison, mais encore plus quand on peut faire attention aux ingrédients que l’on met dedans. C’est là que je me suis rendue compte qu’en utilisant des ingrédients bruts bio pour leur préparation, le coût était bien moindre que ceux que l’on pouvait acheter. C’est à ce moment là que je n’ai acheté que du lait bio et du sucre de canne blond.

A la maison, nous adorons mes yaourts maison. Chacun à sa recette préférée, je varie pour faire plaisir à tout le monde, je suis contente car je limite le volume de déchets dans la poubelle, mon fils mange des desserts beaucoup plus sains que les desserts industriels pour enfants.

Je vous ai ainsi parlé de mon expérience, de ma motivation, mais voici les arguments qui donnent également envie de se lancer dans les yaourts maison. 


– C’est plus économique –

C’est souvent le premier argument qui donne envie de faire ses propres yaourts maison.

Il faut compter au départ le prix d’achat d’une yaourtière mais c’est très vite rentabilité car c’est un produit que l’on va utiliser pendant de nombreuses années. Il est également possible de l’acheter d’occasion.

Juste en calculant sur le prix des ingrédients, voici une p’tite idée du prix de revient d’un yaourt maison. Je n’ai pas compté l’achat de la yaourtière car il y en a plusieurs à différents tarifs : 

Yaourt nature BIO : 30 à 49 centimes d’euros en magasin, 24 centimes fait maison
Yaourt vanille BIO : 37 à 67 centimes d’euros en magasin, 35 centimes fait maison (avec de la vanille en poudre donc plus qualitatif que de l’arôme, et du sucre de canne, cela revient plus cher si on utilise de la gousse)
Yaourt au fruits BIO avec confiture dessous : 50 à 90 centimes d’euros en magasin , 38 centimes fait maison (avec 20 g de confiture bio, moins cher si vous faites vos propres confitures)


– C’est adapté à mon goût –

Et ça c’est quand même l’essentiel. Moi par exemple j’adore les yaourts parfumé avec de la purée d’amandes toastée et de la vanille [3], un goût impossible à retrouver dans les yaourts industriels. 

C’est également bien pratique pour ceux qui veulent faire des yaourts un peu moins classiques, à base de laits végétaux par exemple (attention il n’y a que le lait de soja qui permet de faire des yaourts, les autres laits végétaux demandent une préparation différente), de lait de brebis ou de chèvre. 


– C’est plus sain –

Là c’est mon argument surtout pour les recettes pour enfants. Mon fils est forcément attiré par les yaourts qui coûtent un bras, parfumés aux arômes chimiques, avec des billes ou bonbons à ajouter dedans. 

Ces desserts ont une composition pas toujours terrible à coup d’épaississants, de colorants alimentaires parfois controversés, d’additifs en tout genre et de conservateurs. 

Il m’aide à préparer ses yaourts, on varie les recettes en faisant des choses les plus naturelles possibles : yaourts sucrés au miel, à la vanille naturelle, ajout de petits morceaux de chocolats ou de granola au moment de la dégustation, yaourts à boire parfumés avec des sirops bio.


– C’est plus écologique –

Vous allez me dire que c’est l’argument à la mode, mais quand on fait ses propres yaourts on limite les déchets. Fini les pots de yaourts et opercules à jeter en nombre à la poubelle, et les sur-emballages en carton autour des yaourts !

Il reste cependant encore des déchets, l’emballage du lait, mais si on opte pour des bouteilles de lait en tetra pack elles sont totalement recyclable alors que toutes les bouteilles de lait plastique ne le sont pas, et ça c’est bien mieux ! 

J’espère que ces quelques infos vous seront utiles ! Je complète en vous donnant le lien vers toutes mes recettes de yaourts maison [4]. Je suis certaine que vous allez y trouver votre bonheur.