- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Recette chinoise du tofu au caramel

Quand je vais dans un restaurant chinois ou Vietnamien, j’adore prendre du Porc au Caramel accompagné de riz blanc. C’est un plat mijoté que j’adore !

J’ai une recette qui plait beaucoup, que ce soit à mes amis ou sur le blog, c’est le poulet au caramel [1], mais là j’avais envie de partir sur ces mêmes saveurs sucré salé, mais en remplaçant la viande par du tofu, et en ajustant la recette.  

Vous cuisinez le tofu ?

Tofu au caramel

Il y a quelques années, cuisiner le tofu n’était pas très naturel pour moi, c’est un produit que je n’ai jamais mangé pendant mon enfance, et que j’ai appris à découvrir et à cuisiner quand je me suis intéressée aux produits bio, et aux alternatives végétales pour réduire ma consommation de viande. 

Nature c’est fade, mais quand on le cuisine je lui trouve plein d’avantages. Son goût neutre permet toutes les fantaisies, et il adore les marinades. Et autre avantage c’est qu’il se conserve facilement au réfrigérateur il est parfait pour improviser un p’tit plat vite fait bien fait et il est vendu moins cher que la viande, et sa composition est bien plus saine que les panés, galettes et autres produits industriels végétariens. Pratique pour des recettes économiques !

Quand j’achète du tofu, je privilégie du tofu bio, issus de soja sans ogm. J’aime bien celui de la marque Locadélice, il est fabriqué autour de Bordeaux. Je le trouve dans de nombreuses épiceries bio mais également chez Grand Frais. 


Ou trouver les autres ingrédients de la recette ?

Tous les ingrédients sont facile à trouver, promis ! Mais vous pouvez rendre cette recette encore plus savoureuse en utilisant un riz Japonais plutôt qu’un Basmati pour accompagner le plat, ce riz se mange facilement à la baguette, et voici la recette parfaite pour le réussir :

Comment cuire le riz japonais ? [2]

Pour la sauce soja, je vous conseille celle allégée en sel de chez Kikkoman [3]. On la trouve en grandes surfaces, mais également en épicerie asiatique, son bouchon est vert. Les sauces réduites comme ici à base de sauce soja peuvent être vite trop salées sinon.

Les recettes chinoises utilisent du Vin de Shaoxing pour les sauces, c’est un alcool de riz à 14 % légèrement salé, je n’en ai pas je le remplace par du Mirin, un alcool de riz très doux utilisé dans la cuisine japonaise. Je le trouve en épicerie asiatique, ou en ligne, je n’en ai jamais vu en supermarché. 


Quels vins boire avec la cuisine chinoise ?

Ce n’est pas toujours évident de savoir quel vin servir avec cette cuisine aux saveurs parfois très prononcé, quand il y a par exemple une belle dose de gingembre ou d’ail, dans ce cas là un rosé est parfait. 

J’aime bien ma dernière découverte, Petite Folie, un rosé bio des Côtes de Provence issus du Domaine de Saint Ser [9], complexe et plein d’arômes qui donne envie de le déguster à longueur d’année et pas uniquement en été. 

Pour des plats sucrés salés comme celui que je vous propose aujourd’hui, un vin blanc est parfait. Je les aime plutôt vif et frais, aux notes florales et citronnées, comme ce bon blanc Mas de la Devèze [10], issus des Côtes Catalanes. Il se trouve facilement en ligne, sur le site de ventes directes de producteur Pour de Bon [11] par exemple à moins de 10 euros la bouteille.