Séjours en France

Comment s’organiser une journée au Mont Saint-Michel ?

Comment s'organiser une journée au Mont Saint Michel

Au Printemps dernier nous avons passé quelques jours en Normandie, dans le département de la Manche pour un Road-Trip entre Le Mont Saint-Michel, Granville, Cherbourg et de nombreux autres lieux plus beaux les uns que les autres. 

Il est temps maintenant de vous détailler notre itinéraire, étapes par étapes ! Le récap de notre Road-Trip est à retrouver sur Road-Trip en Normandie

Ou se garer au Mont Saint Michel ?

Nous avons fait la route depuis Nantes, notre étape pour la nuit, pour arriver en début de matinée au Mont Saint Michel. C’était à peine à deux heures de route, sans autoroute payante.

Avec une réservation d’hôtel sur place

Le bon plan du Mont Saint-Michel, c’est de réserver un Hôtel dans le lieu dit “La Caserne” qui est la zone hôtelière la plus proche de la passerelle d’accès au Mont Saint Michel.

Une réservation d’hôtel donne accès au Parking au pied de son hôtel pour 24 heures, au plus proche du Mont. Une navette gratuite permet d’y accéder depuis les parkings. 

Sans réservation d’hôtel sur place

Sans réservation sur place, il faut se garer dans les Grands Parkings qui sont un peu plus loin que la zone Hôtelière du Mont Saint Michel. Il vous faudra marcher un peu, mais il y a des navettes.

A noter qu’il y a énormément de monde qui visite le Mont Saint Michel, alors venez tôt le matin !

Que faire une journée au Mont Saint-Michel ?

Prendre la Passerelle à pied

Depuis les Parkings, vous traversez le lieu dit “La Caserne” qui comporte plusieurs hôtels, restaurants et hébergements, mais je vous conseille de venir prendre la voie verte le long de la Rivière Le Couesnon qui vous fera passer à côté du Barrage avant d’accéder à la Passerelle du Mont Saint-Michel. 

L’accès au Mont est superbe depuis cet endroit, et ce n’est pas très long ni compliqué, c’est plat ! Il est noté sur les guides qu’on met 45 minutes des Parkings à l’entrée du Mont, et depuis notre hôtel on pouvait le faire en 20 minutes. 

La Passerelle est très bien faite, car elle est discrète et plate pour ne pas voler la vedette au Rocher. Sa courbe permet d’avoir des perspectives différentes tout au long du chemin.  

Se promener dans le village

Le village est extrêmement touristique, vous ne serez pas seuls pour le visiter. Prenez la porte à Gauche pour commencer la visite, par les Fanils et suivez le chemin qui vous offrira de jolis points de vue. 

Le Chemin des Remparts est également magique, par la vue qu’il offre sur le village et sur la Baie. 

J’ai beaucoup moins aimé la Grande Rue, ou les commerces de souvenirs pas terribles (qui a envie d’un dessous de plat du Mont Saint Michel ? ), et ceux pour se nourrir encore moins c’est cher et de mauvaise qualité. 

Visiter l’Abbaye

L’Abbaye se visite dans le Mont Saint-Michel et c’est vraiment à faire. On y découvre un haut lieux de pèlerinage, ainsi que son cloître. C’est le moment d’en apprendre un peu plus sur l’Histoire du Mont Saint Michel au fil des années, son architecture et comment ses habitants ont vécus pendant les siècles. 

Se promener à pied dans les prés salés

C’est le moment que j’ai le plus apprécié de ma journée … au niveau du barrage, on a tourné sur un chemin à droite dans les champs, vers le sentier GR34. Il y a des plots partout pour passer au dessus des clôtures des champs de moutons et là nous nous sommes promenés dans les prés, les pieds dans l’herbe. 

Je ne parle pas d’une balade dans le sable avec un guide, mais bien dans l’herbe, là ou nous ne risquons pas de nous enfoncer dans les sables mouvants. Bien évidement il faut faire attention, aux marées, à l’état du sol et nous au printemps c’était magique pour observer sans personne à moins de 100 mètres de nous le Mont Saint-Michel. 

Acheter des souvenirs gourmands à La Biscuiterie

Comme je vous l’ai dit les souvenirs classiques des boutiques du Mont ne me font pas rêver, mais à l’heure du goûter on a apprécié notre visite à la Biscuiterie Saint-Michel. Forcément on y trouve les biscuits de la marque connus, mais également d’autres. 

C’était parfait pour faire un p’tit stock de biscuits et madeleines pour les goûters des vacances !

Quel hôtel réserver au Mont Saint-Michel ?

Hôtel Gabriel, le Mont Saint-Michel

Au Mont Saint-Michel ne comptez pas trouver un hôtel d’un super rapport qualité prix, bien placé, silencieux, propre et moderne. Tout se paie ! 

J’ai pas mal hésité, et bien lu les commentaires d’autres voyageurs pour éviter les hôtels bruyants au dessus d’un restaurant, ceux à la literie usée, ou aux douches sans eau chaude. 

De nombreux établissements savent que les touristes sont ici de passage pour une nuit et bon nombre nous prennent pour des pigeons. 

J’ai trouvé mon bonheur à l’Hôtel Gabriel, qui est bien situé, propre et au calme. Nous avions une grande chambre pour nous trois, le confort était là et le petit déjeuner varié. Bref parfait !

Chambre d’hôtes La Jacotière

Autre option, le Gîte ou la Chambre d’hôtes La Jacotière. Mes parents avaient adoré il y a quelques années, on leur avait offert un bon pour un week-end dans cet établissement pour un Noël. Il est super bien placé et il parait que les hôtes sont super gentils. 

Pour en profiter il faut cependant réserver longtemps à l’avance, et c’était complet quand nous avons fait nos réservations d’hôtels. 

Ou dîner au Mont Saint-Michel ?

Déjeuner au Mont Saint-Michel

La meilleur des choses à faire est de porter son picnic pour un déjeuner au Mont Saint-Michel sinon ce n’est pas donné. Et quand on voit combien on nous facture des sandwichs de piètre qualité c’est le mieux à faire à moins d’y mettre le budget. 

Restaurant Le Pré Salé

Pour le dîner je voulais un restaurant ou les plats sont faits maison, avec des produits locaux et de saison. J’ai zappé le restaurant soit disant incontournable, manger une omelette baveuse cuite au feu de bois et facturée plus de 30 euros, je passe mon tour. 

J’ai pas mal hésité avec la Ferme, mais j’ai réservé au Pré Salé et je suis ravie de notre dîner, accompagné avec un Cidre qui était délicieux. 

Le menu est à 42 euros (3 plats), et tout était extra. En entrée nous nous sommes régalés avec des huitres locales et du saumon en gravelax accompagné de petits légumes, puis en plats mes côtes d’agneau de prés salés étaient ultra tendres. Les portions étaient généreuses et les plats bien présentés. 

P’tit bonhomme a adoré son entrecôte accompagnée de frites maison et d’une sauce au camembert Normand. 

Côté dessert la crème brulée était classique, mais la tarte tatin extra accompagnée de sa quenelle de crème épaisse. 

Tags:

Un commentaire

  1. Lieu que je connais bien étant normande. Je n’aime malheureusement pas ce lieu pour toutes les remarques négatives que tu as relevé. De plus je déconseille fortement d’y aller avec des enfants en bas âge. Ce lieu historique et majestueux est pour moi une arnaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.