Biscuits et Cookies

Mes macarons, pas jolis, mais bons

Macarons vanille fraise

Vous avez déjà fait des macarons ? Ces p’tites choses totalement addictives sont ma bête noire en pâtisserie. C’est hyper capricieux et il suffit qu’il fasse humide, trop chaud ou trop froid et paf ils ne sont pas aussi beaux que ceux de chez Ladurée. 

Mais l’avantage c’est que même s’ils sont moches, si on prend une bonne recette ils seront toujours bons, moi ma référence c’est Mercotte ! Voici quelques photos des macarons réalisés en 15 ans dans ma cuisine, on voit quand même quelques améliorations !!

D’ailleurs à un moment j’étais tellement en adoration devant les macarons que je goûtais ceux de toutes les bonnes pâtisseries. Je m’en suis lassée, p’tit bonhomme a pris le relai il adore ça. 

Il me restait des blancs d’oeufs après le fabuleux marbré de Cyril Lignac, alors j’ai tenté d’en refaire. Ils étaient pas aussi beaux que ceux juste au dessus en photo, mais ils étaient très bon, on leur pardonne leur p’tit défaut. 

Et puis mon p’tit bonhomme m’a dit qu’à un concours de beauté mes macarons perdent, mais qu’à un concours de goût ils gagnent au la main, alors c’est le meilleur des compliments que je pouvais obtenir !

Côté conseils, je vous donne le lien vers l’article Optimiser la réussite des macarons de Mercotte. Il y a toutes les infos ! Je réalise depuis toujours la recette à la meringue française, mais prochain essai je teste la meringue Italienne !

Concernant les ingrédients spécifiques pour la recette (chocolat Ivoire, colorant en poudre, chocolat Valrhona à la fraise), ils se trouvent tous chez Cook-Shop.

Quel matériel pour les macarons ?

Ces p’tites douceurs demandent comme toute la pâtisserie fine quelques outils indispensables : 

  • Un batteur électrique, ou un robot pâtissier, pour monter les blancs en neige ferme. Mon robot pâtissier est pour moi indispensable, car je n’ai pas besoin de tenir le batteur électrique pendant qu’il monte tout seul les blancs en neige, je peux poursuivre la recette et faire autre chose en même temps. Indispensable pour monter la ganache et la rendre mousseuse.
  • Une corne, pour macaronner la préparation, c’est à dire bien mélanger les poudres et les blancs d’oeufs. C’est un petit accessoire qui ne coûte pas grand chose, et que j’utilise aussi pour racler mon robot quand je fais de la pâte à pain, pour séparer une pâte à pain ou à brioche en plusieurs portions. 
  • Une poche à douille et une douille lisse de 8 mm. J’achète les poches à douilles jetables en rouleaux, j’en ai toujours dans mon placard. Pour la douille la plus utilise pour les macarons est une douille lisse de 8 mm, elle sert aussi bien à pocher les macarons que les garnir. 
  • Un tapis en silicone, pour y pocher les macarons pour la cuisson. Il en existe avec des marques pour les macarons, c’est une bonne idée, ce sera mon prochain achat ! Ils seront ainsi plus réguliers que les miens, et c’est une bonne idée à utiliser aussi pour les chouquettes.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.