- Audrey Cuisine - https://www.audreycuisine.fr -

Un dîner au restaurant Au Père Lapin, à Suresnes

Le week-end dernier nous avons profité de places à Roland Garros [1] pour nous faire un p’tit séjour parisien [2] en amoureux et rendre visite à nos amis sur Suresnes. En cherchant ou dîner dans un restaurant sympathique sur Suresnes j’ai trouvé l’adresse du Restaurant Au Père Lapin [3] qui m’a semblée idéale. 

Une cuisine bistrot / gastro ; une belle terrasse avec une vue sur Paris et la tour Eiffel ; une carte bien gourmande qui m’a donné envie d’y réserver une table pour un dîner. 

Restaurant Bistronomique à Suresnes

Nous logions sur Suresnes et nous n’avions donc pas forcément envie de prendre les transports en communs pour aller dîner, même si j’ai 50 adresses à tester (au moins !) dans Paris. L’avantage des adresses comme celle ci c’est que c’est un peu moins touristique, qu’il y a une clientèle plus locale, de quartier et donc on peut y trouver des petites pépites

Au Père Lapin est une institution sur les hauteurs de Suresnes, il a été ouvert il y a plus de 160 ans. Et pourtant la carte et le cadre n’ont rien de vieillot ! Tout fait envie on est sur un restaurant qui soigne ses plats, et qui utilise des produits locaux et de saison.

Cocktails maison du restaurant Au Père Lapin

Pour se mettre en bouche nous avons testé des cocktails maison, comme le 1861, acidulé et amer comme il faut à base de Gentiane, Vermouth Blanc, Gin & Tonic pour la version avec alcool et le No Spritz sans alcool très sympa aussi à base de BTTR n°1 [4], un spiritueux sans alcool.

Côté vins, la carte est vraiment sympa, il y en a pour tous les goûts, toutes les appellations et tous les prix. 

Entrées ultra gourmandes

Plusieurs propositions d’entrées, mais deux ont retenues notre attention. Mon chéri opte pour la Mozzarella di Buffala de la ferme des Quatre Etoiles, aubergines en aigre doux, une entrée tout en fraicheur qu’il a bien apprécié. 

Moi je suis fan de poulpe, que je ne cuisine pas souvent, alors j’ai adoré le Poulpe grillé, condiments anchois, tomates confites et encre de seiche, mayonnaise pimentée. Avec sa p’tite salade de courgette jaune crue c’était extra !

Vive les grillades …

Le soleil, les journées qui rallongent, les amis, les envies de plats cuits au barbecue nous font opter pour des plats de saison à la carte. 

Rachel opte pour la côte de cochon fermier avec ses pennes rigate et petits légumes (une viande fondante et parfumée, topissime !) et moi pour les ris de veau grillés au Barbecue, cuits à la perfection avec ce p’tit goût de grillade qui leur convient parfaitement. Comme le Poulpe, c’est un plat que je ne cuisine pas et que j’aime savourer au restaurant. 

Les hommes se font plaisir avec la belle côte de boeuf, cuite au Barbecue, accompagnée de frites et salade. Ils apprécient, la cuisson est parfaite, la viande savoureuse. 

L’heure du dessert au restaurant Au Père Lapin

Les plats étaient ultra copieux, nous n’avions plus faim mais la gourmandise nous a fait commander en début de repas le Paris-Brest, une spécialité de la maison, qui est pour 2 personnes, mais qui était parfaite pour 4 qui n’avaient plus faim ! Très classique il était très bon avec une pâte à chou ultra croustillante.

On savoure une dernière fois la vue sur la Tour Eiffel de nuit avant de rentrer. Au Père Lapin est une belle adresse à conserver pour un séjour Parisien.

Pensez à la proche banlieue pour vos hébergements dans le coin, les transports en communs passent dans le secteur et nous étions super bien placés pour nous promener le lendemain dans Paris (Tram ligne 2 jusqu’à la Défense pour 2 arrêts), ainsi que pour aller à Roland Garros en moins de 15 minutes.