Islande

Road-Trip en Islande : la péninsule du Vatnes [jour 11]

Déjà le 10 ème jour de notre séjour en Islande. Nos vacances passent vraiment trop vite, nous adorons ce pays et ses paysages qui nous émerveillent chaque jour. Aujourd’hui nous quittons Varmahlid pour prendre la direction de l’Ouest, avec une belle boucle sur la péninsule du Vatnsnes.

45

Le tour fait a peu prêt 50 km, la route 711 n’est pas toujours goudronnée mais est accessible à tous les véhicules et elle abrite la plus grande colonie de phoques de l’île. Ne loupez pas les panneaux d’indications, ou une carte détaillée de la région si vous avez été prévoyant dans un Office de Tourisme, car sont indiqués tous les points d’observation des colonies de phoques, bien pratiques pour savoir vers ou s’arrêter. Un truc qui m’a aussi beaucoup fait rire pendant la préparation de mon voyage c’est que cette péninsule reçoit d’autres visiteurs en fin d’hiver : les ours polaires qui arrivent sur des icebergs qui depuis le Groenland ! C’est pour ça que la baie s’appelle Húnaflói, ou « la baie des Ours ».

44  46

Nous commençons notre exploration par l’Est et nous avons toujours cette sensation d’être seuls au monde. Le ciel est dégagé, il fait beau toutes les conditions sont réunies pour passer une très bonne journée.

3

La région est vallonnée, la route pas terrible et j’adore toujours autant les panneaux de circulation en Islande … mais attention ce n’est pas une blague ! Les routes sont étroites et sans visibilité alors oui c’est possible de se retrouver vite face à une autre voiture en haut d’une montée 🙂

8

4

Nous nous garons proche de l’hôtel Osar, pour rejoindre le premier site d’observation. Après avoir traversé des champs et croisé quelques vaches (je n’étais pas très fière …) nous arrivons au bord d’une plage de sable noir. De l’autre côté de la lagune, une colonie de phoques nous attend.

49

2

Ils sont beaux, silencieux. Les jumelles sont impératives pour les voir, on apprend à p’tit bonhomme à rester calme pour les observer sans les déranger.

6

48

Nous continuons notre balade au bord de l’eau, jusqu’au rocher de Hvítserkur . Il fait pas moins de 15 mètres de haut il est il planté là dans la mer. Il est accessible par la plage depuis Osar, mais également depuis la route, il y a un parking juste devant. Selon la légende, il s’agirait d’un troll transformé en rocher au lever du soleil, alors qu’il tentait de détruire le monastère de Þingeyrar. Sa forme atypique est due à l’érosion causée par la mer.

 9

7

Pour les plus courageux il est accessible depuis la rive, car l’eau n’est pas très profonde. Froide oui, nous sommes bien dans l’Océan Arctique ! Mon chéri a testé il était ravi d’y aller, avec p’tit bonhomme on l’a regardé de loin …

10

Nous sommes ensuite remontés jusqu’à la voiture pour continuer notre découverte de la péninsule.

14

16

15

Prochain arrêt, le deuxième site d’observation des phoques de Illugastaðir. L’endroit est bien indiqué, il y a un parking et des tables pour le pique-nique. Il faut prendre ensuite le chemin qui permet de rejoindre la plage et les rochers. Les phoques se reposent sur les rochers noirs situés au milieu de l’eau, à une centaine de mètres de la plage. Comme pour le matin, les jumelles sont indispensables. Sans elles impossible de distinguer les phoques des rochers, car ils ne bougent pas, ou très peu.

17

13

50

51

12

Nous avons eu de la chance car un petit curieux est venu nous voir de prêt !!

18

Nous avons ensuite repris la route jusqu’au village de pêcheurs de Hvammstangi, après avoir croisé une maison et son séchoir à poisson ! Dans ce village il y a le Centre Islandais du Phoque pour en apprendre un peu plus sur lui.

 20

21

C’est pas très grand, mais très bien fait pour donner envie à notre p’tit bonhomme d’en apprendre un peu plus. Il y a une partie très bien faite d’ailleurs pour les enfants. Après les peluches Canadienne d’ours, de renard, de beluga et celle de macareux islandais nous adoptons “phoque blanc” le nouveau venu dans la famille des doudous 🙂

22

Nous reprenons la route direction Budarladur, notre petite incursion dans les fjords de l’Ouest avant de retrouver la Péninsule de Snaefellsnes, tout à l’Est. Pour gagner du temps nous avons opté pour la piste 59, en très mauvais état. Si vous n’avez pas de 4×4, prenez plus au Sud par la route 1.

23

24

26

25

30

Arrivés sur cette péninsule, les paysages changent. C’est très venteux, ça souffle bien ! Nous longeons la route 54 au bord de laquelle nous trouvons des chevaux, des églises et des plaines superbes.

29

Le Snaefellsjokull nous intrigue, son ascension est prévue pour le lendemain.

43

27

Nous allons rejoindre notre hébergement, Kast Guesthouse, un bâtiment aux allures de Motel et de préfabriqués posés là en pleine nature. L’accueil y est parfait, notre chambre petite mais avec une belle vue sur les montagnes. Il est possible de dîner sur place, mais pour ce premier soir dans la région j’avais réservé pour une des meilleurs tables d’Islande, d’après mes recherches, à l’hôtel Budir, un hôtel luxueux perdu en pleine nature.

Car oui ce coin de l’Islande est relativement désert. Il n’y a même pas de supermarché à la station service que nous avons croisé !!

31

28

La première chose que je cherchais en arrivant sur Budir, c’est l’Eglise noire. Super facile à trouver car mis à part l’hôtel (en premier plan) et l’église il n’y a rien d’autre dans ce village.

32

Nous nous dirigons vers l’hôtel ou notre table est bien réservée pour le dîner.

34

La salle du restaurant est très chic, nous avons légèrement l’impression de faire taches avec nos pantalon de rando et nos polaires, mais bon nous ne sommes pas les seuls à n’avoir pas prévu de “tenue de ville” pour l’occasion. Nous optons pour un menu dégustation, en 5 plats pour nous permettre de découvrir les spécialités locales. Le menu n’est pas donné mais on y croit c’est sensé être notre meilleur resto d’Islande.

36

P’tit bonhomme a rapidement une assiette de pâtes au chou fleur rôti et aux St Jacques, c’est délicieux.

33

Pour patienter, nous avons un petit panier avec du pain maison et une sorte de mousse au Skyr et aux herbes, le fromage blanc local. Simple mais bon.

35

La soupe de poisson locaux est délicieuse, avec ses langoustines, crevettes et St Jacques.

37

Tout comme le saumon mariné, accompagné de fenouil confit et d’une crème au citron. Le service est hyper lent, les boissons ont du mal à suivre, on sent que cela se veut gastronomique mais que ce n’est pas encore ça.

38

Le plat d’agneau est superbe, la cuisson parfaite. Ravie de manger de l’Agneau Islandais :-).

39

Notre quatrième plat arrive, du Skyr avec trois morceaux de raisins, une demie fraise et des miettes de crumble. C’est bien présenté, mais basique. On attend avec impatience notre cinquième plat, un vrai dessert quoi. Et bien non, c’était le dernier plat de notre menu … car on a oublié de nous servir le jambon d’agneau séché ! Qu’on nous propose donc après notre dessert ….

J’avoue j’étais vexée, notre repas qui se devait être le meilleur de nos vacances en Islande a du mal à passer, surtout à prêt de 90 euros par personnes (avec les boissons). P’tit geste commercial, on nous fait payer que 4 plats sur les 5 et nous partons. Ce restaurant ne restera donc pas dans ma mémoire !

40 41 42

Le soleil qui se couche sur le Snaefellsjokull nous redonne le sourire, c’est superbe. Nous retrouvons notre Guesthouse, en attendant avec impatience la journée du lendemain pour découvrir cette partie de l’Islande.

Et voici cette journée en vidéo :

4 commentaires

  1. Superbes photos Audrey! Ça donne vraiment envie d’y aller!!! Bonne continuation et à très bientôt

    @ merci

  2. J’adore tes billets du dimanche, ils me font voyager par procuration et je commence la semaine avec de belles images dans la tête.

    @ merci Pascale

  3. Bonsoir,

    Merci de partager avec nous ces jolis moments, je regarde tout les dimanches la suite de ce voyage sans commenter, et ce soir je me dis que si peu de gens commentent tu vas arreter tes reportages, et moi je les apprécie enormement.

    Bien naturellement cela me fait rêver, espérer y aller prochainement….MERCI !!!

    Bonne soirée,

    @ merci pour ton gentil message 🙂 je n’ai pas beaucoup de commentaires c’est vrai, mais je sais que je suis lue et quand je vois les mails que je reçois je me dis que cela faut le coup de continuer 🙂

  4. Que c’est beau et dépaysant, je ne m’en lasse pas!

    @ moi non plus je veux y retourner !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *