Cocktails

Cocktail Cul d’Ange, un cocktail original avec du Gin

Cocktail Cul d'Ange

Vous connaissez les confitures de la Maison Francis Miot ? C’est une rentreprise artisanale qui a été élue Meilleur Confiturier de France et qui a gagné plusieurs fois le concours au Championnat du Monde des Confitures. 

Elle est située à Uzos, dans le Béarn et propose des confitures classiques mais également des créations originales, ou le fruit est mis en avant plutôt que le sucre.

D’ailleurs de nombreux produits n’ont pas l’appellation confiture, mais spécialité de fruits car elles ont moins de 55 % de sucre, et ce n’est qu’à partir de ce pourcentage de sucre qu’on a le droit de s’appeler confiture.

Je connais les produits depuis de nombreuses années, il y a une boutique à St Jean de Luz au Pays Basque et je ne loupe jamais quand je suis de passage sur place de m’acheter un pot de confiture, souvent la Confiture de Bisous (mandarine, pêche), la Favorite du Roi (abricot, pêche, framboise) ou la Cul d’Ange (pêche abricot).

C’est cette dernière que j’ai utilisé pour réaliser une recette de cocktail. Cela pourrait paraître surprenant, mais l’ajout de confiture dans un cocktail réalisé au shaker permet de remplacer le sirop de sucre et apporte une touche parfumée au cocktail. Elle permet d’ajouter une texture également, tout comme le blanc d’œuf utilisé par les Barman du monde entier dans certains cocktails. C’est ce qui permet d’avoir cette petite mousse sur le dessus du verre à cocktail.

Voici donc ma création, le cocktail Cul d’Ange. C’est un cocktail à la texture soyeuse, avec du Gin et donc une saveur pêche abricot. J’ai ajouté une rondelle de mandarine dessus et ce cocktail est parfait pour les fêtes ! 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé,
à consommer avec modération

Publication Sponsorisée
Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.